Accueil » Actualité » Loki : pourquoi l’anti-héros Marvel est-il bisexuel ?

Loki : pourquoi l’anti-héros Marvel est-il bisexuel ?

Selon le comédien Tom Hiddleston, il était primordial que Marvel assume ouvertement la bisexualité de Loki.

Depuis plusieurs années, Marvel s’attache à offrir une large place aux question de genre et de sexualité à travers ses personnages. Le studio entend ainsi militer pour davantage de tolérance. Mais il s’agit également de créer des protagonistes qui reflètent parfaitement notre société. Le cas de Loki ne déroge pas à la règle. Dans les comics originaux, l’antagoniste assume pleinement son homosexualité. Pour les besoins de la série, les scénaristes ont préféré que le personnage affirme sa bisexualité. Et cela n’est en aucun cas un choix fait au hasard.

Loki : un antagoniste qui s'affirme pleinement
Loki : un antagoniste qui s’affirme pleinement – Crédit : Marvel Studios

Au cours d’une récente interview, Hiddleston est revenu en détails sur ce choix, qu’il juge primordial pour l’avancée de son personnage et son parcours tout au long de la série.

Loki : un héros qui affirme sa bisexualité

« Dans la mythologie, Loki assume pleinement sa sexualité. Lors de ses premières apparitions, cela n’a jamais été ouvertement évoqué. Je suis heureux que la série se soit attachée à explorer cette facette du personnage. C’est un premier pas, mais il reste encore tellement à dire sur cela. Le MCU doit refléter le monde dans lequel nous évoluons. Je dois dire que c’est un honneur pour moi de défendre cette cause. Le réalisateur a insisté pour que nous puissions en parler le plus librement possible, et aider à faire évoluer les mentalités. C’est génial d’intégrer cela à notre histoire » raconte ainsi le comédien à la presse.

La sexualité de Loki n’a pas d’incidence directe sur ses aventures. Mais cela permet à Marvel d’offrir une tribune à la cause LGBTQ+. Le studio a d’ailleurs confirmé son envie d’aller plus loin sur la question dans ses prochains projets. Le film Eternals a d’ailleurs commencé à ouvrir la voie pour le futur. Les supers-héros ne sont plus des archétypes alpha dopés à la testostérone. Ce poncif est en train de prendre un coup dans l’aile, et c’est tant mieux.

Loki permet donc d’éveiller les consciences et d’appeler à accepter les gens tels qu’ils sont, sans juger leurs origines ou leur sexualité. Il reste encore beaucoup à faire mais il faut saluer cette initiative. La saison 2 devrait donc poursuivre ses efforts sur le sujet.

Source : Screenrant