Accueil » Actualité » Marvel : Captain America ne se bat pas pour défendre l’Amérique

Marvel : Captain America ne se bat pas pour défendre l’Amérique

Captain America a beau porter les couleurs de son pays sur son costume et son bouclier, ce n’est pas pour sa patrie qu’il se bat.

Dans le comics Captain America #25, Steve Rogers déclare publiquement qu’il ne se bat pas pour le gouvernement américain ou pour des raisons patriotiques. Plus moderne que jamais, le super-héros évoque plutôt des valeurs essentielles malheureusement souvent bafouées.

Chris Evans dans le rôle de Captain America
Chris Evans dans le rôle de Captain America – Crédit : Marvel Studios

« Je me bats pour un rêve. », déclare-t-il à l’enterrement de son ami Sung Jin Jeong. Ce dernier était un immigrant chinois ayant réussi à faire carrière en tant qu’avocat spécialisé en immigration. Jeong et Rogers se sont rencontrés la première fois juste après que le super-héros soit sorti de la glace. Tous deux se sont donc battus pour apprivoiser un nouveau monde dans lequel ils ont connu la réussite, mais parfois aussi les déceptions.

Afin d’honorer sa mémoire, Captain America a donc tenu à rappeler ce qui a toujours motivé son ami et ce pour quoi il se bat également aux côtés des Avengers. « Je ne me bats pas pour un pays ou pour un président ou pour un drapeau. », déclare-t-il. Rogers poursuit en évoquant des principes qui sont plus que jamais au cœur de l’actualité aux États-Unis. « Les pères fondateurs étaient des hommes imparfaits à une époque imparfaite, mais les idéaux qu’ils ont établis, l’idée d’une Amérique et de tout ce qu’elle peut être, valent la peine de se battre. ». Steve Rogers est lui aussi imparfait, et a d’ailleurs commis de multiples erreurs dans le MCU. Son discours est donc tout à fait en phase avec son parcours de super-héros.

Captain America se bat pour le rêve américain

Dans le même numéro, Captain America illustre bien ces valeurs qu’il défend en participant à une manifestation du mouvement Black Lives Matter. Steve Rogers réunit toutes les qualités pour fédérer l’ancienne et la nouvelle génération. Après avoir combattu les Nazis en 1941, il est aujourd’hui un super-héros ouvert sur le monde, défendant l’égalité et promouvant la diversité. Il devient même le père adoptif de l’enfant d’un super-vilain dans une dimension parallèle. Captain America croit toujours en ce rêve d’une Amérique où chacun peut atteindre ses objectifs et réussir sa vie. Mais après toutes ses années passées à affronter le mal, Rogers sait que les obstacles sont nombreux, et qu’il faudra encore continuer de se battre, avec son bouclier ou dans la rue.

Marvel : la véritable histoire de Captain America est différente de celle du MCU

Source : SCREEN RANT