Accueil » Actualité » Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

Les Mate 30 sont officiels. Ils sont actuellement au nombre de trois. S’ils sont alléchant avec leurs Kirin 990, module 5G et triple capteur photo, ils ne sont pas prévus pour la France pour le moment. De plus, avec eux, il faudra se passer des services de Google. Une grosse concession.

Image 1 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

Huawei vient de présenter ses Mate 30. Si les récentes fuites en annonçaient quatre, seuls trois ont été présentés : Mate 30, Mate 30 Pro et Mate 30 RS Porsche Design. Le Mate 30 Lite arrivera sans doute dans un second temps.

Pas de Mate 30 en France

Premier pavé dans la marre, ils ne sortiront pas en Europe pour l’instant. Seules l’Asie et éventuellement la Russie seraient concernées par son lancement. Huawei nous indique qu’ils réfléchissent à un moyen de le proposer au public français. On y croit, d’autant plus que Huawei a présenté les prix des Mate 30 en euros à la fin de sa conférence.

Pas de services Google dans les Mate 30

Second pavé, les Mate 30 sortent sous Android, mais dans une version amputée des services Google. D’ailleurs, il n’est plus question d’Android 10, mais d’EMUI 10. À aucun moment, un présentateur n’a prononcé le nom de l’OS de Google durant la conférence de presse.

Il faudra donc faire sans Chrome, Gmail, Google Photos, mais surtout le Play Store. En tout cas, il ne sera pas possible d’en profiter dès la sortie de boîte. Installer ces applications via leurs apk devrait fonctionner, mais ce n’est pas une solution très intuitive pour le grand public et surtout, on aurait une brique de sécurité manquante, laquelle est présente dans Android 10, entre le système et les applications.

Comparatif : les 10 meilleurs smartphones de 2019

Image 2 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

AppGallery, le Play Store du pauvre

Pour conforter sa position, Huawei met même en valeur les chiffres d’utilisation de ses propres services, qui serviront d’alternative sur les Mate 30. D’après la marque, plus de 570 millions de personnes utilisent chaque mois leurs applications maison. De notre côté, on peut ajouter que l’appstore de Huawei ne compte que quelques milliers d’applications et que Netflix, par exemple, n’en fait pas partie…

Huawei cède à l’APN circulaire

Une fois ces points traités, on peut s’intéresser aux smartphones. Le Mate 30 Pro est le modèle qui bouscule le plus les règles. À l’instar du Mate 30, il adopte un appareil photo circulaire. Nommé Halo Ring, il s’inspire des objectifs des appareils photo Leica, explique Huawei. Une justification comme une autre pour un design qui se multiplie en cette fin d’année (Motorola, OnePlus).

Image 3 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France
Mate 20 Pro / Mate 30 Pro

Comme sur le P30 Pro, Huawei y rassemble trois capteurs Leica : un grand-angle (40 Mpx), un ultra grand-angle (40 Mpx) et un Zoom optique x5 (8 Mpx). Le Mate 30 Pro améliore cet ensemble avec un ultra grand-angle deux fois mieux défini et en agrandissant leurs ouvertures. On passe respectivement de f/1.6 f/2.2 f/3.4 sur le P30 Pro à f/1.6 f/1.8 f/2.4 sur le Mate 30 Pro. De quoi capter beaucoup plus de luminosité. D’ailleurs, le constructeur chinois ne se prive pas de comparer les résultats de photos nocturnes avec le Galaxy Note 10+, par exemple, allant même jusqu’à « troller » en affichant une image noire pour ce dernier et une scène bien lumineuse pour son Mate 30 Pro.

Mate 30 Pro, un design arrondi et (presque) sans boutons

À l’avant, l’écran Oled de 6,53 pouces (2400 x 1176 pixels) est incurvé, très incurvé. Cet Horizon Display, c’est son nom, serait d’ailleurs le plus arrondi de sa génération avec un angle de 88°. Une solution qui peut paraître étonnante, mais qui se justifie par suppression du bouton volume. Celui-ci est remplacé par un double clic sur un bord de l’écran, lequel fait apparaître le réglage. Il suffit alors de glisser sur ce même bord pour moduler le son. Débarrassé de cette excroissance disgracieuse, le Mate 30 Pro tente également d’évincer les bords haut et bas en les réduisant à moins de 5 mm. Un aboutissement permis entre autres par le passage des haut-parleurs sous l’écran avec la technologie Acoustic Display de Huawei.

Image 4 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

L’encoche trône toujours au-dessus, mais elle aussi a été diminuée. Pourtant, elle embarque de multiples capteurs : la caméra selfie, une caméra 3D, un capteur de proximité et un capteur gestuel. Et ce dernier n’est pas anodin puisqu’il introduit une nouvelle fonctionnalité : le contrôle du smartphone par le geste.

Fonctions gestuelles, suivi et analyse du regard

Dans la démo diffusée par Huawei, on voit que l’on peut scroller sur son écran sans même le toucher. À distance d’une dizaine de centimètres, le capteur reconnaît le mouvement de la main et fait défiler l’affichage.

Autre innovation du Mate 30 Pro, le suivi du regard. Le smartphone ne quitte pas des yeux l’utilisateur. S’il change de position par rapport à lui, il fera pivoter son écran pour qu’il soit toujours dans la bonne direction. En dernière avancée, on a l’AI Private View. Ce système permet de cacher les notifications qui peuvent s’afficher sur l’écran verrouillé si la caméra 3D détecte un autre visage que celui du propriétaire de l’appareil.

Image 5 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

Kirin 990, le meilleur processeur du moment ? 

Mais les Mate 30, c’est aussi et surtout le Kirin 990, nouveau fleuron des processeurs de Huawei. Présenté à l’IFA 2019, il a été détaillé aujourd’hui. Son CPU est 23 % plus rapide que le K980, idem pour son GPU qui gagne 39 % de performances. Et que dire de la puce d’intelligence artificielle qui serait 460 % plus efficiente.

Des données théoriques qu’il sera bon de juger une fois le produit en main. Ce Kirin 990 s’accompagne de 8 Go de RAM sur le Mate 30 Pro.

Côté batterie, on a droit à un accu de 4500 mAh. Il permettrait de tenir plus de 9 heures en utilisation continue en 5G, contre 6 heures pour le Galaxy Note 10+ de Samsung.

Le Mate 30 Pro 5G plus rapide que le Galaxy Note 10+

Parlons d’ailleurs de la 5G. Une édition du Mate 30 Pro en est équipée. Si ce nouveau réseau n’est encore qu’en cours de déploiement, les tests sont élogieux. Et Huawei ne se prive pas de se faire mousser une fois de plus en avançant des chiffres grandiloquents. Le Mate 30 Pro 5G serait ainsi 50% plus rapide que le Note 10+ 5G sur ce réseau. L’exemple de débit Speedtest donné indique plus de 1500 Mbits pour le Mate 30 Pro contre même pas 1000 Mbits pour le smartphone de Samsung. Encore une fois, ce serait à vérifier en conditions réelles.

Image 6 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France

Mate 30 RS, ou le smartphone à plus de 2000 €

S’il faudra débourser 1099 € pour le 30 Pro en 256 Go, 1199 € pour sa version 5G doté du même stockage, on montera jusqu’à 2095 € pour le Mate 30 RS.

Pour ce tarif, on a droit à un smartphone dessiné en collaboration avec Porsche Design. Peu de changement par rapport au 30 Pro. Il gagne une bande centrale qui coupe sa coque arrière. Celle-ci est d’ailleurs dans un matériau plus noble, du cuir. Le RS est disponible en deux finitions : noir ou rouge. Il gagne au passage en performances avec 12 Go de RAM et monte à 512 Go sa capacité interne.

Image 7 : Mate 30 Pro : le superbe smartphone sans Google que Huawei ne sort pas en France