Accueil » Guide d'achat » Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Android ou iOS, nous avons sélectionné les dix meilleurs smartphones de 2020 en fonction des usages que l’on peut en avoir.

Les fiches techniques des smartphones sont de plus en plus difficiles à déchiffrer, ce qui ne facilite pas les choses lorsqu’il s’agit de savoir si tel ou tel modèle est vraiment adapté à ses besoins, si sa pérennité est assurée pour quelques années et si son prix est raisonnable.

Image 1 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Ainsi, outre la grande variété des processeurs, il faut aujourd’hui être un pro en photo ou en calibration d’écran afin de comprendre des termes comme « Espace de couleurs 113.3% DCI-P3 », « Delta-E < 1 » ou « Technologie Quad Bayer » et « Autofocus à détection de phase OCL ».

Pour vous aider à vous y retrouver dans cette course effrénée aux arguments (souvent) marketing à laquelle se livrent tous les constructeurs, nous allons expliquer en détails – dans la seconde partie de ce guide – tous les aspects techniques vraiment importants des derniers smartphones commercialisés.

Et si vous ne désirez pas passer trop de temps à comprendre les subtilités du fonctionnement de votre prochain smartphone, commençons ce guide par notre sélection, régulièrement mise à jour en fonction des derniers tests.

Smartphones : quelles sont les prochaines sorties ?

Le mois d’octobre est particulièrement attendu par les fans d’Apple, puisque l’iPhone 12 sera officiellement dévoilé au milieu du mois. En fait, ce ne sont pas moins de quatre modèles qui feront leur apparition : l’iPhone 12, l’iPhone 12 Max, iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max. Ces modèles seront tous dotés de la nouvelle puce A14 d’Apple.

Image 2 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
iPhone 12 – Crédit : EverythingApplePro / YouTube

Les quatre nouveaux smartphones Apple seront dotés d’un écran OLED pouvant fonctionner avec une fréquence de rafraichissement de 120 Hz, intègreront 3 capteurs photo (avec zoom 3x sur l’iPhone 12 Pro Max), seront étanches (IP68) et exploiteront la technologie Face ID, comme leurs prédécesseurs. Le vaisseau amiral de la nouvelle gamme, l’iPhone 12 Pro Max disposera d’un écran de 6,7 pouces.

Deux nouveaux smartphones signés Google feront également leur arrivée : les Pixel 4a 5G et Pixel 5. Tous deux compatibles avec les fréquences de la 5G, ils seront également dotés de la puce Qualcomm Snapdragon 765G (moins performante que les Snapdragon 865/865+ et même que le Snapdragon 855 du Pixel 4 !).

La version 5G du Pixel 4a disposera d’un plus grand écran OLED que son prédécesseur (6,2 pouces au lieu de 5,81 pouces) et sera doté d’une batterie de plus grande capacité (3800 mAh au lieu de 3140 mAh).

Image 3 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Pixel 5 – Crédit : Roland Quandt / WinFuture

Le Pixel 5, dont certaines caractéristiques techniques ont d’ores et déjà fuité, se distinguera lui aussi du Pixel 4 par un écran OLED 90 Hz légèrement plus grand (6 pouces au lieu de 5,7 pouces) et un capteur photo grand angle.

Notre sélection

Quel est le meilleur smartphone Android ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Samsung Galaxy Note 20 Ultra

1309,00€ > Fnac

ON AIME
✅ Stylet fourni
✅ Certification IP68
✅ Fort zoom optique (5x)
✅ Bonne autonomie
✅ Recharge rapide
✅ Fréquence de rafraichissement de 120 Hz
✅ Haute résolution d’affichage
✅ Son stéréo
✅ Mode photo Nuit efficace
✅ Compatibilité eSIM
ON N’AIME PAS
❌ Prise jack absente
❌ 60 Hz seulement en QHD

Dans la foulée du très bon Galaxy S20 Ultra, lancé au premier trimestre 2020, le Galaxy Note 20 Ultra peaufine la formule gagnante de Samsung. Pour cela, le constructeur reprend les bons éléments du premier (processeur Exynos 990 performant et grand écran OLED de 6,9 pouces) et apporte quelques modifications : meilleur zoom optique (5x au lieu de 4x), bords du smartphone moins arrondis, meilleure autonomie et mode 120 Hz adaptatif. De plus, le stylet apporte de nouvelles possibilités.

Le Oppo Find X2 Pro est un autre smartphone haut de gamme qui ne manque pas d’atouts : dos en céramique, grand écran OLED incurvé, qui supporte une très haute définition (3200×1440 pixels) et fonctionne en 120 Hz, excellentes performances, zoom optique 5x, recharge hyper rapide, etc.

Quel est le meilleur iPhone ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Apple iPhone 11 Pro

961€ > Darty

ON AIME
✅ Grande autonomie
✅ Processeur très véloce
✅ Qualité des photos
✅ Zoom optique 2x et grand angle
✅ Dimensions réduites
✅ Technologie Face ID
✅ Certifié IP68
ON N’AIME PAS
❌ Look pas très moderne (encoche imposante)
❌ Fréquence de rafraichissement de seulement 60 Hz

Avec son écran OLED de 5,8 pouces, l’iPhone 11 Pro est plus compact que les deux autres modèles de la gamme Apple 2019, les iPhone 11 et iPhone 11 Pro Max. Le smartphone délivre un affichage de qualité. De plus, son processeur A13 Bionic s’avère extrêmement performant et peut donc répondre à tous les besoins. De jour comme de nuit, les photos capturées par les trois capteurs de 12 mégapixels sont impeccables. La haute qualité vidéo est aussi au rendez-vous. Le capteur frontal, quant à lui, est également exploité par la technologie Face ID, pour effectuer une reconnaissance 3D (très sécurisée) du visage de l’utilisateur. Enfin, iPhone 11 Pro est endurant, se recharge rapidement et sa compatibilité avec la technologie Qi permet de le recharger par induction (sans fil).

Quel est le meilleur smartphone pour la photo ?

ON AIME
✅ Clichés irréprochables en toutes circonstances
✅ Très fort zoom optique (10x)
✅ Excellente qualité d’affichage (OLED 90 Hz)
✅ Performances de la puce Kirin 990
✅ Certification IP68
✅ Coque arrière en céramique
✅ Ecran avec 4 bords incurvés
✅ Bonne autonomie
ON N’AIME PAS
❌ Look pas très moderne (encoche imposante)
❌ Fréquence de rafraichissement de seulement 60 Hz

Avec ses 5 capteurs arrières, dont un zoom optique 10x, il est très difficile de prendre en défaut l’excellent Huawei P40 Pro+ sur ses possibilités en matière de photographie, quelles que soient les conditions d’éclairage. D’autre part, le smartphone allie les hautes performances de sa puce Kirin 990 et un design très séduisant, en particulier grâce à une coque dorsale en céramique. Mais les déboires de Huawei avec Google peuvent poser problème aux utilisateurs néophytes, qui peuvent être déboussolés par l’absence des Google Mobile Services (Gmail, Maps, Youtube, etc.).

Si on dispose d’un budget plus modeste, le Google Pixel 4 réalise lui aussi des photos d’excellente qualité, de jour comme de nuit. Il ne lui manque qu’un capteur grand angle.

Quel est le smartphone le plus endurant ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
9/10

Asus Zenfone 7 Pro

799,00€ > Boulanger

ON AIME
✅ Excellentes performances
✅ Système Flip Camera efficace
✅ Qualité d’affichage
✅ Bonne qualité des photos
✅ Capteur photo principal et zoom 3x stabilisés
✅ 2 cartes SIM + microSD
✅ Bonne autonomie
✅ Recharge rapide
✅ Touche Smart Key
✅ Options d’économie d’énergie
✅ Diode de notification
ON N’AIME PAS
❌ Lourd !
❌ Pas étanche
❌ Charge sans fil oubliée
❌ Bords d’écran assez épais

L’Asus Zenfone 7 Pro ne manque pas d’atouts (performances, Flip Camera, Smart Key, qualité d’affichage de son écran OLED fonctionnant à 90 Hz, etc.), malgré un prix relativement raisonnable. De plus, la grande autonomie de sa batterie de 5000 mAh (de deux à deux jours et demi en fonction de la fréquence de rafraichissement de l’écran), peut encore être améliorée en utilisant deux modes d’économie d’énergie personnalisés. En outre, différentes options permettent d’optimiser la durée de vie de la batterie.

Quel smartphone offre le meilleur rapport qualité/prix ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Motorola Edge

599,00€ > Darty

ON AIME
✅ Excellente qualité d’affichage (OLED)
✅ Affichage fluide en 90 Hz
✅ Compatibilité 5G
✅ Deux haut-parleurs de qualité
✅ Prise jack 3,5 mm
✅ Cartes microSD supportées
✅ Bonne autonomie
✅ Capteur photo avec zoom 2x
ON N’AIME PAS
❌ Pas étanche !
❌ Recharge de la batterie assez lente
❌ Recharge sans fil non supportée
❌ Efficacité du lecteur d’empreintes digitales

Paré pour la 5G, le Motorola Edge marques les esprits avec son écran OLED aux bords incurvés, qui donne au smartphone un aspect futuriste. Son processeur Snapdragon 765G permet de jouer dans de bonnes conditions. De plus, la fréquence de rafraichissement de l’écran de 90 Hz assure une grande fluidité et les haut-parleurs stéréo sont efficaces. Sa batterie de 4500 mAh permet à l’ensemble de fonctionner environ deux jours. Seul le chargeur fourni avec le Motorola Edge est un peu faiblard pour assurer une recharge rapide…

Proposé au même prix que le Motorola Edge, dans sa version dotée de 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage, le realme X50 Pro offre lui aussi un excellent rapport qualité/prix.

Quel est le meilleur smartphone à moins de 400 € ?

ON AIME
✅ Excellente qualité d’image (OLED)
✅ Fluidité d’affichage (90 Hz)
✅ Compatible 5G
✅ Efficacité des capteurs photo
✅ Selfies en mode grand angle
✅ Autonomie satisfaisante
✅ Recharge totale en moins d’une heure
✅ Bouton Alert Slider
ON N’AIME PAS
❌ Prise jack absente
❌ Stockage non extensible (pas de microSD)
❌ Mode photo sans zoom optique
❌ Pas étanche
❌ Recharge sans fil non supportée

Dans sa version équipée de 6 Go de mémoire et de 128 Go d’espace de stockage, le OnePlus Nord est une très bonne affaire. Si une plus grande capacité de stockage est nécessaire, une version dotée de 256 Go est disponible pour 100 € de plus, car l’ajout de cartes mémoire microSD n’est pas possible malheureusement. L’écran OLED est à la fois lumineux et fluide, grâce à un fonctionnement en 90 Hz. De plus, le Nord capture de belles photos, mais sans zoom optique. Enfin, sa batterie procure une bonne autonomie et se recharge rapidement.

Quel est le meilleur smartphone à moins de 300 € ?

ON AIME
✅ Bonne fluidité d’affichage (90 Hz)
✅ Performances satisfaisantes
✅ Design moderne
✅ Option de reconnaissance faciale
✅ Gestion de 2 SIM en plus d’une carte microSD
✅ 100% de charge en une heure
ON N’AIME PAS
❌ Rendu audio en mono

Malgré son prix, relativement abordable (dans sa version dotée de 8 Go de mémoire et 128 Go d’espace de stockage), le realme 6 offre un équipement complet et offrant globalement de bonnes performances (processeur MediaTek Helio G90T suffisant pour jouer, écran LCD offrant une bonne fluidité en mode 90 Hz, autonomie satisfaisante, qualité photo, etc.). De plus, un modèle proposé à seulement 229 € n’intègre que 4 Go de mémoire et 64 Go de stockage (mais comme on peut ajouter une carte microSD, ce n’est pas un problème).

Quel est le meilleur smartphone à moins de 200 € ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Xiaomi Redmi Note 9

199,00€ > Fnac

ON AIME
✅ Endurance élevée
✅ Bonne qualité d’affichage
✅ Ecran de grande taille
✅ Bonne qualité photo de jour
✅ Prise casque
ON N’AIME PAS
❌ Recharge lente
❌ Qualité photo de nuit
❌ Performances limitées en 3D

Le Redmi Note 9 offre un excellent rapport performances/prix, en particulier grâce à sa puce MediaTek Helio G85, dont les performances conviennent. L’équipement du smartphone est complet, avec un lecteur d’empreintes digitales et un emplacement pour recevoir une carte mémoire microSD. De plus, l’autonomie de l’ensemble peut atteindre deux jours et la qualité des photos prises par le capteur principal de 48 mégapixels ou le capteur grand angle est bonne lorsque la luminosité ambiante est suffisamment élevée.

Quel est le smartphone le plus innovant ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Samsung Galaxy Z Fold 2

2020,00€ > Fnac

ON AIME
✅ Ecran pliable de 7,7 pouces
✅ Look sophistiqué
✅ Second écran externe
✅ Hautes performances
✅ Haute définition
✅ Ecran fonctionnant en 120 Hz
✅ Deux superbes écrans OLED
✅ Rendu audio performant
✅ Recharge totale en 1 h 15 min
ON N’AIME PAS
❌ Prix très élevé
❌ Trop épais
❌ Autonomie légèrement en retrait
❌ Qualité photo pas optimale

Avec son très grand écran OLED interne pliable (qui supporte une très haute définition et fonctionne à une fréquence de 120 Hz) et son second écran OLED externe, le Galaxy Z Fold 2 représente le smartphone du futur pour Samsung. Il séduit par son design, dispose de composants performants et sa batterie se recharge rapidement. Seules sont autonomie et la qualité des photos qu’il réalise ne sont pas à la hauteur du prix demandé.

Quel est le smartphone le plus durable ?

Image 5 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Google Pixel 4a

349,00€ > Boulanger

ON AIME
✅ Format réduit pour meilleure prise en main
✅ Poinçon discret dans l’écran
✅ Excellente qualité des photos
✅ Très abordable !
✅ Prise casque
ON N’AIME PAS
❌ Incompatible avec la 5G
❌ Affichage en seulement 60 Hz
❌ Pas de capteur ultra grand angle

On n’est jamais mieux servi que par soi même ! Ainsi, le système d’exploitation Android 10 qui est embarqué sur le Pixel 4a ne comporte aucun ajout superflu et a l’assurance d’être mis à jour régulièrement. Pour ne rien gâcher, le petit format du smartphone (écran de 5,8 pouces) facilite l’utilisation à une main. Sans oublier le savoir faire de Google en matière de photographie. Ainsi, le Pixel 4a fait des prouesses avec son unique capteur de 12,2 mégapixels. Le tout est proposé à un prix raisonnable !


Quelle taille, quel poids pour son smartphone ?

Bien évidemment, la taille et le poids d’un smartphone dérivent principalement de la diagonale de son écran. Ainsi, les Google Pixels 4a (5,81 pouces) et Oppo Find X2 Lite (5,81 pouces) ne pèsent que 143 grammes. L’iPhone SE 2020 (4,7 pouces) accuse quant à lui un poids de 148 grammes sur la balance. Ces deux modèles sont très nettement plus légers que le Samsung Galaxy S20 Ultra (6,9 pouces !), qui pèse 222 grammes, ou les 230 grammes du récent Asus Zenfone 7 Pro (6,67 pouces). Mine de rien, 70 à 80 grammes de plus, ça commence à peser au bout d’une journée, si on téléphone beaucoup ou si on passe des heures sur les réseaux sociaux, à surfer sur le Web ou à regarder des vidéos en streaming.

Image 24 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Samsung Galaxy S20 Ultra – Grandes mains et grandes poches requises ! – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

En règle générale, pour des smartphones dotés d’un écran de 6,5 ou 6,7 pouces, il faut envisager un poids compris entre 170 et 190 grammes. La taille de l’écran et le poids constituent deux facteurs assez importants pour certains utilisateurs, car l’utilisation d’un smartphone à une seule main peut devenir problématique…

Sur la plupart des smartphones lancés en 2020, l’écran et le dos sont réalisés en verre (Corning Gorilla Glass 5 ou 6), avec un encadrement (sur l’épaisseur du smartphone) en aluminium. Ainsi, les deux côtés sont protégés des rayures. Toutefois, certains modèles d’entrée de gamme, comme le Google Pixels 4a, se voient pourvus d’un dos en plastique (polycarbonate), alors qu’à l’autre extrémité de la chaine des prix, quelques smartphones parmi les plus onéreux ont recours à une coque dorsale en céramique (lire nos tests du Huawei P40 Pro Plus et du Oppo Find X2 Pro), censée être encore plus résistante.

Image 25 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
realme 6 Pro – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quels sont les designs des smartphones en 2020 ?

Pour le reste, c’est une question de goûts personnels. Certains appareils ont un design avec des bords plutôt arrondis, d’autres au contraire ont des coins plutôt saillants. Et si les uns arborent une apparence très sombre, sobre et plutôt sophistiquée (Motorola Edge, Asus Zenfone 7 Pro, Sony Xperia 1 II, etc.), les autres vous permettent d’opter pour différents coloris (bleu, rouge et vert le plus souvent), plus gais et avec des teintes irisées selon l’angle sous lequel on regarde le smartphone. Seul petit problème, ces coloris mettent mieux en valeur les traces de doigts…

Enfin, le dernier point important pour bon nombre d’utilisateurs concerne la  certification IP, qui garantit l’étanchéité (deuxième chiffre) et l’imperméabilité à la poussière (premier chiffre). Par exemple, la mention IP68 indique que le smartphone peut même être immergé sans risque (en théorie).

Image 26 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Samsung Galaxy Note 20 Ultra – Crédit : Samsung

Mais le prix des derniers smartphones étanches mis sur le marché est élevé : le Samsung Galaxy S20 est accessible à partir de 809 € et les modèles encore plus récents, tels le Sony Xperia 1 II, le Huawei P40 Pro, le Samsung Galaxy Note 20 Ultra ou le Oppo Find X2 Pro sont encore plus chers (entre 950 et 1300 €). Le Huawei P40, vendu 600 €, est quant à lui certifié « seulement » IP53. Il résiste donc assez bien à la poussière mais ne peut survivre qu’à des éclaboussures d’eau (ce qui à priori est suffisant pour téléphoner sous la pluie !).

Quelle taille d’écran choisir ?

Après avoir apprécié ou pas le design global d’un smartphone, le deuxième élément qui saute aux yeux est bien évidemment l’écran. Au fil des années, celui-ci a vu sa diagonale croître régulièrement. Au point, qu’un écran de 6,5 pouces environ peut aujourd’hui être considéré de « taille normale ». Si on désire voir encore plus grand, certains smartphones sont dotés d’un affichage de 6,7 à 6,9 pouces. Et au contraire, si on préfère un appareil plus discret, plus facilement transportable, on trouve des smartphones au format 5,8 pouces (Oppo Find X2 Lite et Google pixel 4a par exemple). Un des plus petits modèles a été lancé il y a quelques mois par Apple. Il s’agit de l’iPhone Se 2020, qui intègre un petit écran LCD de 4,7 pouces (1334 x 750 pixels).

Image 27 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Google Pixel 4 a & iPhone Se 2020

Un smartphone LCD ou OLED ?

D’autre part, deux technologies d’affichages se partagent le marché. Tout d’abord, sur les smartphones d’entrée de gamme, l’écran exploite la plupart du temps une « simple » dalle LCD, de type IPS, qui offre certes de belles couleurs et d’excellents angles de vision, mais aussi des contrastes assez limités. C’est pourquoi la technologie Oled/Amoled s’impose aujourd’hui dès qu’on atteint un certain prix (à partir de 300 € environ).

Ainsi, les Samsung Galaxy A51 et Xiaomi Mi Note 10 Lite sont deux modèles lancés en 2020, que l’on trouver entre 300 et 350 €, et qui disposent d’un écran Oled. Rappelons que cette technologie se distingue tout particulièrement par son très haut niveau de contraste (quasiment infini), se qui se traduit par des noirs d’une profondeur inégalée, ce qui procure des images d’une qualité bien supérieure à celles délivrées par un écran LCD.

Image 28 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Xiaomi Mi Note 10 Lite – Crédit : Xiaomi

Qu’apporte la compatibilité HDR ?

A l’instar des téléviseurs, les écrans des smartphones se doivent aujourd’hui d’être « compatibles HDR« . Cette technologie permet d’obtenir une meilleure qualité d’affichage, en faisant apparaître plus de détails dans les zones très sombres ou très éclairées des images des vidéos HDR provenant de Netflix, Amazon Prime Video, Disney+, etc. Mais, comme sur les télévisions, les performances réelles d’un smartphone en mode HDR dépendent de sa faculté à gérer les couleurs sur 10 bits (au lieu de 8 bits) et de la luminosité maximale de sa dalle (Oled principalement). Et si cette dernière est (de plus en plus souvent) indiquée par les constructeurs (700 nits pour le récent Zenfone 7 Pro d’Asus par exemple), seules des mesures réalisées par des acteurs indépendants (journalistes par exemple) permettent de l’évaluer objectivement. Les deux principaux standards HDR sont actuellement HDR10/HDR10+ et Dolby Vision.

DCI-P3, delta E, luminosité, etc. Comment mesurer la qualité d’affichage d’un smartphone ?

La qualité d’un écran peut être évaluée en fonction de la gamme de couleurs qu’il peut reproduire (Gamut). Celle-ci est exprimée en pourcentages (couverture) des diverses gammes de couleurs existantes, qui correspondent à différents types d’application et d’appareils comme DCI-P3 (vidéo numérique), sRGB (moniteurs & imprimantes) ou NTSC (TV). Si l’écran d’un smartphone ne peut afficher que 70 % du Gamut DCI-P3, il n’offre pas une qualité d’affichage optimale pour regarder des vidéos.

Image 29 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Les différentes gammes de couleurs (Gamut)

D’autre part, le niveau de luminosité d’un écran est exprime en nits (aussi appelé candela par mètre carré). Plus cette valeur est élevée, plus la lisibilité de l’affichage est facilitée dans des environnements très lumineux, dehors en plein soleil par exemple. Une haute luminosité permet également d’accroître le contraste avec le noir le plus profond pouvant être affiché par l’écran, ce qui procure un taux de contraste élevé lui aussi.

La technologie OLED permettant de désactiver littéralement les pixels noirs (ils n’émettent plus du tout le lumière), la luminosité du noir obtenu est quasiment également à zéro, ce qui permet d’obtenir un taux de contraste extrêmement élevé, quasi infini. Ce n’est pas le cas sur une dalle LCD.

Outre la luminosité et le contraste contrastes, le delta E moyen renseigne sur la différence entre les couleurs affichées et les teintes qui auraient réellement du être affichées. Une valeur moyenne inférieure à 3 traduit une différence globalement peu perceptible par l’œil.

Quelle est la meilleure définition d’affichage pour un smartphone ?

La définition  de l’écran est un autre critère qui peut avoir son importance. Si la définition HD (720p) est parfois encore rencontrée sur les smartphones d’entrée de gamme, ce sont plutôt des dalles Full HD (1080p) qui équipent une majorité d’appareils. La définition est alors de 2340 x 1080 pixels ou 2400 x 1080 pixels, en fonction du format de l’écran (20:9 par exemple).

Image 30 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Oppo Find X2 Pro et son écran QHD

Enfin, on trouve des écrans QHD (1440p) sur certains smartphones haut de gamme, comme le Samsung Galaxy S20 Ultra ou Oppo Find X2 Pro. Avec leur format 20:9, ils offrent une définition d’affichage de 3200 x 1440 pixels (3168 x 1440 pixels pour le Oppo dont le format est en fait de 19.8:9).

La palme de la dalle OLED la plus précise revient au Sony Xperia 1 II, qui va même jusqu’à proposer un écran dont la définition de 3840 x 1644 pixels est très proche du 4K (3840 x 2160 pixels). On peut toutefois se demander si la différence avec un écran QHD est vraiment visible par la majorité des utilisateurs…

Image 31 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Sony Xperia 1 II – Définition d’affichage de 3840 x 1644 pixels – Crédit : Xavier Regord

Une autre façon d’exprimer la précision de l’affichage consiste à indiquer la densité de pixels, en DPI (dot per inch, ou point par pouce) ou PPI (pixel per inch, ou pixel par pouce). Elle traduit le nombre de pixels affichés à l’écran par pouces (2,54 cm). Sur l’écran QHD du Oppo Find X2 Pro, celle-ci est de 513 PPI.

60 Hz, 90 Hz, 120 Hz, 144 Hz ? Quelle fréquence de rafraichissement privilégier ?

Jusqu’il y a peu de temps encore, la plupart des écrans de smartphones affichaient 60 images par seconde. On parlait d’une fréquence d’affichage (ou de rafraichissement) de 60 Hz. Puis, en 2019, on a vu arriver les premiers téléphones équipés d’une dalle pouvant fonctionner à 90 Hz (50% plus rapide donc !). Aujourd’hui, cette technologie s’est installée sur de nombreux smartphones de milieu de gamme. Elle apporte une meilleure fluidité dans les défilements d’écran, par exemple lorsqu’on regarde des photos, quand on joue ou en parcourant un site Web ou un fil de discussion sur les réseaux sociaux.

Image 32 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Asus ROG Phone 3 – Dalle OLED 144 Hz – Crédit : Asus

Et si les smartphones haut de gamme proposent désormais un mode 120 Hz, les modèles les plus sophistiqués, proposés aux joueurs par Asus (ROG Phone 3) ou Lenovo (Legion Pro) poussent même la fréquence de leur écran à 144 Hz ! La course va-t-elle déboucher à termes sur des écrans fonctionnant à 300 Hz, comme sur les ordinateurs portables ou les moniteurs ? C’est possible ! Mais il faut savoir que cette fréquence de fonctionnement accrue se répercute sur l’autonomie du smartphone. C’est pourquoi les constructeurs proposent un mode qui ajuste automatiquement la fréquence de l’écran en fonction de l’application exécutée…

Qu’est ce que la fréquence d’échantillonnage ?

Parmi les dernières caractéristiques techniques indiquées par les constructeurs dans les fiches de leurs smartphones, figure désormais la fréquence d’échantillonnage de l’écran (ou Touch Sampling Rate), qui – bien sur – ne doit pas être confondue avec la fréquence de rafraichissement.

Pour simplifier, la fréquence d’échantillonnage indique la réactivité de l’écran tactile. Avec une fréquence d’échantillonnage de 60 Hz, ce dernier « regarde » si vous touchez la dalle LCD ou OLED toutes les 16,6 ms. Donc, parfois, cela peut procurer la sensation que la réactivité n’est pas excellente.

C’est pourquoi les écrans offrent désormais une fréquence d’échantillonnage plus élevée. Celle-ci est généralement deux fois supérieure à la fréquence rafraichissement : 240 Hz pour les écrans pouvant fonctionner en 120 Hz ou 180 Hz pour ceux qui ne montent qu’à 90 Hz. Ainsi, l’écran est en mesure de réagir respectivement en seulement 4,16 ou 5,55 ms. La réactivité en est donc améliorée.

Faut-il choisir un smartphone avec des bords d’écran incurvés ?

De plus en plus souvent, vous trouverez – sur une fiche technique – une indication portant sur le taux d’occupation de l’écran sur la face avant du smartphone. Par exemple, l’écran du OnePlus Nord, avec son ouverture assez large abritant deux capteurs photo frontaux, affiche un taux d’occupation de 86 %. Plus ce taux est élevé, mieux c’est ! C’est dans l’air du temps…

Image 33 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Asus Zenfone 7 Pro – Pas d’encoche sur l’écran – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Sauf que les constructeurs ne savent pas trop quoi faire du (voire des deux !) capteur frontal, indispensable pour capturer des selfies, et qui est considéré par certains comme un élément qui perturbe l’affichage, puisqu’il nécessite de faire un trou dans la dalle, en forme de poinçon ou de goutte d’eau. Pour corriger ce « problème », des systèmes de capteurs escamotables ou rotatifs ont été mis au point par quelques constructeurs, pour que l’écran soit dédié à 100 % à l’affichage. Une des dernières illustrations en date est visible sur l’Asus Zenfone 7, dont la Flip Camera fait basculer les trois capteurs photo arrière vers l’avant quand on désire prendre des selfies. Le taux d’occupation de l’écran du smartphone peut ainsi grimper à 92 % !

Le problème réside alors dans la fiabilité de ces dispositifs mécaniques après quelques années d’utilisation. Et si Asus assure que son dispositif a été testé et peut assurer 200000 ouvertures, soit 100 par jour pendant 5 ans, le doute reste permis. La garantie d’un smartphone n’est finalement que de deux ans…

Image 34 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Xiaomi Mi 9T – Crédit : Xiaomi

Outre la solution originale mise en œuvre par Asus, d’autres systèmes ont été mis au point par les constructeurs pour faire disparaître le capteur photo frontal. Par exemple, Xiaomi et OnePlus ont placé ce capteur sur un panneau qui s’éjecte de la tranche supérieure de leur Mi 9T et OnePlus 7 Pro au moment de réaliser un selfie. Le Mi Mix3 de Xiaomi est quant à lui doté d’un panneau coulissant sur lequel sont installés les deux capteurs photos frontaux…

Image 35 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Motorola Edge – Bords incurvés – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une autre façon d’augmenter ce taux d’occupation est de proposer un smartphone dont les bords sont incurvés, généralement sur les côtés gauche et droit, en mode portrait (Motorola Edge, Xiaomi Mi 10 et Samsung Galaxy S20 par exemple). Ainsi, l’écran du Motorola Edge occupe près de 96% de la face avant !

Le Huawei P40 va même jusqu’à proposer un écran aux quatre bords incurvés. Cela a l’avantage d’offrir un design particulièrement séduisant. L’inconvénient réside dans le fait que cela peut déclencher le lancement involontaire d’applications, juste en posant les doigts sur le bord du smartphone quand on le manipule…

Image 36 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Huawei P40 Pro – Crédit : Huawei

Quel est le smartphone le plus puissant ?

Une fois l’aspect extérieur passé en revue, on s’intéresse à ce qui se trouve à l’intérieur d’un smartphone, et en premier lieu ses composants, qui déterminent son niveau de performances lorsqu’il s’agit d’évoluer dans les menus d’Android ou d’iOS et d’utiliser des applications sophistiquées, parmi lesquelles figurent les jeux. Comme dans n’importe quel ordinateur, le principal composant d’entre eux est bien sur le processeur. Ce dernier est aujourd’hui la plupart du temps un modèle à 8 cœurs, plus ou moins rapides.

Image 37 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Asus AeroActive Cooler -Crédit : Asus

Les processeurs les plus performants génèrent un dégagement de chaleur, en particulier après avoir fait fonctionner un jeu sophistiqué pendant une période assez longue. Certes, pas au point de devenir brûlant et de ne plus pouvoir tenir son smartphone, mais à l’instar des composants des ordinateurs de bureau ou des PC portables, il faut garder en tête que les composants électroniques réagissent parfois mal à une trop forte montée en température. C’est pour cette raison que le ROG Phone d’Asus est fourni avec un mini ventilateur (AeroActive Cooler), qui se fixe au dos du smartphone, afin d’assurer un refroidissement optimal lors de séances ludiques intensives.

Quel processeur choisir pour son smartphone ?

Apple, Samsung et Huawei développent leurs propres processeurs, respectivement les A13 Bionic (dernier en date), Exynos et Kirin, qui sont exploités exclusivement sur leurs smartphones. Les autres fabricants de smartphones embarquent des puces signées Mediatek ou – très majoritairement – Qualcomm.

Image 38 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Par exemple, dans les smartphones vendus moins de 200 €, on trouve des puces Kirin 710/710F (Huawei P Smart 2020 ou P40 Lite E ou encore Honor 9x Lite) ou Mediatek Helio A22 (Huawei Y6 2019) ou Helio G80 (Xiaomi Redmi 9). Le processeur Qualcomm Snapdragon 665 est utilisé par les Oppo A5 ou Oppo A9.

Entre 200 € et 400 €, les smartphones ont généralement recours aux processeurs Mediatek Helio G90T (realme 6) ou Snapdragon 720G (realme 6 Pro). C’est la puce Exynos 9611 qui équipe le Galaxy A51 de Samsung.

Image 39 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Entre 400 € et 500 €, on trouve la puce Snapdragon 730 (ou 730G), par exemple sur le Samsung Galaxy A71.

Entre 500 € et 700 €, le Snapdragon 765/765G s’est attiré les faveurs de nombreux smartphones, comme le Motorola Edge, le OnePlus Nord ou le Oppo find X2.

Enfin les smartphones vendus à plus de 700 € embarquent la plupart du temps les derniers processeurs Qualcomm (Snapdragon 865/865+), sauf bien sur chez Samsung et Huawei, qui exploitent leurs puces haut de gamme Exynos 990 et Kirin 990.

Image 40 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Quelle quantité de mémoire pour son smartphone ?

Autre composant important, la mémoire apporte une flexibilité plus ou moins grande lorsqu’on utilise plusieurs applications. Car celles-ci restent ouvertes en arrière plan, afin de pouvoir être ramenées en premier plan plus rapidement. Mais cela nécessite une partie de la mémoire vive. Or, si cette dernière est présente dans le smartphone en quantité trop faible et que trop d’applications sont ouvertes, le système d’exploitation (Android) risque de « ramer », car il doit alors déplacer très souvent des données entre la mémoire et l’espace de stockage.

Contrairement à un ordinateur, la quantité de mémoire est non extensible. Toutefois, sa quantité est fonction du prix du smartphone, et donc de son niveau de sophistication. Ainsi, les smartphone d’entrée de gamme embarquent généralement 2 Go de mémoire (voire même 1 Go seulement sur le Nokia 1.3 !). Et la quantité de mémoire peut atteindre 12 Go sur les derniers smartphones haut de gamme…

Quelle capacité de stockage choisir ?

De la même façon, l’espace de stockage des smartphones est de nos jours compris entre 32 Go et 512 Go, avec une moyenne de 128 Go. Il s’agit de mémoire flash, dont les performances ne sont pas vraiment mises en avant par les constructeurs, car ce critère n’est pas très important. En effet, on a moins tendance à manipuler des fichiers très volumineux sur un smartphone que sur un ordinateur de bureau ou portable. Et les temps de chargement des jeux sont tout de même rapides en règle générale, même sur des smartphones d’entrée de gamme.

Le standard UFS 3.1 est le plus rapide à l’heure actuelle (c’est toutefois l’UFS 3.0 qui est exploité à l’heure actuelle dans une majorité de smartphones). Il offre des débits théoriques maximum de l’ordre de 2100 Mo/s et 1200 Mo/s, respectivement en lecture et écriture séquentielles.

Image 41 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Carte microSD – Crédit : Phonandroid

Sur la grande majorité des smartphones, l’espace de stockage peut facilement être étendu, en utilisant une carte mémoire de type microSD. Seul Huawei essaye d’imposer son propre standard de carte mémoire sur ses smartphones, appelé NM (pour Nano Memory).

Quelles fonctions pour de belles photos ?

Ces derniers temps, lorsqu’on regarde les caractéristiques techniques des smartphones relatives à la photo et à la vidéo, il faut avoir de solides bases pour comprendre de quoi il est question. Rappelons par exemple que l’ouverture, exprimée par une valeur X, sous la forme f/X, exprime la quantité de lumière qui rentre dans l’objectif vers le capteur photo. Plus X est petit, plus l’ouverture est grande, ce qui est avantageux lorsque la luminosité ambiante est faible. Les constructeurs indiquent l’ouverture maximale.

La focale, indiquée en mm,  exprime quant à elle principalement l’angle de vue. Pour prendre en photo un paysage ou faire une photo de groupe, un objectif « grand angle » ou « ultra grand angle » offre généralement une focale équivalente à 18 mm. La focale « normale », d’environ 25 mm, correspond plus ou moins à ce qui voit nos yeux. C’est la focale du capteur principal du smartphone. Enfin, le téléobjectif est un capteur doté d’une grande focale, et qui permet de se rapprocher d’un sujet éloigné afin de mieux le voir sur la photo. Ce dernier offre un zoom, qui correspond à X fois la focale du capteur principal. Par exemple, l’Oppo Find X2 Pro embarque un capteur téléobjectif de 129 mm, soit (à peu près dans ce cas !) 5 fois 25 mm. On parle d’un zoom optique 5x.

Image 42 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Oppo Find X2 Pro

Un smartphone avec zoom optique, hybride ou numérique ?

Parfois, les constructeurs mettent en avant une donnée qui correspond à un zoom numérique. Il s’agit d’une technique – moins performante qu’un zoom optique – qui consiste à grossir une zone de l’image de base. Plus le zoom numérique est fort, plus la perte de définition, et donc de qualité, est élevée (lire notre test du Samsung Galaxy S20 Ultra). Bien sur, plus la définition du capteur est élevée, plus le zoom numérique peut être utilisé (avec modération !).

Image 43 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Samsung Galaxy S20 Ultra – Zoom 1x et zoom 30x

Un autre type de zoom peut être indiqué : le zoom hybride. Ce dernier combine les avantages des zooms optiques et numériques. A l’instar du zoom numérique, on peut y avoir recours et obtenir de bons clichés, pour peu qu’on n’en abuse pas. Par exemple, lors de nos tests récents, nous avons constatés de bons résultats jusqu’en 10x hybride environ (à partir d’un capteur doté d’un zoom optique 3x).

Les capteurs de très haute définition sont-ils les plus performants ?

La définition (en mégapixels) du capteur principal peut avoir son importance, mais n’est pas primordiale, comme le montrent certains constructeurs, comme Google, Apple ou encore Sony, avec leur(s) capteur(s) de (seulement pourrait on dire !) 12 mégapixels. Toutefois, bon nombre de smartphones sont dotés d’un capteur principale de 48, 64, voire même 108 mégapixels (Samsung Galaxy Note 20 Ultra).

Tout dépend en fait de l’utilisation qu’on fait des clichés. Pour les regarder sur un écran de smartphone ou d’ordinateur ou une télévision, un très grand capteur n’est pas indispensable. En revanche, si on fait régulièrement des impressions en grand format de ses clichés, il est préférable d’avoir des images très détaillées, avec une grande définition. Car cette dernière permet de réaliser des recadrages, tout en conservant une image précise.

Image 44 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Samsung Galaxy S20 Ultra – Capteur principale de 108 mégapixels – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Qu’est ce que la taille des pixels ?

Dernièrement, la taille des pixels du capteur fait aussi partie de la fiche technique des smartphones. Cette nouvelle indication fournie par les constructeurs dépend de la taille physique du capteur et de sa définition. Ainsi, à taille constante, plus la définition est élevée, plus les pixels du capteur sont petits et captent donc potentiellement moins de lumière. Cette donnée peut donc avoir son importance si on prend régulièrement des photos le soir, la nuit ou dans des endroits peu éclairés, en intérieur par exemple.

Pour améliorer la qualité des clichés dans des conditions de faible luminosité, les constructeurs ont  de plus en plus souvent recours à la technique du Quad-binning (ou Quad Bayer). Grossièrement, il s’agit de combiner les informations captées par 4 pixels du capteur (un carré de 2 sur 2) pour n’en former plus qu’un. Cela génère un cliché de 12 mégapixels « seulement » avec un capteur de 48 mégapixels, par exemple. L’intérêt est d’obtenir une photo de 12 mégapixels satisfaisante plutôt qu’une de 48 mégapixels inexploitable, car trop sombre…

Faut-il absolument 4 capteurs photo ?

Les smartphone de milieu de gamme et haut de gamme embarquent de plus en plus souvent 4 capteurs photo. En effet, en plus du capteur principal et du grand angle, ils intègrent un capteur pour réaliser des photos en mode macro (pour photographier une fourmi ou un grain de riz en gros plan) et un autre, qui permet d’ajouter des effets de flou artistiques convaincants aux arrières plans (effet bokeh), lors de la réalisation de photos de portraits le plus souvent.

Image 45 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Lorsque le smartphone intègre un capteur téléobjectif (avec zoom optique), le capteur macro passe généralement à la trappe (signe qu’il n’est pas vraiment indispensable pour une grande majorité d’utilisateurs).

Enfin, à l’avant du smartphone, on retrouve un capteur photo, qui permet de réaliser des selfies, qui est parfois secondé d’un capteur grand angle.

Image 46 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
OnePlus Nord – Double capteur photo frontal – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un smartphone avec stabilisation optique ou numérique ?

Pour délivrer des clichés nets en toute occasion, un capteur photo est parfois doté d’un système de stabilisation optique (aussi appelé OIS, pour Optical Image Stabilization). Ce dernier contrecarre les tremblements (le plus souvent !) involontaires de la main de l’utilisateur au moment où celui-ci appuie sur le déclencheur. Ce dispositif peut également être utilisé lorsqu’on capture des séquences vidéo. Une technique de stabilisation électronique (EIS), moins performante, peut aussi être utilisée.

Quel est le meilleur smartphone pour faire des vidéos ?

Pour les vidéos, les choses sont assez simples. La définition peut varier de HD (720p) à 4K (2160p), en passant bien sur par le Full HD (1080p). La différence va parfois se jouer sur le nombre d’images par seconde supporté par les différents modes. En 4K, tous les smartphones ne permettent pas de capturer des séquences comportant 60 images par seconde, ce qui procure une fluidité supérieure au mode classique de 30 images par seconde.

Image 47 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Sony Xperia 5 II – Crédit : Sont

Pour faciliter la réalisation de ralentis spectaculaires, la plupart des smartphones peuvent générer des clips comportant 120 (ralenti 4x) ou 240 (ralenti 8x) images par seconde. Le tout récent Sony Xperia 5 II va jusqu’à supporter 120 images par seconde en 4K !

Enfin, les derniers smartphones haut de gamme sont également capables de réaliser des vidéos en 8K. Cette option est à prendre en compte si vous envisagez l’achat d’un téléviseur 8K. Toutefois, des soucis de compatibilité peuvent rendre impossible la lecture des fichiers vidéo 8K (lire notre test de la TV Sony KD-75ZH8).

Quelle capacité pour la batterie de son smartphone ?

Le cinquième et dernier critère déterminant pour de nombreux utilisateurs dans le choix d’un smartphone concerne l’autonomie. Et celle-ci résulte en partie de la capacité de la batterie. En partie seulement, car un smartphone doté d’une batterie de grande capacité peut offrir une autonomie limitée si ses composants sont très performants et donc énergivores. De plus, le temps de fonctionnement dépend bien sur du type et de la fréquence d’utilisation du smartphone. Si on se contente de téléphoner, envoyer des SMS et consulter ses mails et réseaux sociaux, les composants sont moins sollicités que si on regarde pendant des heures des vidéos depuis Netflix ou Youtube (avec la luminosité de l’écran plus ou moins élevée), ou si on joue régulièrement.

Image 48 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Asus Zenfone 7 Pro – Crédit : Asus

Depuis quelques temps, la capacité moyenne de la batterie d’un smartphone est d’environ 4000 mAh. Les modèles les mieux lotis en la matière intègrent une batterie de  5000 mAh (voire même 6000 mAh pour l’Asus ROG Phone 3, destiné aux joueurs). Et malgré cela, l’autonomie moyenne ne grimpe pas en flèche et demeure la plupart du temps comprise entre une et deux journées.

En revanche, de nets progrès ont été réalisés en matière de recharge rapide de la batterie. La norme en cette fin 2020 est de fournir un chargeur de 30 watts, qui permet de retrouver environ 50 % de la capacité en 30 minutes seulement et 100 % en environ 1 heure 30 minutes. Le Oppo Find X2 Pro va même jusqu’à offrir une recharge totale en seulement 38 minutes, grâce à un chargeur de 65 watts.

Image 49 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Chargeur 30 watts realme

Certains smartphones haut de gamme se distinguent également par leur faculté à pouvoir recharger leur batterie sans fil, par induction. Ainsi, les Samsung Galaxy Note 20 Ultra et Xiaomi Mi 10 sont compatibles respectivement avec une recharge rapide sans fil en 15 watts et 30 watts. Mais, par exemple les Motorola Edge et Sony Xperia 1 II n’autorisent pas ce type de recharge…

Quel niveau de DAS est acceptable ?

Le DAS ou débit d’absorption spécifique (ou SAR en anglais) est un indice qui renseigne (en théorie) sur l’émission maximale de radiofréquence du smartphone (plus il est petit, mieux c’est !). Dans l’union européenne, la valeur maximum du DAS est de 2 watt/Kg (1,6 watt/kg aux Etat-Unis). Cela peut être un facteur déterminant pour certains utilisateurs, qui redoutent les tumeurs au cerveau qui pourraient être causées par l’abus de téléphonie mobile. Encore faut-il – encore une fois – croire sur parole les chiffres avancés par les constructeurs ! Les déboires de Volkswagen causés par les données liées aux rejets de CO2 de ses voitures, n’engendrent pas l’optimisme (lire notre article Les smartphones émettraient plus d’ondes qu’autorisé).

Faut-il passer à la 5G en 2020 ?

La technologie 4G est vouée à être remplacée par la 5G. C’est fatal, c’est le progrès. A l’heure actuelle, l’intégration de la 5G dans les smartphones haut de gamme récents est incontournable depuis le début de l’année 2020. Et elle va se propager progressivement dans les appareils de milieu de gamme, puis partout (même en entrée de gamme) à termes. Et ce malgré certaines réticences et le fait que nous ne soyons même pas encore dans une phase de transition, en France tout du moins… Sans oublier les retards engendrés par la crise du Covid et le boycott de Huawei. Bref, on en reparlera en 2021, si tout va mieux !

Image 50 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Toujours est-il que rares sont les smartphones lancés en 2020 qui existent à la fois en version 4G et en 5G. Par exemple, les Samsung Galaxy S20/S20+/S20 Ultra sont selon les modèles compatibles avec l’une ou l’autre des technologies, avec un surcoût d’environ 100 € pour le modèle compatible avec la 5G. Sera-ce encore le cas sur les Galaxy S30 qui sortiront en 2021 ?

Quels sont les différents types de capteur d’empreintes digitales ?

Le capteur d’empreintes digitales est aujourd’hui l’élément incontournable pour assurer la sécurité du smartphone et de vos données. Il prend plusieurs formes, selon les appareils :

  • Capteur dorsal (utilisé avec l’index). Avec la démocratisation des écrans OLED, il se fait moins courant.
  • Capteur intégré sous la dalle OLED, au bas de l’écran de nombreux smartphones récents (utilisé avec le pouce). Cette disposition ne peut pas être utilisée si le smartphone dispose d’un écran LCD.
  • Capteur placé sur la tranche droite de certains smartphones (utilisé avec l’index). Mention spéciale pour l’Asus Zenfone 7 Pro, dont le capteur d’empreintes digitale, intégré au bouton de démarrage, peut également être utilisé pour lancer des applications ou accéder rapidement à certaines fonctions (mode photo par exemple) sur double pression ou pression longue.
Image 51 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Xiaomi Mi 10 – Capteur d’empreinte sous la dalle OLED – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Le capteur d’empreintes digitales peut souvent être complété une technique d’identification du visage de l’utilisateur, qui s’effectue par l’intermédiaire du capteur photo frontal. Mais, le plus souvent, celle-ci s’effectue simplement, à l’aide d’une simple reconnaissance de l’image en 2D, ce qui n’est pas l’idéal car elle peut être assez facilement trompée, en utilisant une photo imprimée sur une page A4. Elle demeure néanmoins plus rapide et plus pratique que la lecture de l’empreinte digitale.

Seuls Apple et Google exploitent des techniques de reconnaissance basées sur un modèle 3D du visage, ce qui procure un niveau de sécurité nettement plus élevé.

Faut-il encore une prise casque pour écouter de la musique ?

Si la prise jack 3,5 mm, qui permet de connecter un casque audio à son smartphone, a ses avantages, certains constructeurs ont tendance à la supprimer, ne serait ce que pour gagner de la place. Elle fait donc de la résistance à l’heure actuelle, mais elle est vouée à la disparition à termes, alors que les périphériques Bluetooth remplacent de plus en plus leurs équivalents filaires.

Image 52 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Quel smartphone délivre la meilleure qualité audio ?

Le rendu audio des smartphone n’est pas souvent un facteur critique dans le choix d’un smartphone. Pourtant, si on n’a pas de casque ou d’écouteurs intra auriculaires sous la main, il est appréciable d’avoir un smartphone offrant un son de qualité. Et en la matière, la majorité des smartphones n’offrent qu’un son mono, par l’intermédiaire de leur unique haut-parleur, placé sur la tranche inférieure.

Image 53 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Xiaomi Mi 10 – Double haut-parleur – Crédit : Xavier Regord / tom’s Guide

L’idéal est que le smartphone soit doté en plus d’un haut parleur supplémentaire, placé à l’opposé du premier, afin d’offrir un rendu audio en stéréo. Ainsi équipés, les Motorola Edge et Xiaomi Mi 10 offrent un son d’excellente qualité. Le Motorola se paye même le luxe d’intégrer des haut-parleurs qui diffusent le son vers l’utilisateur.

Image 54 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Motorola Edge – Second haut-parleur – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Toutefois, l’intégration de deux haut-parleurs n’est pas le gage absolu d’une excellente qualité audio. L’Asus Zenfone 7 Pro en est la preuve. En raison de son module pivotant Flip Camera, le second haut-parleur ne délivre pas un son aussi puissant que celui placé au bas du smartphone, ce qui procure au final un son stéréo décalé vers la droite (lorsqu’on tient le smartphone en mode paysage), ce qui laisse l’utilisateur sur sa faim…

Est il possible d’utiliser deux cartes SIM et une carte microSD ?

En règle générale, un smartphone intègre un emplacement pouvant accueillir deux cartes SIM (personnelle et professionnelle par exemple), dont un qui peut recevoir une carte mémoire microSD à la place de la carte SIM.

Image 55 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Moins courant, certains smartphones, comme les realme 6 et realme 6 Pro, peuvent recevoir à la fois deux cartes SIM et une carte microSD.

Image 56 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?

Enfin, pour l’aspect pratique, on peut attribuer une mention spéciale au Sony Xperia 1 II, dont l’accès aux cartes SIM/microSD est facilité, puisqu’on peut extraire le tiroir avec son ongle et non plus avec le traditionnel petit outil métallique (que l’on peut perdre assez facilement !).

Image 57 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Sony Xperia 1 II – Tiroir SIM/microSD – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quelles sont les dernières tendances ?

Alors qu’on peut imaginer que les constructeurs ont atteint un certain seuil en termes de taille d’écran, avec une diagonale qui titille désormais les 7 pouces, il semblerait que les prochains mois voient se multiplier les smartphones d’une nouvelle génération, dotés d’un écran OLED pliable. La façon d’utiliser cette nouvelle technologie diffère selon les constructeurs.

Image 58 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Samsung Galaxy Z Fold 2 – Crédit : Samsung

Si les premiers modèles, comme le Samsung Galaxy Fold (triple écran, dont un OLED de 7,3 pouces au format 4,2:3) ou le Motorola Razr (écran OLED de 6,2 pouces) ont été lancés en fin d’année dernière ou en tout début d’année 2020, la seconde génération d’appareils pliables arrivent en cette rentrée 2020, à l’image du Samsung Galaxy Z Fold 2 et du Motorola Razr 5G.

Image 59 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Motorola Razer 5G – Crédit : Motorola

La Surface Duo de Microsoft est une tablette pliable qui fonctionne sous Android 10 (une première pour le constructeur !) et qui exploite deux écrans de 5,6 pouces qui peuvent former un affichage de 8,1 pouces ou être utilisés séparément.

Image 60 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
Microsoft Surface Duo – Crédit : Microsoft

L’étonnant smartphone LG Wing, qui vient juste d’être dévoilé officiellement, dispose quant à lui d’un écran OLED de 6,8 pouces, qui pivote afin de dévoiler un second mini écran – carré – de 4 pouces, placé sous le grand écran et qui peut alors être utilisé pour afficher certaines fonctions qui viennent compléter l’affichage principal (ce dernier est alors visible en mode paysage !).

Image 61 : Android, iOS : quels sont les 10 meilleurs smartphones à acheter en 2020 ?
LG Wing – Crédit : LG

Qu’est ce que l’eSIM ?

À force de réduire de plus en plus la taille de la carte SIM, il fallait s’y attendre : elle a carrément fini par disparaître totalement. En effet, l’eSIM – ou embedded SIM, ce qui signifie SIM embarquée, a fait son apparition l’année dernière. Cette technologie devrait se démocratiser, plus les smartphones compatibles seront nombreux. En cette rentrée 2020, seuls les appareils d’Apple, de Google et de Samsung (Galaxy S) peuvent fonctionner avec une eSIM.