Accueil » Actualité » Mulan : l’actrice du dessin animé Disney regrette l’absence d’une scène emblématique

Mulan : l’actrice du dessin animé Disney regrette l’absence d’une scène emblématique

Ming-Na Wen, l’actrice qui a prêté sa voix à Mulan dans le dessin animé Disney de 1998, a un reproche à faire au nouveau film live-action. Elle regrette en effet que Mulan ne se coupe pas les cheveux.

Dans une interview accordée au New York Times Ming-Na Wen a évoqué le fait que dans le Mulan de 1998, l’héroïne se coupait les cheveux. L’actrice semble regretter que cette scène mythique ne soit pas présente dans le remake Disney.

Mulan se coupant les cheveux dans le dessin animé de 1998
Mulan se coupant les cheveux dans le dessin animé de 1998 – Crédit : Walt Disney Pictures

« Je suis sûre que Yifei recevra des récompenses incroyables en tant que Mulan version live-action, mais j’espère que tout le monde aura encore une petite place dans son cœur pour le Mulan animé. Je veux dire, au moins elle a coupé ses cheveux ! », a-t-elle déclaré sur un ton amusé. Cette séquence, dans laquelle la jeune combattante coupe ses cheveux avec le sabre de son père est en effet absente du film en prise de vue réelles.

Disney a éliminé cette scène de Mulan pour de bonnes raisons

Mais ce choix était réfléchi. À l’époque de la sortie du dessin animé Mulan, ce détail avait déclenché de nombreuses critiques. En effet, le fait que l’héroïne se coupe les cheveux courts pour pouvoir entrer dans l’armée chinoise était en décalage avec la réalité historique de la Chine. À l’époque, les hommes avaient en effet les cheveux longs. Si ce geste semblait bien symbolique pour le public occidental, il était néanmoins incohérent pour les spectateurs chinois. Le producteur du nouveau Mulan Jason Reed avait donc expliqué que la combattante ne se couperait cette fois pas les cheveux, afin de respecter la réalité culturelle de la Chine.

Cette séquence n’est pas la seule différence entre le film animé Disney et son remake. Les studios ont en effet souhaité s’inspirer davantage de la légende chinoise que du dessin animé. C’est pourquoi Disney a notamment écarté le dragon Mushu du scénario.

Mulan, dont la sortie en salles a finalement été annulée, est actuellement disponible sur Disney+ aux États-Unis. En France, il faudra patienter jusqu’au 4 décembre pour le découvrir. Mais contrairement aux américains, les abonnés français n’auront pas à payer pour le regarder, le film sera gratuit.

Source : SCREEN RANT