Accueil » Test » Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?

Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?

Le OnePlus 7T arrive bientôt en magasin. Ce nouveau modèle est une amélioration du OnePlus 7. Si l’intérieur change assez peu, le dispositif photo a été largement remanié. Entre nos mains depuis quelques jours, nous avons pu le triturer et comparer ses performances photographiques à celles de son prédécesseur.

OnePlus ne change pas de formule en 2019. On a eu droit à un OnePlus 7 en mai dernier. Aujourd’hui, le constructeur chinois nous gratifie de sa déclinaison « T ». Un modèle de demi-génération qui le plus souvent se contente de remplacer son processeur et doper ses performances.

Mais avec le OnePlus 7T, on va encore plus loin puisque son design est totalement bouleversé. L’encoche se réduit, il est un peu plus fin et moins large, mais surtout le 7T troque le double capteur photo du 7 pour un triple capteur, ajoutant un zoom optique x2, un ultra grand-angle et surtout un mode macro permettant (en théorie) de faire un focus à 2,5 cm.

Image 1 : Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?
OnePlus 7 / OnePlus 7T

Autant de modifications que nous avons souhaité mettre à l’épreuve. Plus généralement c’est la partie photo de ce 7T que nous avons voulu comparer à celle du OnePlus 7. Le but est alors de savoir si ce dernier reste dans la course ou s’il faut réellement privilégier le 7T, si l’on aborde son achat du point de vue de la photo.

Comparatif : les 10 meilleurs smartphones de 2019

Qu’est-ce qui se cache dans le triple capteur ?

Le OnePlus 7T rompt avec le design arrière de ses prédécesseurs. Fini les capteurs décalés sur le côté de l’appareil. Ici, le triple capteur est mis en valeur, au centre du dos, à la manière du Motorola One Zoom. OnePlus en est fier et le montre. Le constructeur chinois cède également à la mode actuelle. On a connu celle de l’encoche, fin 2019, c’est le module photo surdimensionné qui prime. Alignés, on découvre les trois capteurs qui surplombent le flash Led.

Image 2 : Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?
OnePlus 7T

OnePlus installe un capteur principal de 48 mégapixels (Mpx) qui ouvre à f/1.6, contre f/1.7 pour le OnePlus 7. Le secondaire est téléobjectif de 12 Mpx (f/2.2) avec un zoom x2. Le OnePlus 7 se contente pour sa part d’un 5 Mpx (f/2.4). L’écart se creuse. Sur le papier, le OnePlus 7T achève d’enterrer le OnePlus 7 avec son troisième capteur, un ultra grand-angle. De 16 mégapixels, il semble avoir été emprunté au OnePlus 7 Pro, à part qu’il équivaut à un 13 mm contre un 17 mm pour le haut de gamme de OnePlus. Et l’on termine par la fonction exclusive à ce modèle OnePlus : le mode macro. Ce dernier est offert par un moteur installé dans le capteur de l’ultra grand-angle.

Image 3 : Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?
OnePlus 7T

En théorie, le matériel du OnePlus 7T est meilleur que celui du 7. Néanmoins, la partie logicielle joue sa part dans le traitement. À voir lequel des deux s’en sort le mieux. Pour cela, nous avons bien vérifié que les deux smartphones étaient bien à jour : OxygenOS 9.5.8.GM57BA pour le 7 et Oxygen OS 10.0.1.HD65BA pour le 7T. À noter que le OnePlus 7T est le premier smartphone à embarquer nativement Android 10 dès la sortie de boîte.

Pour avoir une point « neutre », nous avons à chaque fois pris un cliché avec un Pixel 3 de Google. Reconnu pour ses qualités photographiques, il sert ici de référence.

OnePlus 7, OnePlus 7T, Pixel 3 : test photo en plein jour

Invaders

En plein jour, le OnePlus 7T s’en sort bien. On a de belles couleurs bien qu’elles tirent un peu vers le bleu. Néanmoins, on s’aperçoit que c’est moins pire que le OnePlus 7 (voir les volets). Le contraste en revanche est un peu trop poussé. On distingue ce petit souci sur la partie supérieure droite de la colonne. Les détails sont ici enfouis dans une zone sombre, tout comme pour le OnePlus 7. Avec le Pixel 3, cette même zone est plus lumineuse, permettant de mieux apprécier la forme de la tête du muret.

Si l’on s’approche de l’Invaders en utilisant le Zoom des 7 et 7T, on observe une image propre et toujours bien définie. En revanche, les deux photos entretiennent une différence certaine concernant leur point blanc. Si elle est plus agréable à l’oeil, la photo du OnePlus 7 ne reflète pas la réalité. Le mur n’est pas aussi blanc, mais plutôt beige, plus proche du rendu du OnePlus 7T. Idem pour le petit Invader. Il est sur fond beige, alors que le bout corné de sa fiche, en haut à droit, est d’un blanc pur. En réel, la nuance est assez marquée. Ici, elle permet de déclasser le OnePlus 7, qui la rend beaucoup trop ténue. À noter également l’usure des lames du volet de droite qui gagne en piqué sur le OnePlus 7T.

Les couleurs du magasin

Sur ce plan, les deux OnePlus ne peuvent se renier. Ils affichent tous deux une trop forte exposition qui manque de naturel. Le cliché a été pris en fin de journée, à l’heure où le soleil est déjà bien descendu. Seul le Pixel 3 rend bien cette luminosité diminuée. Pire, la trop forte luminosité appliquée atténue une partie des détails, comme l’enseigne de la boutique dont chaque lettre est veinée. Ces veines apparaissent clairement sur le Pixel 3, elles se devinent à peine sur les smarpthones de OnePlus. Sur la couleur, on peut dire que le 7T est toujours un peu plus chaud que le 7. Le rendu reste plus naturel bien que le rouge ne soit pas aussi profond qu’espéré (et que sur le Pixel 3).

L’herbe

Une fois n’est pas coutume, sur une photo d’herbe, le Pixel 3 semble être battu. Il n’a pas plu de l’été en région parisienne, l’herbe n’est donc pas aussi grasse qu’à l’accoutumée. Des brins jaunis côtoient les brins verts. Le Pixel 3 ne les voit pas. On a une image plus réaliste avec les OnePlus. Et c’est le OnePlus 7 qui tire son épingle du jeu avec une exposition maîtrisée. Même le centre de la photo est parfaitement détaillé, sans perdre de détails, ce que ne parvient pas à réaliser le OnePlus 7T. Néanmoins, ça ne se joue à un rien entre les deux sur cet exercice.

Contrejour et détails

Encore une fois, OnePlus a tendance à booster ses valeurs. Le contraste est un peu trop appuyé sur ses deux appareils et la luminosité est aussi un peu poussée. Le rendu est bien, mais on apprécierait de l’obtenir en post-traitement. Cependant, pour un consommateur qui ne veut pas s’embêter avec cette étape, difficile d’aller contre ce parti pris.

Outre cette observation, on remarque surtout que OnePlus lisse les structures. L’image perd en précision, de facto. C’était une observation que nous avions déjà faite avec le OnePlus 7 Pro, elle se vérifie sur le 7, mais aussi le 7T. C’est flagrant sur la façade de l’immeuble le plus sombre. Abîmée, elle est constellée d’anfractuosités ou manque de matière. À côté de ça, étrangement, le OnePlus 7T parvient à rendre parfaitement les briques rouges décorées qui surplombent les fenêtres de ce bâtiment, contrairement aux OnePlus 7 et Pixel 3.

Les pommes en mode macro

Impossible de comparer le 7T sur le mode macro. C’est le seul à en disposer d’un. Nous nous sommes amusés à prendre de multiples clichés. Le résultat est toujours étonnant. On parvient à photographier des détails difficilement visibles à l’oeil nu. Amateur de peinture sur figurine, je vois tout de suite l’utilisation que je pourrais faire de ce mode ! En revanche, la colorimétrie des petites pommes en fleur est peu réaliste, avec un rouge trop pétant.

Grand-angle

Idem pour le grand-angle, le OnePlus 7T est le seul à en être équipé. On a toujours une certaine surexposition qui plaît, mais est éloignée de la réalité. Les détails sont présents, mais il est impossible de « croper » une autre photo à l’intérieur, la faute à une résolution réduite dans ce format.

Image 24 : Test OnePlus 7T vs. OnePlus 7 : qui fait les meilleures photos ?
OnePlus 7T

OnePlus 7, OnePlus 7T, Pixel 3 : test photo en mode nuit

Le boulevard

Le OnePlus 7T est sur un pied d’égalité ici. Les couleurs sont verdâtres dans les deux cas. Le Pixel 3 apporte quant à lui une teinte plus rosée, tout en étant plus juste. Son avantage, faire abstraction du lampadaire de gauche. Celui-ci ne vient pas perturber la prise de vue avec une information de jaune. Les OnePlus cherchent de la lumière à tout prix et prennent donc en compte le lampadaire. Le résultat est moins bon. À noter tout de même que la chaussée est bien mieux rendue sur le OnePlus 7t qui apporte le détail du macadam.

Le lampadaire

Voilà une belle prouesse pour OnePlus. Sur cette photo, ses smartphones prennent toute la lumière du lampadaire et la rehaussent même un peu. Résultat, on parvient à voir le dernier étage de l’immeuble dans son entièreté. Le Pixel 3, pour sa part, laisse cette partie dans la pénombre, comme le haut des arbres. En revanche, on préfèrera le rendu du OnePlus 7 qui offre un meilleur rapport contraste/luminosité, évitant le voile blanchâtre (très léger) que l’on peut observer sur le OnePlus 7T.

Une porte dans le noir complet

C’est sans doute l’exercice le plus difficile. Une photo nocturne dans un endroit plongé dans la pénombre. À l’oeil, on ne distingue que les lueurs éloignées. C’est au mode nuit des smartphones de faire leur travail. Et là, à vouloir trop en faire, le 7T se plante. Sa colorimétrie est affreuse avec de larges paquets violacés. La définition est dégradée offrant des contours baveux à tous les éléments. Le OnePlus 7 reste dans ses limites. L’image est plus sombre. Les buissons ne sont pas détaillés, par exemple. Néanmoins, avec moins de détails, il offre une image plus nette et plus réaliste en ce qui concerne la colorimétrie. Quant au Pixel 3, il reste maître dans ce domaine.

Théâtre Montansier

La façade du théâtre Montansier de Versailles est illuminée par l’éclairage public. Il paraît alors jaune comme le montrent les deux OnePlus. Un résultat assez convaincant, bien qu’un peu trop éclairé, qui met en valeur les points de lumière blanche que l’on a dans les habitations. En revanche, le Pixel 3 est aux antipodes avec son traitement qui gomme la lumière jaune de l’éclairage. Un résultat qui incombe à l’intelligence artificielle de son capteur.

Enfin, une fois de plus on remarque que le 7T a tendance à appuyer le contraste pour obtenir des noirs plus profonds, au risque de gâcher des détails.

Quel OnePlus prendre pour la photo ?

Après ce test photo, un principal constat s’impose. OnePlus propose une partie photo clé en main. D’ailleurs, impossible de débrayer en mode manuel. Côté rendu, on est sur quelque chose qui flatte l’oeil, une finition que l’on obtiendrait après post-traitement, qui est idéal pour le partage sur les réseaux sociaux.

En revanche, si c’est le réalisme que l’on cherche, il faut fuir tout aussi bien le OnePlus 7 que le OnePlus 7T. La luminosité est trop poussée, les contrastes risquent par moment de boucher les détails, les couleurs sont légèrement saturées.

Attention, il ne faut pas s’y tromper, ces smartphones ne sont pas mauvais en photo, ils ont juste une signature marquée. En vraies lacunes, ils manquent de performance en très faible luminosité et ont une tendance à lisser un peu trop les textures. Et puisqu’il faut les départager, le OnePlus 7T est tout de même plus efficace. Son rendu est plus naturel avec une image plus détaillée. Il a aussi pour lui un ultra grand-angle et un mode macro, tous deux très pratiques.