Accueil » Actualité » Réalité virtuelle : une mère revoit sa fille décédée dans un show TV

Réalité virtuelle : une mère revoit sa fille décédée dans un show TV

Dans une émission de télévision coréenne, une mère a pu revoir sa fille décédée de sept ans. Équipée d’un casque à réalité virtuelle et de gants à retour haptique, elle a pu échanger avec l’enfant entièrement modélisé en 3D et doué de parole. Une expérience touchante, mais aussi dérangeante.

La semaine dernière, la télévision coréenne a diffusé une émission spéciale consacrée à des parents qui ont perdu leur fille âgée de sept ans. Baptisé « Meeting You » (Te rencontrer), le programme s’est livré à une expérience troublante avec la mère de l’enfant. Pendant une dizaine de minutes, elle a pu revoir sa fille décédée dans un environnement virtuel à l’aide d’un casque HTC Vive et d’une paire de gants à retour haptique pour reproduire les sensations du toucher.

Image 1 : Réalité virtuelle : une mère revoit sa fille décédée dans un show TV

La petite fille a été entièrement reproduite en 3D et évolue dans un environnement créé pour l’occasion avec lequel sa mère peut également interagir. Elle se comporte comme un véritable enfant, elle s’adresse à sa mère, et fête même son anniversaire avec elle avant de disparaitre. Outre le voyeurisme et le pathos qui ne laissera personne insensible, la démarche suscite des interrogations sur l’avenir de la réalité virtuelle et son usage.

Lenovo : un casque de réalité virtuelle pour concurrencer l’Oculus Quest

La réalité virtuelle, les prémices d’un monde cyberpunk ?

Il ne fait plus aucun doute que la réalité virtuelle va se développer de manière exponentielle dans les années à venir. Qu’il s’agisse du HTC Vive Focus Plus qu’on peut associer à des vestes à retour haptique, ou des lunettes à réalité virtuelle HDR et UHD de Panasonic, les solutions matérielles se multiplient, et deviennent de plus en plus précises. Nul doute qu’avec la baisse des couts et l’entrée d’acteurs économiques majeurs, sa croissance va rapidement devenir exponentielle.

Reste à savoir quels usages nous en ferons. Actuellement, la réalité virtuelle a déjà dépassé le simple cadre du jeu vidéo. On l’utilise notamment en médecine pour lutter contre les facteurs environnementaux et psychologiques liés à l’addiction, ou pour soulager les grands brulés qu’on place dans des univers froids et apaisants.

Le cas de cette maman qui retrouve sa fille décédée est plus discutable. Difficile de savoir si cette rencontre a pu l’aider à faire son deuil, ou au contraire rouvrir des plaies. Quoi qu’il en soit, l’expérience rappelle l’univers cyberpunk tel qu’il est décrit dans les œuvres de science-fiction. « High Tech, Low Life », un monde dans lequel la technologie prévaut au détriment de la vie réelle. C’est d’ailleurs ce que promet Samsung avec Neon, un ami virtuel doté d’une intelligence artificielle. L’avenir nous le dira, il s’agit peut-être d’une vision alarmiste, et tout aussi fausse que celle qui consistait à associer la violence d’un jeu vidéo à celle de quelques individus.

Sony PS5 : pas de nouveau PSVR finalement

Source : YouTube