Accueil » Actualité » RTX 3070, 3080 et 3090 : NVIDIA accélérera aussi le chargement des jeux sur les RTX 2080

RTX 3070, 3080 et 3090 : NVIDIA accélérera aussi le chargement des jeux sur les RTX 2080

La présentation des nouvelles GeForce RTX « Ampere » a également été l’occasion pour NVIDIA de dévoiler sa technologie RTX I/O. L’objectif est de réduire les temps de chargement dans les jeux, en optimisation les transferts de données entre le support de stockage et la carte graphique.

NVIDIA RTX iO
Crédit : NVIDIA

Si les consoles next-gen, les Microsoft Xbox Series X et Sony Playstation 5, nous promettent des temps de chargement inexistants grâce à leur SSD ultra rapide, les joueurs sur PC devraient bientôt profiter d’améliorations similaires grâce à l’API DirectStorage de Microsoft. L’éditeur devraient en effet l’intégrer prochainement à Windows 10. Mais pour en bénéficier, il faudra que le jeu et toute la partie matérielle soit compatible. Un SSD NVMe sera par exemple nécessaire, et une GeForce RTX dans le cas de NVIDIA.

NVIDIA compare les GeForce RTX 3080 et 2080 Ti dans Doom Eternal en 4K

RTX I/O utilise le GPU pour accélérer le chargement des données en VRAM

Concrètement, là où le chargement classique de toutes les données d’un jeu (objets graphiques, effets audio, textures…) doit d’abord passer par le processeur (avec une phase de décompression la majorité du temps, exécutée par le processeur justement) puis la RAM avant d’être ensuite transféré à la mémoire graphique, RTX I/O permet de passer directement du SSD à la VRAM, le GPU se chargeant de la décompression si nécessaire. Cela permet à la fois d’augmenter significativement la bande passante (jusqu’à 14 Go/s, même si cette valeur est difficile à comparer à autre chose lorsque l’on parle de données compressées sans plus de détail), et de réduire la charge CPU (d’un facteur 20), le processeur pouvant alors se consacrer à d’autres tâches. Côté performances, NVIDIA explique que le bus PCI-Express Gen4 permettra bien entendu d’obtenir les meilleurs performances, la technologie restant utilisable (et utile) avec un SSD NVMe câblé en PCIe Gen3.

Si la technologie a été présentée en même temps que les GeForce RTX 3070, RTX 3080 et RTX 3090, ce sont en réalité toutes les GeForce RTX actuellement sur le marché qui vont pouvoir en profiter. En effet, les « vieilles » RTX 2060, RTX 2070, RTX 2080 et même a priori la Titan RTX pourront à terme bénéficier de RTX I/O, rallongeant au passage leur durée de vie. Seules les GTX 16xx ne seront pas compatibles, ce qui nous laisse supposer que cette technologie utilise des unités de calcul exclusivement disponibles au sein des GeForce RTX, peut être les Tensor Cores.

Microsoft devrait publier une première version destinée au développeur de son API DirectStorage dès l’année prochaine. Il sera à ce moment là possible d’utiliser la technologie RTX I/O avec une carte graphique GeForce RTX Series 20 ou Series 30. On attends bien entendu impatiemment une hypothétique réponse d’AMD, avec peut être une technologie comparable intégrée à ses futures cartes graphiques basées sur l’architecture RDNA2.