Accueil » Actualité » PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix…

PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix…

La PS5 est sur toutes les lèvres. Entre rumeurs et faits, il faut encore faire le tri dans les informations dont nous abreuvent les Internets.

La PS5 est sur toutes les lèvres. Console de nouvelle génération, elle devrait être prochainement dévoilée. Entre rumeurs et faits, il faut encore faire le tri dans les informations dont nous abreuvent les Internets. De quoi justifier un article conséquent qui fait le point sur cette machine et qui évoluera au gré des rumeurs, annonces ou indiscrétions.

En avril, c’est un hôte de prestige qui partage sa pensée. Lors d’une interview accordée à Wired, Mark Cerny, chef de projet sur la PlayStation 4, a livré de nombreuses informations pertinentes sur la future PS5, dont sa configuration, ses capacités ou encore son tarif estimé.

Sony a bien annulé sa participation à l’E3 2019. Aucune annonce n’est prévue pour le moment, mais on n’est plus obligé de se contenter de rumeurs vagues. Aujourd’hui, la source est identifiée et semble de confiance. De quoi remettre à plat tout ce que l’on croyait savoir de la prochaine console de Sony.

>>> PS4 Slim vs PS4 Pro : quelle console choisir chez Sony ?

Image 1 : PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix...

Quand sortira-t-elle ?

Pas de stress, il y a encore le temps. Alors que le site SemiAccurate estime qu’il faut s’attendre à une sortie plus proche que prévu, indiquant que les kits de développement étaient déjà prêts, Kotaku est plus réservé. Selon eux, les studios de développement travaillant sur des jeux pour 2019 affirment qu’ils ne savent presque rien de la PS5. Les informations sont encore trop limitées pour que la sortie de cette console soit imminente.

Au plus tôt, les pronostics tablent sur un lancement en 2020, à moins que Sony ne change ses plans en s’adaptant au planning de ses concurrents. D’après un rapport du Wall Street Journal, la PS5 ne devrait pas arriver avant trois ans, soit 2021.

Image 2 : PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix...

Une annonce en 2019

Les plus gourmands pensent qu’elle pourrait être annoncée avant la fin de l’année. C’est le cas d’un utilisateur de Reddit, RuthenicCookie, qui avance que le constructeur n’aurait plus rien à présenter dans la première moitié de 2019, ce qui justifierait son absence de l’E3. Il se réserverait pour le PSX avec l’annonce de la PS5.

« La plupart des développeurs ont déjà des kits de développement spécifique à la PS5 (Spoiler : c’est un monstre), Sony se prépare pour la PS5 et l’une des raisons pour lesquelles ils n’iront pas à l’E3 est qu’ils ont vidé leurs chargeurs pour cette année et n’auront rien de nouveau à montrer l’année prochaine (ils veulent montrer de nouvelles choses au PSX) ».

RuthenicCookie

Le PSX, c’est le Playstation Expérience, la grand-messe de la branche jeux vidéo de Sony. Elle se déroule habituellement en décembre. L’E3 ayant lieu en juin prochain, cela laissera quelques mois supplémentaires à Sony pour préparer l’annonce de la PS5, fin 2019.

Bien évidemment, cela ne fixe rien au sujet du lancement commercial de la machine, mais 2020 demeure vraisemblable. Quelques rumeurs parlent même déjà de mars ou novembre, mais sans certitude.

Quand le CPU donne la date

Mais l’information la plus consistante provient directement d’un membre de Sony. Mark Cerny, architecte de la PS4, n’a pas dévoilé de date de sortie, mais a donné les détails d’une partie des composants de la PS5. De précieuses informations pour Digitimes, le média taïwanais s’étant empressé de chercher leurs dates de disponibilité. Pari gagnant, le processeur et la carte graphique de la PS5 – tous deux de chez AMD – ne seront prêts qu’au troisième trimestre 2020, leur ont assurés leurs sources chez les industriels du secteur.

À partir de cela, on peut imaginer que la console sera assemblée à l’automne. Un lancement pour Noël 2020 semble donc de plus en plus probable.

>>> Exit la PS4 Pro, la PS5 arriverait en 2019

A quel prix ?

Avancé par RuthenicCookie sur Reddit, la dernière rumeur en date fait état d’un tarif de 500 $. Ce serait un nouveau bond tarifaire pour Sony. Pour rappel, la PS4 avait été lancé à 399 $ (399 € en France) en 2013. Même schéma pour la PS4 Pro en 2016 qui s’affichait à un prix identique. Ici, la PS5 accuserait donc une hausse de 100 $ et donc de 100 € chez nous, logiquement. Bien évidemment, tout ceci est à prendre au conditionnel.

Mais le plus intéressant pour le moment reste l’échange entre le journaliste de Wired, Peter Rubin, et Mark Cerny, chef de projet de la PS4 :

Pete Rubin : Il y a toujours eu une fourchette de prix de lancement. Est-ce que la prochaine console y correspondra ?

Mark Cerny : Je crois que nous serons capables de la commercialiser à un prix de vente conseillé qui séduira les joueurs compte tenu de ses fonctionnalités avancées.

Pete Rubin : Cela veut dire qu’elle pourrait coûter un peu plus, mais qu’elle vaudrait son coût ?

Mark Cerny : C’est tout ce que je peux en dire.

En somme, le joueur en aura pour son argent, selon Sony, mais la PS5 sera loin d’être bon marché. Sony oserait-il refaire le coup de la PS3 à 600 € ?

De quelle puissance disposera la PS5 ?

Certes, on ne sait toujours pas de quoi sera capable la PS5, ou plutôt ce que son optimisation pourra garantir comme expérience à l’utilisateur. Néanmoins, on en sait un peu plus sur sa puissance brute grâce aux informations de Mark Cerny. Le chef de projet de Sony a étalé les caractéristiques principales de la machine :

  • CPU : AMD Ryzen 3, 8 coeurs
  • GPU : AMD Radeon Navi adapté (ray tracing/8K/audio 3D)
  • Stockage SSD
Image 3 : PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix...
Processeur AMD Ryzen

8K et ray tracing

En clair, on aura droit à une forte puissance de calcul avec des composants de dernière génération, CPU et GPU en tête. À noter que la puce Navi supporte les définitions jusqu’en 8K, de quoi faire certifier la PS5 pour la prochaine génération de dalles TV (déjà existantes, mais très onéreuses). Autre bonne nouvelle, cette même partie graphique est compatible ray tracing. Ce mot barbare, à la mode chez les amateurs de cartes graphiques, définit une technologie qui améliore substantiellement les éclairages et ombres. Et puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours, voilà ci-dessous le résultat sur une carte Nvidia.

24 Go de RAM

Nos confrères de Tom’s Hardware détaillent quant à eux la mémoire vive de la bête. Anthony Garreffa de TweakTown a partagé de nouvelles informations à ce sujet. Selon ses sources, la console embarquerait 24 Go de mémoire GDDR6 partagée dont 4 Go de DDR4 réservés pour l’OS.

2 To en SSD

Il évoque également 2 To de stockage d’une « sorte de mémoire flash NAND », ce qui pourrait correspondre au SSD avancé par Mark Cerny. Un SSD améliorera considérablement les temps d’accès de la console. Chargement écourté, installation plus rapide, des petits plus agréables. Pour référence, Tom’s Hardware avait constaté un gain de temps de 18% entre un SSD et un disque dur sur une PS4 Slim.

Un nouveau casque VR pour la PS5 ?

C’est en tout cas ce que suggère RuthenicCookie. Sur Reddit, il indique que ce PlayStation VR 2 sera plus mobile, son boîtier étant alors intégré directement à la PS5. Il afficherait une meilleure définition. Le modèle actuel proposant du 1920 x 1080 au global, on peut espérer monter en Ultra HD sur le PSVR2.

Ce casque de réalité virtuelle s’accompagnerait d’une nouvelle PlayStation Camera et de nouveaux PS Move. Toujours selon la même source, Sony travaillerait également sur des gants compatibles.

La dernière information officielle émane du lead designer de la PS4. Mark Cerny affirme que la réalité virtuelle demeure une priorité pour Sony. Aucune chance donc que l’idée soit abandonnée avec la PS5. S’il n’a pas souhaité répondre aux allégations d’un nouveau PSVR, il serait étonnant que Sony ne fasse pas évoluer son matériel.

Image 4 : PS5 : caractéristiques, date de sortie, prix...
L’actuel PSVR

La PS5 sera-t-elle rétrocompatible ?

Oui, c’est un grand oui !!! Dans son interview accordé à Wired, Mark Cerny confirme que les joueurs pourront faire fonctionner leurs jeux PS4 sur la PS5. De même, si Microsoft semble vouloir passer au tout dématérialisé (cf. Xbox One All-Digital), Sony entend bien conserver son lecteur Blu-ray. Les jeux PS4 seront donc aussi bien utilisables en format physique que dématérialisé.

La PS4 ne disposant pas de la même architecture que les précédentes consoles de Sony, il est difficile d’y adapter leurs productions. La PS3 toute première du nom, la fameuse 60 Go, faisait fonctionner les jeux PS1 et PS2, mais en intégrant le matériel d’une PS2 en son sein.

Aujourd’hui, Sony est revenu dans la norme. L’architecture d’une PS4 est comme celle d’une Xbox One, assez proche d’un PC. La PS5 suivra donc et fera bien fonctionner les jeux de la génération précédente.