iMessage : sa femme découvre ses discussions avec des prostituées, il porte plainte contre Apple

Un homme au Royaume-Uni a porté plainte contre Apple : il accuse la firme de ne pas l’avoir assez informé des paramètres de synchronisation de iMessage, après la découverte par sa femme d’échanges qu’il pensait avoir supprimé avec des prostituées.

Apple prostituées imessage divorce plainte
Crédit : Envato

Attention à la synchronisation des SMS dans iMessage ! Un homme britannique a appris l’existence de ce paramètre à ses dépends, lorsque sa femme l’a surpris à échanger avec des prostitués. Cette découverte a rapidement mené à la séparation du couple. La facture est salée : le dénommé Richard a perdu plus de 5 millions de livres sterling dans le divorce, soit un peu moins de 6 millions euros.

Il tente maintenant de récupérer cette coquette somme en attaquant Apple en justice. Selon lui, le concepteur de l’iPhone 15 serait responsable de son divorce, à cause du manque d’information prodiguée aux utilisateurs. Et il ne fait pas cavalier seul. Comme le rapporte The Times, il invite toutes les personnes dans son cas à le rejoindre dans une plainte collective contre Apple.

iMessage, coupable d’un divorce à 6 millions d’euros ?

Pour cacher les traces de son infidélité, Richard avait effacé de son iPhone les messages échangés avec les escorts qu’ils voyait secrètement depuis de longues années. Cette précaution s’est révélée insuffisante, puisque les messages étaient encore accessibles sur un ordinateur. Le service de messagerie d’Apple, si pratique, avait synchronisé automatiquement cet historique avec l’iMac familial.

En ouvrant iMessage sur le PC, son épouse découvre avec stupeur des années de correspondance entre son mari et des prostituées. Forcément, la justice n’a pas arbitré en faveur de Richard dans le divorce qui s’est ensuivi.

Apple visé par une plainte devant la justice du Royaume-Uni

L’homme britannique fait maintenant de nouveau appel à la justice de son pays. Il estime qu’Apple n’explique pas clairement à ses clients que leurs messages peuvent être synchronisés avec d’autres appareils liés au même compte, et ce même s’ils ont été supprimés sur l’iPhone dont ils sont originaires.

À lire > iMessage : Apple annonce le déploiement d’une nouvelle technique de chiffrement

Si on vous dit qu’un message a été supprimé, vous avez le droit de croire qu’il a été supprimé“, déclare l’homme dans les pages The Times. Déclarant qu’il s’agissait d’une “façon très brutale” pour sa femme de l’apprendre, il pense qu’il aurait pu y avoir une chance de sauver son mariage s’il avait pu “lui parler de façon rationnelle“. Selon lui, d’autres personnes ont été victimes de ce genre de situation et il les invite à le rejoindre dans sa plainte.

Pourtant, la page d’assistance d’Apple indique les utilisateurs peuvent paramétrer iCloud pour supprimer des messages ou des conversations de tous leurs appareils. Il est également possible de supprimer des messages stockés dans iCloud : bref, les options ne manquent pas pour se débarrasser de messages embarrassants. Difficile de croire que la justice lui donnera raison.

  • Un homme a porté plainte contre Apple après la découverte de messages prouvant son infidélité.
  • Il pensait avoir supprimé ces messages depuis son iPhone, mais ils étaient synchronisés avec son iMac.
  • Richard accuse Apple ne pas assez informer les utilisateurs des paramètres de synchronisation d’iMessages.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !