Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?

Cette année encore le tout premier modèle des iPhone semble construire autour de très bonnes technologies et composants, mais qu’on a déjà presque toujours vus ailleurs. Au temps pour la nouveauté, mais est-ce un problème ?

Sommaire
L'iPhone 15, d'Apple
L’iPhone 15, d’Apple, et sa façade arrière en verre teinté dans la masse.

Chaque année, il y a le haut du panier, les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max, et les iPhone plus abordables, qui, tels des funambules, marchent sur la fine ligne entre innovation et réutilisation de technologies déjà vues. Un jeu d’équilibriste pour lequel Apple est plutôt doué, mais qui nourrit forcément une impression d’avoir entre les mains un smartphone qui aurait pu être encore meilleur…

💸 Prix et disponibilité de l’iPhone 15

En 2023, l’iPhone 15 est à nouveau le smartphone d’Apple à moins de 1 000 euros. L’an dernier, toute la gamme des iPhone 14 avait vu ses prix d’appel passer au-delà de ce cap symbolique, cette année, l’iPhone 15 est vendu à partir de 969 euros… et il est toujours décliné en trois versions pour trois tarifs, en fonction de la capacité de stockage embarquée.

  • iPhone 15 128 Go – 969 euros
  • iPhone 15 256 Go – 1 099 euros
  • iPhone 15 512 Go – 1 349 euros
L’iPhone 15, la nouvelle référence sous iOS (128 Go)
Image 1 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
  • Amazon
    859€
  • Rakuten
    709.99€
  • RueDuCommerce
    778.20€
  • Pixmania FR
    809.99€
  • Cdiscount
    859€
  • Boulanger
    859€
  • Fnac
    869€
  • RED by SFR
    869€
  • SFR
    869€
  • Darty
    869€
  • E.Leclerc
    899€
  • Carrefour
    919.99€
Plus d’offres
L’iPhone 15, la nouvelle référence sous iOS (256 Go)
Image 2 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
  • Amazon
    989€
  • RueDuCommerce
    921.60€
  • Rakuten
    939€
  • Fnac
    999€
  • Cdiscount
    999€
  • RED by SFR
    999€
  • SFR
    999€
  • Darty
    999€
  • Pixmania FR
    1,005.84€
  • Carrefour
    1,059.99€
  • E.Leclerc
    1127€
Plus d’offres
L’iPhone 15, la nouvelle référence sous iOS (512 Go)
Image 3 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
  • Amazon
    1239€
  • RueDuCommerce
    1,149.30€
  • Rakuten
    1188€
  • Boulanger
    1239€
  • Fnac
    1249€
  • Cdiscount
    1249€
  • RED by SFR
    1249€
  • SFR
    1249€
  • Darty
    1249€
  • E.Leclerc
    1258€
  • Pixmania FR
    1,296.57€
  • Carrefour
    1349€
Plus d’offres

A 969 euros, il est 50 euros moins cher que l’iPhone 14 à son lancement, idem pour le modèle à 256 Go et 60 euros de moins pour 512 Go. Il y a donc un progrès de ce côté-ci, mais n’oublions pas que c’est toujours plus cher que les tarifs pratiqués au lancement pour les iPhone 13, qui étaient vendus à partir de 909 euros.

À lire aussi > iPhone 15 et iPhone 15 Plus pas chers : où les acheter au meilleur prix ?

iPhone 15, d'Apple
Design soigné et coloré, deux modules photos arrière, voici venir l’iPhone 15.

Quoi qu’il en soit, ne pas avoir le meilleur de ce qu’Apple peut proposer donne au moins droit à des couleurs séduisantes. L’iPhone 15 est proposé en cinq coloris : bleu, rose, jaune, vert et noir. Ce sont les noms officiels, et leur simplicité décevra sans doute les habitués du Bleu minuit et de l’ancestral Gris sidéral.

À lire aussi > iPhone 15 vs Plus vs 15 Pro vs Pro Max : quel smartphone acheter ?

🎛️ Caractéristiques techniques : ce que propose l’iPhone 15

L’iPhone 15 se place donc en entrée de gamme et arbore un écran OLED Super Retina XDR de 6,1 pouces. La dalle ne change pas en apparence, mais monte malgré tout en gamme, puisqu’elle se dote d’un nouveau potentiel en matière de luminosité. Ainsi, en plus des deux seuils de luminosité maximale de 1 000 cd/m2 en mode standard et 1 600 cd/m2 en HDR, la dalle de l’iPhone 15 promet des pics à 2 000 cd/m2 quand il est utilisé en extérieur en plein soleil. C’est évidemment plus de confort au quotidien.

  • Ecran : OLED 6,1 pouces
  • Définition : 2 556 x 1 179 pixels
  • Grand-angle : 48 Mpx
  • Ultra-grand-angle : 12 Mpx
  • Caméra avant : 12 Mpx
  • Puce : A16 Bionic
  • Mémoire : 6 Go
  • Batterie : 3 877 mAh
  • Connectivité : 5G, Bluetooth 5.3, Wi-Fi 6, UWB 2nde génération, NFC, Thread, MagSafe/Qi
  • Dimensions : 14,76 x 7,16 x 0,78 cm
  • Poids : 171 g
  • Résistance : IP68, Ceramic Shield
  • Divers : Dynamic Island
  • OS : iOS 17

Par ailleurs, Apple récidive, et sert à nouveau son A16 Bionic (six cœurs CPU – deux haute performance et quatre basse consommation – et cinq cœurs GPU) après l’avoir introduit l’an dernier dans les iPhone 14 Pro. La puce n’est clairement pas mauvaise, mais on peut faire la moue à l’idée de ne pas avoir droit à l’A17 Pro dans ce modèle…`

En revanche, l’arrivée d’un capteur 48 Mpixels est une raison de se réjouir, mais nous y reviendrons. Attaquons-nous au design..

Image 4 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
L’iPhone 15 a pour lui un design très réussi et des couleurs vives et séduisantes.

À lire aussi > iPhone 15 vs Pixel 8 : design, performances, photo, autonomie, prix, lequel acheter ?

📱Design : la couleur pour changer…

Depuis l’arrivée des iPhone 12 (qui attendent une mise à jour pour abaisser leur niveau d’émission des ondes), Apple n’a pas grandement fait évoluer le design de ses iPhone. On retrouve donc les tranches verticales, en aluminium, mais, comme sur les 15 Pro, elles ont été légèrement profilées cette année pour renforcer davantage encore le confort de prise en main.

Pour le reste, on apprécie toujours la légèreté de l’ensemble, qui est très appréciable si on considère la solidité et le fait que la structure est en aluminium et non plastique. Les deux façades sont en verre, à l’avant le Ceramic Shield, une sorte de verre spécialement développé par Apple, et donné pour être très résistant, même chose pour la dalle de verre à l’arrière. La bonne nouvelle est que, si vous arrivez à prendre en défaut leur solidité, les faire réparer devrait coûter moins cher car l’architecture du boîtier permet un démontage plus facile et un accès plus rapide aux différentes pièces. Une amélioration de la réparabilité bienvenue.

iPhone 15
L’iPhone 15 s’entête à n’avoir que deux modules photo arrière…

Comme chaque année, les iPhone d’entrée de gamme ont droit à des couleurs vives et plutôt fun. Cette année, Apple est très fier d’avoir réussi à teinter le verre dans la masse. Il faut reconnaître que le résultat est très réussi, en vert et rose tout au moins. Le jaune est très agréable mais le logo Apple disparaît un peu sur le fond. Mais tout cela n’est qu’un détail.

iPhone 15 (128 Go)
Image 5 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
  • iPhone 15 (128 Go)
    859€
  • Amazon
    859€
  • RueDuCommerce
    778.20€
  • Pixmania FR
    809.99€
  • Cdiscount
    859€
  • Fnac
    869€
  • RED by SFR
    869€
  • SFR
    869€
  • Darty
    869€
  • E.Leclerc
    899€
Plus d'offres

🎠 L’USB-C… mais bridé

Mais bien sûr, tout n’est pas un détail. Car, les iPhone 15 franchissent eux aussi un pas historique, et attendu de longue date : le passage à l’USB-C. Attention, toutefois, Apple a une fois encore jouer la carte de la montée en gamme. Ainsi, les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max ont droit à une compatibilité avec l’USB 3, et ses débits de 10 Gbit/s, tandis que les iPhone 15 et 15 Plus doivent se contenter de l’USB 2 et de débits de 480 Mbit/s. Ceux qui veulent voir la vie du bon côté diront que cela tombe bien, les câbles USB-C fournis par Apple ne permettent pas des débits plus rapides. Mais il vous faudra être patient si vous souhaitez transférer des fichiers depuis ou vers un disque dur externe, une clé USB ou un Mac.

iPhone 15 USB-C
L’iPhone 15 a droit à un connecteur USB-C, mais pas aux débits de l’USB 3…

Espérons que cette limitation disparaîtra avec la prochaine génération. En attendant, AirDrop est toujours là pour vous aider à transférer des fichiers rapidement entre différents appareils Apple.

Mais sur ce point aussi on exprimera un regret. Pourquoi ne pas avoir apporté le support du Wi-Fi 6E aux iPhone 15 (qui se contentent du Wi-Fi 6), et la réserver aux modèles Pro. Il est évident que les prototypes des iPhone actuels ont été finalisés avant que les produits grand public Wi-Fi 7 soient commercialisés plus largement, néanmoins, on ne peut s’empêcher de regretter ce retard que prend l’iPhone 15 – deux générations de technologie sans-fil, ça peut faire beaucoup…

Néanmoins, une fois pointée ces manques du doigt, il faut reconnaître que l’arrivée de ce connecteur universel est une bonne nouvelle. Vous allez pouvoir l’utiliser pour recharger votre iPhone avec n’importe quel câble USB-C que vous aurez sous la main, que ce soit celui de votre iPad, de votre Mac ou de votre smartphone sous Android.

iPhone 15, d'Apple
L’iPhone reste détectable même quand il n’a plus de batterie.

📺 Ecran OLED :  bienvenue à la Dynamic Island

Intéressons-nous désormais à l’écran. On a dit tout à l’heure qu’il conservait la même base que celle utilisée dans l’iPhone 14. Mais il ne faut pas oublier un joli changement. Non, on ne parle pas de l’arrivée de la technologie Pro Motion, qui permet de faire varier la vitesse de rafraîchissement de l’affichage en fonction des contenus à l’écran. Cela reste une exclusivité des iPhone Pro chez Apple. Et non, on ne parle pas non plus d’une dalle Always-on, qui permet, si on le désire d’avoir toujours sous les yeux, l’heure et des informations mises à jour en temps réel. Non, le joli changement est peut-être plus anecdotique mais pas anodin pour autant.

iPhone 15
Une photo de l’iPhone 15 sur… l’iPhone 15.

C’est en effet au tour des iPhone 15 d’abandonner l’encoche qui trônait en haut de l’écran depuis l’arrivée de l’iPhone X. Un an après les modèles Pro, l’entrée de gamme des iPhone a donc droit à la Dynamic Island. Cette capsule, qui contient physiquement la caméra frontale et quelques capteurs, est au départ un handicap, une succession de deux trous dans la dalle OLED.

Mais Apple a réussi à en faire un atout ergonomique pour iOS. Non pas en la cachant, mais en faisant que cet espace puisse accueillir des informations contextuelles intéressantes. S’y nichent ainsi des applications comme le timer, votre application de taxi ou VTC, ou encore l’appli Musique, pour que vous ayez toujours sous les yeux un accès rapide à ces informations mises à jour en temps réel. Pratique pour savoir quand vos œufs seront cuits, votre thé infusé, votre taxi en approche ou pour changer de morceau alors que vous lisez un article sur le Web.

iPhone 15
L’iPhone 15 a désormais droit à la Dynamic Island, introduite l’an dernier sur les 14 Pro et 14 Pro Max.

La Dynamic Island n’est pas une révolution, mais elle fluidifie suffisamment les usages pour qu’on l’adopte rapidement. Ne reste plus qu’à multiplier les applications qui peuvent y élire domicile pour la rendre encore plus incontournable.

🔦 Une dalle lumineuse et plutôt fidèle…

Quoi qu’il en soit, que vaut la dalle OLED Super Retina XDR autour de cette île dynamique ? Nos tests confirment qu’elle est très bonne et tient en général les promesses faites par Apple. Sa luminosité standard maximale mesurée par notre sonde est de 831 cd/m2 (pour 1 000 annoncés), tandis que la luminosité pour les contenus HDR s’affiche à 1 552 cd/m2, pas très loin des 1 600 annoncés. Bien entendu, le contraste est lui donné pour être infini, grâce à l’utilisation de la technologie OLED.

iPhone 15, d'Apple
La dalle de l’iPhone 15 rend vraiment grâce aux photos prises avec… l’iPhone 15.

Mais qu’en est-il de la fidélité colorimétrique de la dalle ? Dans le gamut DCI-P3, nous avons mesuré un Delta E 2000 de 3,53. Ce qui est très bon mais en léger retrait par rapport à ce que proposait les iPhone 14 l’an dernier et les iPhone 13 avant eux. La dernière fois que nous avions vu le Delta E dévisser de la sorte, c’était à l’approche de l’abandon des dalles LCD… Est-ce à dire qu’Apple prépare quelque chose ? Impossible à dire.

Malgré ce léger retrait par rapport à la génération précédente, il est impossible de trouver que cette dalle n’est pas très bonne, voire excellente. Elle est en tout cas parfaitement lisible en permanence, que ce soit en plein soleil ou de nuit. On apprécie d’ailleurs toujours la présence de la technologie True Tone d’Apple, qui ajuste la chaleur de l’affichage en fonction de la lumière ambiante. Cela évite la lumière trop blanche ou bleutée de nuit, justement, et épargne les yeux. Une bonne nouvelle quand on lit un article tard le soir ou doit répondre à des mails au tout petit matin…

🚀 Puce : le meilleur… d’hier

Si l’A17 Pro est un monstre, c’est entendu, avec son cœur GPU supplémentaire, ses 20% de performance en plus en ce domaine, ses 10% côté CPU, ses grands progrès pour Neural Engine, il va falloir se faire une raison, l’iPhone 15 n’a droit qu’à la puce de l’an dernier. Cela fait d’ailleurs se poser une question plutôt pertinente : n’est-il pas plus intéressant d’opter pour un iPhone 14 Pro reconditionné ou d’occasion et révisé par une structure dont la réputation ne fait aucun doute ?

Image 6 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
L’iPhone 15 n’a pas droit à l’A17 Pro, mais à l’A16 Bionic, excellent SoC… de l’année dernière.

Tout dépendra évidemment du prix. Mais d’un point de vue de la fiche technique générale, l’iPhone 14 Pro est meilleur que cet iPhone 15, ne serait-ce que parce qu’il offre trois modules photo… Nous y reviendrons.

Concernant les performances, en tout cas, l’iPhone 15 se tient dans un mouchoir de poche avec le 14 Pro, et bien loin, en revanche, du 15 Pro. C’est logique pour la première partie, puisque l’iPhone 15 propose la même puce avec la même quantité de mémoire vive. Les différences de résultats sont minimes et ne dégagent pas un vainqueur par rapport à l’autre. Des variations de faible ampleur de ce genre sont courantes dans l’exécution de ce type de bench.

iPhone 15 - Geekbench
L’iPhone 15 marche dans les pas de l’iPhone 14 Pro en matière de puissance.

Il est évident en tout cas que l’A16 Bionic déploiera assez de puissance pour tous les usages courants et intensifs proposés dans iOS 17. Il est possible de jouer sans problème, et si l’accélération matérielle du ray tracing n’est pas de la partie, les jeux n’en sont pas moins fluides et toujours aussi jolis. Il faudra voir quel engouement suscitera cette méthode de rendu pour voir si les puces comme l’A16 Bionic ou les plus anciennes seront rapidement reléguées au rang de SoC de deuxième classe. Il est fort possible qu’on note des différences d’effets graphiques, mais Apple maîtrisant son environnement, il serait peu probable qu’il le fractionne trop fortement.

Une chose est certaine, la fameuse expérience iPhone sera assurée pendant de longues années, et on peut espérer que ce smartphone aura droit à des mises à jour majeures (et non pas seulement de sécurité) pendant cinq à sept ans, comme c’est généralement le cas chez Apple.

iPhone 15 (128 Go)
Image 5 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
  • iPhone 15 (128 Go)
    859€
  • Amazon
    859€
  • RueDuCommerce
    778.20€
  • Pixmania FR
    809.99€
  • Cdiscount
    859€
  • Fnac
    869€
  • RED by SFR
    869€
  • SFR
    869€
  • Darty
    869€
  • E.Leclerc
    899€
Plus d'offres

📷 Photo : Apple ressert l’astuce de la focale virtuelle

Si le SoC laisse un petit goût d’amertume et de frustration, il est un point sur lequel la surprise est bonne – même si on aurait forcément aimé davantage d’efforts, c’est l’arrivée d’un capteur 48 Mpixels dans l’iPhone 15. Qu’est-ce que cela implique ?

Tout d’abord, que le capteur principal de l’iPhone, celui qui équipe le module grand-angle, monte en définition, et peut lui aussi jouer du pixel-binning, qui permet de grouper quatre pixels pour n’en former qu’un, afin que de capter plus de lumière, dans une définition de 12 Mpixels – soit l’équivalent du module grand-angle précédent, mais avec bien plus de lumière à la clé.

Ensuite, que, comme l’an dernier sur les modèles 14 Pro et 14 Pro Max, Apple fait appel à son Photonic Engine pour proposer une focale virtuelle. En l’occurrence, un équivalent 52 mm (f/1.6).

Image 11 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
Le 26 mm permet de réaliser des portraits, bien évidemment, mais parfois un peu large si on souhaite concentrer l’attention sur les visages.
Image 12 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
Le 52 mm est tout simplement parfait pour les portraits qui mettent le sujet en plein cadre.

Car, oui, l’iPhone 15 ne compte physiquement toujours que deux modules photo : un ultra-grand-angle, 12 Mpixels, équivalent 13 mm, qui ouvre à f/2.4, et un grand-angle, 48 Mpixels, équivalent 26 mm (et non 24 mm comme sur les modèles Pro), qui ouvre à f/1.6. Et c’est dans ce capteur qu’Apple va piocher pour fournir une focale 52 mm qui s’avère plutôt plaisante pour les portraits notamment.

😎 Les portraits a posteriori, riche idée !

D’ailleurs, en matière de portrait, l’iPhone 15 a droit à une des nouveautés déjà découvertes sur les modèles Pro, la possibilité de transformer une photo normale en portrait, dès lors que figurent dans le cadre une ou plusieurs personnes ou un ou plusieurs animaux (chat ou chien).

Comme est-ce que tout cela fonctionne ? Le Photonic Engine va simplement détecter grâce à des algorithmes de machine learning si un humain ou un animal de compagnie est dans le cadre. Si c’est le cas, il ne ne se contentera pas de prendre la photo, mais il va également enregistrer la cartographie 3D de la scène. Cela vous permettra, a posteriori, de modifier la photo et d’établir un flou d’arrière-plan, le fameux bokeh. Mieux encore, si deux personnes se tiennent dans le même cadre mais à des valeurs de plan différentes, il sera possible de choisir sur quelle personne établir la netteté et laquelle sera dans le flou…

Non seulement cela permet de donner du cachet à une photo, mais c’est surtout au quotidien un moyen de ne pas perdre du temps à activer le mode Portrait ou à attendre qu’il valide la distance entre vous et les sujets. Vous prenez la photo, veillez à ce qu’un petit f apparaisse à l’écran, et vous pourrez transformer le cliché plus tard.

C’est à notre sens une des meilleures nouveautés en photographie computationnelle de cette année. En tout cas, celle dont l’intérêt est le plus flagrant au quotidien.

Précisons d’ailleurs, en passant, que les fans de selfies peuvent se réjouir, cette fonctionnalité est également disponible sur le module photo True Depth à l’avant.

🫶 Des images en définition haute pour vos tirages ?

Mais parlons d’une autre nouveauté appréciable liée à l’arrivée du capteur 48 Mpixelset au rôle du Photonoic Engine, c’est la possibilité de prendre des photos en 24 Mpixels. Légèrement plus lourdes que leurs équivalentes en 12 Mpixels (environ 3 Mo contre environ 2 Mo), elles sont le fruit d’un travail de l’ombre du Photonic Engine, qui œuvre en coulisse le temps que vous preniez une photo.

Tout d’abord, il va prendre une série de clichés en 12 Mpixels, un pour s’assurer de capter les variations de lumière et les zones plus sombres ; un autre pour l’exposition ; un autre pour réduire le bruit numérique ; un autre encore pour s’assurer de la justesse des couleurs, etc. Ensuite, une image en 48 Mpixels avec un haut niveau de détail va être prise, puis tous ces clichés vont être fusionnés en une image de 24 Mpixels. C’est cet ultime cliché assemblé qui vous est soumis, et qui propose un compromis entre la haute définition du 48 Mpixels et les nombreuses données en 12 Mpixels.

iPhone 15
L’iPhone peut réaliser de beaux clichés en 24 Mpixels pour concilier haut niveau de détails et rendu optimal pour les contrastes, gestion de la lumière, etc.

Dans les faits, les résultats obtenus sont plutôt bons et convaincants. Bien entendu, il y a encore des ratés et les effets d’aquarelle, d’aplats, le manque de piqué vont parfois vous faire un peu grimacer. Néanmoins, dans l’absolu, il devrait être bien moins problématique de réaliser des petits tirages de vos photographies.

Et si cela ne suffit pas, vous pouvez tout à fait, dans les réglages de l’application Appareil photo activer une fonction vous permettant de shooter en 48 Mpixels, sauf en mode Nuit ou avec le Flash qui seront enregistrées en 12 Mpixels.

iPhone 15
Il est facile d’accéder aux réglages permettant d’activer les prises de vue en 48 ou 24 Mpixels.

Ceux qui auraient aimé qu’Apple joue la même partition photo avec ce 48 Mpixels que sur les modèles Pro en seront de leur déception. Apple offre deux focales sur son grand-angle, pas une de plus. Ce qui en fait trois en tout. On échappe donc tout juste au ridicule qui rend inconcevable de voir commercialiser un smarpthone premium en 2023 avec seulement deux focales.

🔋 Autonomie : Apple continue sur son élan

Depuis les iPhone 11, les propriétaires d’iPhone n’ont plus besoin de s’esquiver en sifflotant pour trouver une prise de courant quand on parle d’autonomie. Les batteries ont un peu grossi, mais il semble surtout qu’Apple ait pris conscience de l’importance d’avoir des téléphones qui passent le cap de la journée, dans la plupart des cas d’usage, sans avoir besoin d’être rechargés.

iPhone 15

L’iPhone 14 tenait bien toute la journée dans un cadre d’utilisation relativement intensif. Cette année, son successeur marche dans ses pas. Avec une utilisation faite de WhatsApp et autres Messages, de beaucoup de photos, d’un peu de musique et de podcasts, et bien entendu de surf sur le Web et de multiples applications, sans oublier un peu de jeu pour la bonne mesure, nous avons réussi à tenir toute la journée sans avoir à nous inquiéter de le recharger en urgence.

Evidemment, ce serait une toute autre histoire si nous jetions dans ce mélange d’usages un GPS très sollicité ou un partage de la connexion 5G de l’iPhone.

Notre test d’autonomie en lecture vidéo (fichier 4K streamé jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de batterie) accorde pas moins de 18h19 à l’iPhone 15. C’est un petit quart d’heure de plus que l’iPhone 15 Pro.

iPhone 15, d'Apple
L’écran de l’iPhone 15 est très agréable pour regarder des films ou séries…

On regrette bien entendu qu’Apple n’ait pas augmenté significativement l’autonomie entre l’iPhone 14 et l’iPhone 15. Néanmoins, avec une puce qui ne bénéficie pas du passage au 3 nm, difficile de gagner des heures en endurance avec autant de puissance, et un grand écran.

Apple n’a toujours pas doté ses smartphones d’une recharge rapide mais on atteint tout de même les 50% de charge en 25 minutes, ce qui est appréciable. Mais il faudra 1h30 au total pour atteindre les 100% de batterie.

Et on parle bien ici de la recharge la plus rapide qu’il soit possible d’obtenir avec un iPhone 15, c’est-à-dire avec un chargeur de 20 W ou plus, branché en USB-C. Si vous optez pour la recharge sans-fil, via MagSafe, vous plafonnerez alors à 15 W et seulement 7,5 W via une borne Qi. C’est plus pratique, certes, mais moins rapide et moins efficace énergétiquement parlant, donc moins vert…

Lire aussi : iPhone : Quels sont les meilleurs smartphones Apple ?

⚖️ Notre verdict du test de l’iPhone 15

Image 15 : Test iPhone 15, Apple fait du neuf avec du recyclé, faut-il craquer ?
8,5/10

iPhone 15

  • Apple iPhone 15 (128 Go) – Jaune
    859€
  • 859€
    Voir l’offre
  • 730€
    Voir l’offre
  • 774€
    Voir l’offre
  • 829€
    Voir l’offre
  • 869€
    Voir l’offre
  • 869€
    Voir l’offre
  • 869€
    Voir l’offre
  • 869€
    Voir l’offre
  • 869€
    Voir l’offre
  • 919.99€
    Voir l’offre
  • 988€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le design et la finition exemplaire
  • L’écran excellent qui a droit à la Dynamic Island
  • Le grand-angle en 48 Mpixels, et sa focale virtuelle
  • L’autonomie, bonne mais qui ne progresse pas
  • L’USB-C….
On n’aime pas
  • Qui est hélas un peu limité…
  • Toujours que deux modules photo
  • L’écran pas Pro Motion, ni Always-on
  • L’impression d’un grand recyclage technologique
Verdict :

Dans la famille des smartphones Apple 2023, l’iPhone 15 n’est pas celui qui fait rêver les geeks ou trépigner les accrocs aux nouveautés. Les équipes de Tim Cook nous ont refait le double coup de l’évolution itérative et de l’intégration de technologies déjà vues ailleurs. Dans les faits, l’expérience d’utilisation de l’iPhone 15 est très bonne et plaisante, et sans doute même une des meilleurs offertes jusque-là par un iPhone d’entrée de gamme. Si on arrive à se défaire de l’idée que cet art de la montée en gamme sert le maintien de marges confortables, on a alors en main un iPhone à moins de mille euros très performant et agréable. Cependant, disons-le tout net, si vous avez la possibilité de mettre la main sur un iPhone 14 Pro reconditionné ou soldé, n’hésitez pas. Vous vous éviterez quelques frustrations et achèterez le meilleur d’hier, plutôt que le bien d’aujourd’hui.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !