Accueil » Actualité » 6G : Samsung prévoit un lancement dès 2028 pour le successeur de la 5G

6G : Samsung prévoit un lancement dès 2028 pour le successeur de la 5G

Samsung a publié un rapport intitulé « La prochaine expérience hyper-connectée pour tous. », qui expose la vision de la société pour la prochaine génération de système de communication, à savoir la 6G. Le rapport couvre divers aspects liés à la 6G, notamment les tendances techniques et sociétales, les nouveaux services, les exigences, les technologies candidates et un calendrier de commercialisation.

Samsung Electronics a prédit la commercialisation massive de la 6G autour de 2030, affirmant que la 6G sera caractérisée par l’introduction de services avancés tels que la réalité étendue (XR) véritablement immersive, l’hologramme mobile haute-fidélité et la réplique numérique.

Image 1 : 6G : Samsung prévoit un lancement dès 2028 pour le successeur de la 5G
Crédit : Samsung

Samsung a défini trois catégories d’exigences pour les services 6G : performance, architecture et fiabilité. Les exigences de performance de la 6G comprennent un débit de données de pointe de 1 000 Gbps et une latence de moins de 100 microsecondes. C’est 50 fois le débit de données maximal et un dixième de la latence de 5G. Une comparaison des exigences de performance clés entre la 6G et la 5G est présentée dans le diagramme ci-dessus.

5G : le modem Qualcomm X60 atteindra 7,5 Gb/s en débit descendant

Les exigences de performance et d’architecture de la 6G comprennent l’optimisation de la conception des réseaux pour surmonter la capacité de calcul limitée des appareils mobiles. Cela devrait permettre l’intégration flexible de nouvelles entités de réseau et appliquer l’intelligence artificielle dès le début du développement technologique.

Le rapport a présenté des technologies candidates pour la 6G, telles que la bande de fréquence térahertz (THz), de nouvelles technologies d’antennes pour améliorer la couverture des signaux à haute fréquence, des technologies duplex avancées, l’évolution de la topologie des réseaux, le partage du spectre pour accroître l’efficacité de l’utilisation des fréquences et l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les communications sans fil.

Huawei : ses équipements 5G présentent une lourde faille de sécurité

Tout un tas d’améliorations

Parmi les autres améliorations de la 6G, on retrouve la prise en charge des appareils se déplaçant à haute vitesse. La vitesse maximale supportée par l’appareil mobile est passée de 350 km/h en 4G à 500 km/h en 5G. Elle devrait s’améliorer encore avec la 6G en fonction de l’évolution des systèmes de transport.

La croissance explosive du nombre de machines connectées exigera que la 6G supporte environ 10 millions d’appareils par kilomètre carré. C’est dix fois plus que la densité de connexion requise de 5G.

La 5G n’est pas encore là que LG travaille déjà sur la 6G

Source : Samsung