Accueil » Actualité » SpaceX : l’humanité se rendra sur Mars “avant la fin de cette décennie”

SpaceX : l’humanité se rendra sur Mars “avant la fin de cette décennie”

L’ambitieuse entreprise aérospatiale d’Elon Musk, SpaceX, n’oublie pas ce qui était l’objectif prioritaire du milliardaire : envoyer une mission habitée vers Mars. En effet, selon Gwynne Shotwell, président et directeur des opérations de l’entreprise, un tel voyage serait possible avant 2020…

Le responsable se veut ainsi encore plus optimiste que le PDG et fondateur de l’entreprise, Elon Musk. En fin d’année dernière, le fantasque milliardaire déclarait que l’humanité pourrait fouler le sol martien d’ici dix ans. Il semblerait également que SpaceX soit la société la plus avancée dans le domaine, grâce au vaisseau spatial géant Starship. Toutefois, ce dernier a connu plusieurs déconvenues, son lancement vers l’orbite terrestre ayant été repoussé en avril dernier.

Vue d'artiste d'une base martienne - Crédit : SpaceX
Vue d’artiste d’une base martienne – Crédit : SpaceX

Mais ces retards ne semblent pas impacter les ambitions de l’entreprise. En effet, selon Gwynne Shotwell, le lancement pourrait être effectué plus tôt que son PDG le prévoyait. Le responsable déclare ainsi : « Je pense que ce sera au cours de cette décennie, oui. Des gens sur la lune, plus tôt« . Celui-ci fait ici référence au programme Artemis de la NASA, qui vise à renvoyer des astronautes sur la lune en 2026. SpaceX fournira d’ailleurs l’atterrisseur lunaire.

SpaceX : le Starship se rendra sur la lune, avant de rejoindre Mars

Selon les plans de SpaceX, il faudra tout d’abord effectuer une série de voyages sans équipage, afin d’y livrer le matériel nécessaire à la construction d’une base martienne. Ensuite, un vol habité amènera un équipage, qui devra commencer l’assemblage des composants. Gwynne Shotwell ajoute ainsi : « Je pense que nous devons envoyer une grande quantité de matériel à la surface de Mars, et les gens commenceront alors à y réfléchir plus sérieusement […] Et puis, je pense que d’ici cinq ou six ans, les gens verront que ce sera une destination viable« .

Starship a déjà plusieurs missions lunaires de prévues. En 2018, par exemple, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa a réservé le véhicule pour un voyage autour de la Lune avec une date de lancement prévue en 2023. La NASA considère par ailleurs Artemis comme une répétition générale avant un voyage vers Mars. L’agence a d’ailleurs l’intention de lancer une mission avec équipage sur la planète rouge en 2040.

Source : space.com