Accueil » Actualité » Starship : le lancement de la fusée géante de SpaceX est repoussé pour la quatrième fois

Starship : le lancement de la fusée géante de SpaceX est repoussé pour la quatrième fois

L’administration fédérale de l’aviation des États-Unis a de nouveau reporté sa décision concernant l’évaluation environnementale du projet de SpaceX de lancer sa fusée Starship depuis la base de la société au Texas.

L’Administration fédérale de l’aviation a reporté pour la quatrième fois son examen environnemental du programme de fusées Starship de SpaceX au Texas, repoussant la décision concernant la date du lancement à la fin du mois de mai.

Starship
Starship – Crédit : SpaceX

La FAA devait publier vendredi son évaluation environnementale programmatique (PEA) finale concernant les opérations de SpaceX près de Boca Chica. Cependant, l’agence a déclaré qu’elle reportait cette publication au 31 mai. « La FAA est en train de finaliser l’examen du PEA final, notamment en répondant aux commentaires et en assurant la cohérence avec la demande d’autorisation de SpaceX », indique une fiche d’information sur SpaceX Boca Chica sur le site Web de la FAA.

SpaceX serait à l’origine de plusieurs changements dans sa demande qui aurait poussé la FAA à retarder le lancement. « SpaceX a apporté de multiples modifications à sa demande qui nécessitent une analyse supplémentaire de la FAA », a déclaré l’agence dans un communiqué de presse. Alors que SpaceX visait à l’origine le mois de janvier 2022 pour le premier vol orbital de sa fusée Starship, celle-ci ne devrait finalement pas décoller avant au moins le deuxième semestre de l’année.

Ce report pourrait retarder le lancement du premier homme vers Mars

Alors que SpaceX souhaitait faire décoller sa fusée vers Mars dès 2024, il semblerait bien que cette date soit désormais trop optimiste. Ce retard impactera aussi la colonisation de la planète rouge, qu’Elon Musk prévoyait pour les années suivantes.

Pour rappel, tout comme la Terre, Mars est une planète en mouvement. Elle ne se trouve donc pas toujours à la même distance de la Terre. Tous les 26 mois, la planète rouge se trouve à son point le plus proche de notre planète, à environ 55 millions de kilomètres. Les agences spatiales ne doivent donc pas manquer cette fenêtre de lancement pour envoyer des astronautes, car sinon le voyage serait beaucoup trop long.

Retarder les premiers tests de Starship pourrait donc nous faire manquer une telle fenêtre de lancement, ce qui retarderait ainsi la mission de deux ans. Si les retards se prolongent, le vol d’essai pourrait être déplacé en Floride. SpaceX a pris ses précautions et construit une deuxième tour de lancement Starship au Kennedy Space Center en Floride. Après avoir été lancée, SpaceX compte faire atterrir le booster de la fusée dans les bras robotiques géants de sa tour de lancement.