Accueil » Actualité » Star Wars : pourquoi George Lucas a commencé par l’épisode 4

Star Wars : pourquoi George Lucas a commencé par l’épisode 4

Star Wars est une franchise en constante croissance, mais George Lucas a commencé sa saga au milieu avec un film qu’il pensait être un futur échec.

L’univers Star Wars connaît un succès massif. On compte aujourd’hui 11 films et d’autres sont à venir. Mais le réalisateur a fait un drôle de choix, celui de commencer au milieu avec Star Wars : Épisode IV – Un nouvel espoir. George Lucas avait l’idée audacieuse, mais compliquée, de renouveler les films de science-fiction et la longue histoire qu’il avait préparée avait besoin d’un point de départ. Il a donc décidé de démarrer au milieu de la saga prévue estimant que l’épisode IV avait le meilleur point d’accroche du public.

Yoda
Yoda. Source : pixabay

Au commencement, Lucas était persuadé que son film allait être un échec. C’est caché à Hawaï qu’il a fini par apprendre que c’était une véritable réussite. De ce fait, il avait le champ libre pour continuer la saga avec à la fois une préquelle et une suite. L’univers Star Wars est si dense que Disney a fini par abandonner la numérotation, mais tout a commencé avec ce qui aurait dû être le quatrième volet d’une série.

L’écriture d’un univers entier

Au commencement, la trilogie originale n’était qu’un seul script. Celui-ci étant beaucoup trop dense pour en faire un simple film, Lucas a donc décidé de le découper en trois parties. La première est devenue « Un nouvel espoir », la seconde « L’Empire contre-attaque » et le troisième « Le retour du Jedi ». Si les trois films donnent l’impression de si bien se compléter, c’est simplement qu’ils sont une seule et même histoire coupée en trois. De plus, il avait prévu une histoire complète en amont dont le script a servi pour réaliser la préquelle. Il avait même des idées pour une suite bien différente de celle que l’on connait mais il a dû vendre Lucasfilm à Disney avant. Avant de penser à tout cela, il a fallu choisir le point de départ.

Il fallait donc décider comment amener le public dans sa galaxie lointaine, très lointaine. En faisant le point sur la trame narrative et les moyens techniques disponibles, il a estimé que l’épisode « Un nouvel espoir » était le plus adapté pour lancer la saga. Une fois décidé, il lui a fallu reprendre le scénario à de nombreuses reprises pour lui donner un rôle de film autonome tout en montrant clairement qu’il faisait partie d’une saga beaucoup plus longue. C’est dans cet esprit qu’il a fait des changements majeurs sur des personnages principaux comme Han Solo.

Plonger le public au milieu d’un univers complet avec si peu de contexte était un pari risqué, car le film fait référence à des événements antérieurs comme la Guerre des Clones qui ne seraient détaillés que dans les préquelles. L’intérêt c’est que devant le succès de la saga, la route était toute tracée et la sortie des épisodes I, II et III sonnait comme une évidence pour les fans.

Un univers qui ne cesse de grandir

Petite anecdote, « Un nouvel espoir » aurait pu être l’épisode VI puisque dans la tête de George Lucas, la Guerre des Clones aurait dû se développer en trois films avant de devenir l’animée dont l’ultime saison est sortie en 2020. Mais on lui a demandé de condenser l’ensemble des événements antérieurs en une seule trilogie.

Depuis, la franchise est en constante évolution. Il suffit de voir le succès rencontré par la série The Mandalorian pour comprendre que l’univers n’a pas fini de nous livrer ses secrets. D’autres séries et films sont au programme comme le spin off Ashoka.

Bien que le point de vue de George Lucas ait connu des hauts et des bas, la saga qui a commencé par film qu’il voyait comme un échec a créé une communauté de fan qui n’a jamais cessé d’aimer le monde de Star Wars.