Accueil » Actualité » Star Wars : Rey est-elle aussi une Skywalker ?

Star Wars : Rey est-elle aussi une Skywalker ?

Et si Rey descendait également d’un Skywalker, en plus de Palpatine ? C’est ce que révèle cette théorie basée sur un comics Star Wars.

Image 1 : Star Wars : Rey est-elle aussi une Skywalker ?
Rey aurait du sang de Skywalker dans les veines – Crédit : Lucasfilm

Disney a plusieurs poules aux œufs d’or. Entre Pixar ou encore Star Wars et Marvel, qui ont plusieurs productions prévues sur Disney+, l’entreprise a de quoi faire. Malgré de nombreuses critiques, la nouvelle trilogie de l’univers imaginé par George Lucas a été un énorme succès commercial. Une théorie revenait très souvent à la surface avant d’être totalement enterrée par les trois films. Le lien entre Rey, incarnée par Daisy Ridley et héroïne de cette trilogie, avec la famille Skywalker. Un lien du sang que la jeune femme partagerait finalement avec la célèbre lignée selon le comics Star Wars: Dark Vador # 11 de Greg Pak, Raffaele Ienco, Neeraj Menon et Joe Caramanga.

Une théorie de nouveau évoquée dans un comics Star Wars

C’est un douloureux souvenir pour beaucoup et une révélation contestée faite dans L’Ascension de Skywalker : Rey est une Palpatine. Soit une descendante de l’Empereur que Luke Skywalker a réussi à vaincre. Un lien que beaucoup dénoncent, le qualifiant de trop facile voir stupide. D’autant plus que Rey est la petite-fille de Palpatine qui a lui-même créé génétiquement un fils.

Après cette révélation, Rey enterre alors les sabres de Luke et Leia sur Tatooine, abandonnant son nom de famille Palpatine pour Skywalker. Et dans le comics Star Wars: Dark Vador # 11, on apprend que la jeune fille a fait plus qu’adopter ce nom. Elle aurait du sang de Skywalker qui coule dans les veines.

Palpatine aurait utilisé le sang d’un Skywalker pour créer son fils

Image 2 : Star Wars : Rey est-elle aussi une Skywalker ?
Palpatine aurait crée le père de Rey à partir de l’ADN d’un Skywalker – Crédit : Lucasfilm

Alors que Dark Vador enquête sur le temple d’Exegol et se trouve dans le laboratoire de Palpatine, l’Empereur entre dans son esprit. On aperçoit une main droite, peut-être celle de Luke Skywalker ou d’Anakin Skywaler, perdue dans son combat contre Dooku. Si l’un de ces scénarios est vrai, elle contient le sang riche en midi-chlorien des Skywalker, responsable d’une grande sensibilité à la Force.

Plus tard, Palpatine mentionne la création d’un apprenti Sith, laissant entendre qu’il a utilisé l’ADN contenu dans cette main. Celle d’Anakin ou Luke Skywalker. Il est donc possible que l’Empereur ait utilisé cette dernière pour concevoir son fils, le père de Rey. L’héroïne aurait donc un peu de sang Skywalker dans les veines selon cette théorie.

Palpatine aurait échoué dans son plan

Sans oublier que dans les comics, on apprend que Palpatine a déjà manipulé les midi-chloriens en Shmi Skywalker. Ce qui signifie que l’homme aurait déjà une emprise sur la lignée et sa génétique. On imagine que l’Empereur aurait pu faire de Rey la clé de sa victoire si son plan avait fonctionné. Avec une jeune femme maîtrisant la force, composée de l’ADN des Skywalker et de Palpatine, le grand méchant aurait pu régner sur la galaxie entière.

Bien évidemment, on ne cessera jamais de le répéter : il ne s’agit que d’une théorie. Beaucoup de fans aiment échanger des idées qui ne sont pas canon dans l’univers Star Wars et faire des liens entre différents éléments.

Source : CBR