Accueil » Actualité » Starship se rapproche de son premier vol orbital, annonce SpaceX

Starship se rapproche de son premier vol orbital, annonce SpaceX

Le premier vol orbital du vaisseau spatial Starship ne devrait plus tarder. SpaceX vient d’annoncer avoir fait « un pas de plus » vers le lancement suite aux résultats de l’examen environnemental de la Federal Aviation Administration (FAA).

Après des mois de retard, Starship pourrait enfin bientôt décoller pour son premier vol orbital. Le vaisseau spatial de SpaceX devait décoller en janvier 2022. Il n’avait cependant pas obtenu le permis de lancement de la Federal Aviation Administration (FAA) à temps. Le lancement a été une nouvelle fois repoussé en avril en attendant les résultats de la FAA. Finalement, les résultats de l’examen environnemental mené par la FAA viennent d’être publiés.

Le vaisseau spatial Starship
Le vaisseau spatial Starship – Crédit : SpaceX

Starship se rapproche de son décollage, mais il n’a pas encore le feu vert complet de la FAA. Avant le lancement, SpaceX doit prendre plus de 75 actions pour atténuer son impact environnemental sur la région de Boca Chica au Texas où est située sa base de lancement. L’agence américaine a en quelque sorte donné un feu vert provisoire à SpaceX. Elle attend que les modifications demandées soient effectuées.

SpaceX doit notamment assurer une surveillance continue de la faune et la flore locales avant de faire décoller Starship

Parmi les plus de 75 actions à prendre, la société aérospatiale d’Elon Musk doit notamment donner un préavis plus long des lancements prévus. Cela permettra de réduire les fermetures qui impactent l’accès aux plages, aux parcs d’État et aux autoroutes. De plus, « les fermetures ne seront pas autorisées les 18 jours fériés identifiés, et les restrictions de week-end sont limitées à pas plus de cinq week-ends par an, garantissant un bon accès au refuge et au parc tout au long de l’année civile », a déclaré la FAA dans son rapport.

D’autres exigences de la FAA concernent directement l’impact de la base de lancement sur la faune et la flore locales. SpaceX devra notamment garantir « la surveillance continue de la végétation et de la faune par un biologiste qualifié et la coordination avec les agences publiques ou fédérales pour éliminer les débris de lancement des habitats sensibles ». La base de lancement devra également ajuster son éclairage. Cela réduira ainsi son impact sur la plage voisine et les animaux sauvages.

En tout cas, c’est une bonne nouvelle pour SpaceX. La société peut poursuivre son travail sur Starship sans avoir besoin d’une évaluation supplémentaire. Le premier vol orbital du vaisseau spatial qui doit transporter des hommes sur Mars avant la fin de la décennie ne devrait donc plus tarder. Comme SpaceX l’a tweeté, c’est « un pas de plus vers le premier test en vol orbital de Starship ».

Source : Space.com