Accueil » Actualité » Tesla Autopilot : la caméra du rétroviseur va surveiller le conducteur

Tesla Autopilot : la caméra du rétroviseur va surveiller le conducteur

Alors qu’Elon Musk avait décidé initialement de ne pas s’en servir à cet usage, la caméra cachée derrière le rétroviseur central va bientôt venir renforcer le système de surveillance de l’attention du conducteur.

Elon Musk n’a de cesse de le répéter, l’Autopilot est une aide à la conduite et nécessite une attention de tous les instants du conducteur. Le problème c’est que certaines personnes n’hésitent pas à contourner les sécurités mises en place et s’installent à l’arrière du véhicule.

Image 1 : Tesla Autopilot : la caméra du rétroviseur va surveiller le conducteur
Intérieur de la Model Y. Source : Tesla

Pour contrer ce genre de comportement, les autorités ne cessent de réclamer à Tesla des sécurités supplémentaires. En effet, il est relativement facile de les contourner et de faire croire à la voiture qu’une personne est assise derrière le volant.

Une sécurité supplémentaire

À l’heure actuelle, la voiture s’assure de la présence du conducteur sur le siège conducteur au moment de la mise en route du véhicule, mais pas pendant le fonctionnement. L’Autopilot n’utilise donc que les capteurs intégrés au volant pour vérifier que la personne derrière le volant est prête à réagir.

Cependant cette sécurité a des limites. Si elle permet d’obliger, en théorie puisque le système peut être trompé, le conducteur à garder au moins une main sur le volant, elle ne permet pas la vérification de l’attention de celui-ci.

En effet, si le conducteur est physiquement présent, mais qu’il regarde son téléphone, lit un livre ou simplement s’endort derrière le volant, la voiture ne sera pas capable de le détecter. C’est pourquoi Elon Musk a décidé de faire marche arrière sur l’usage de la caméra embarquée et compte désormais l’utiliser pour s’assurer de l’attention du chauffeur comme le montre la vidéo du hacker Greentheonly.

Cette marche arrière n’a vraiment rien d’étonnant de la part du constructeur. Si la multiplication des enquêtes impliquant l’Autopilot y est pour beaucoup, la réglementation européenne aurait de toute façon tôt ou tard obligé Tesla à réagir. En effet, à partir de 2024, les véhicules neufs devront disposer de système de détection de l’attention du conducteur, avec alerte de somnolence et une reconnaissance avancée de distraction.

Une caméra pour dédouaner l’Autopilot de Tesla

De ce fait, l’utilisation de la caméra intérieure permet à Tesla de calmer les autorités sur les affaires concernant l’Autopilot mais également d’anticiper la future réglementation européenne.

Pour le moment, seules les Model 3 et Model Y disposent de la caméra de cabine derrière de rétroviseur central. Les Model S et X fabriquées avant 2021 n’en sont pas équipées, mais les versions restylées de cette année sont supposées l’embarquer.

Aucune information n’a encore filtré sur le degré de sensibilité du système et sur les modalités du « rappel à l’ordre ». Pour les personnes craignant pour leur vie privée, les données de la caméra intérieure ne quittent normalement pas la voiture. « Le système ne peut pas les sauvegarder ou les transmettre à moins que le partage de données soit activé. » déclare un nouveau propriétaire de Model Y sur Twitter après avoir lu la note de mise à jour de sa voiture.

Source : Theverge