Accueil » Actualité » Tesla risque un rappel massif de Model S à cause d’un problème d’affichage

Tesla risque un rappel massif de Model S à cause d’un problème d’affichage

L’administration américaine pour la sécurité automobile vient de lancer une enquête préliminaire au sujet d’un problème d’affichage sur les Model S de 2012 à 2015. Ces plaintes reçues pourraient aboutir sur un rappel de 63 000 véhicules.

Image 1 : Tesla risque un rappel massif de Model S à cause d’un problème d’affichage
Crédits : Marco Verch (CC-BY)

Si « Tesla » est synonyme de progrès technologique, elle n’est pas exactement synonyme de qualité de fabrication. Même la Model Y, pourtant en net progrès par rapport à la Model 3, ne fait pas exception. En effet de nombreux clients se plaignent de défauts plus ou moins importants dont nous avons détaillé les plus récurrents.

63 000 Model S dans le viseur, 159 000 véhicules potentiellement concernés

Cette fois, ce n’est pas de la Model Y qu’il est question, mais de la Model S. Première berline du constructeur américain, elle a lancé Tesla sur le marché du véhicule électrique. En apportant une vision de l’automobile nouvelle, issue du monde de la startup informatique californienne, Tesla a révolutionné la façon d’approcher le logiciel embarqué, exemple que Mercedes va suivre pour ses prochains véhicules.

Seulement, si Tesla disposait de l’expertise logicielle, elle ne disposait pas de l’expertise matérielle. Cela l’a conduit à des choix qui se sont avérés mauvais. Ainsi, avant qu’elle ne conçoive sa propre puce, l’entreprise s’appuyait sur un chipset Nvidia Tegra 3 associé à une mémoire NAND eMMC de 8 Go. Celle-ci est limitée en nombre d’écritures. Lorsqu’elle ne plus totalement fonctionnelle, cela provoque des soucis dans l’ordinateur de bord.

Ceux-ci touchent des pertes d’effets sonores et visuels sur l’écran principal notamment en ce qui concerne la navigation web et la partie loisir (jeux vidéo, fonction caraoké, etc.). De plus, la caméra de recul devient inopérante. À cause de 11 plaintes similaires reçues dans les 13 derniers mois, l’administration américaine a lancé une enquête préliminaire qui pourrait aboutir au rappel de 63 000 Model S construites entre 2012 et 2015. La même puce a été utilisée pour les Model S de 2012 à 2018 et les Model X de 2016 à 2018, soit 159 000 voitures au total si l’enquête devait s’élargir.

Source : The Verge