Accueil » Actualité » Tesla : une Model 3 victime d’un rolling coal indélicat filme la scène

Tesla : une Model 3 victime d’un rolling coal indélicat filme la scène

Une Model 3 a filmé une jeune femme victime d’une conduite dangereuse de la part d’un pick-up trafiqué pour polluer le plus possible. La vidéo ne permet pas de connaître l’origine du geste, mais deux explications sont possibles.

Les Tesla sont des véhicules remplis de technologie, dont de multiples caméras qui enregistrent ce qu’il se passe autour du véhicule. Si ces caméras peuvent enregistrer des incivilités lors des stationnements (vandalisme, tentative de vol…), elles permettent aussi de capturer les événements imprévus sur la route.

Image 1 : Tesla : une Model 3 victime d’un rolling coal indélicat filme la scène
Crédit : Pixabay

C’est ainsi que l’on peut voir, sur une vidéo de 14 secondes, un propriétaire de pick-up trafiqué en rolling coal (littéralement charbon roulant) venir se placer devant la Model 3 occupée par une jeune femme et son enfant et enchaîner freinages brutaux, accélérations, changements de voies dans le but de gêner le plus possible le véhicule électrique.

Ces 14 secondes de vidéo ne permettent pas de connaître l’origine du problème, néanmoins le rolling coal et ce genre de conduite dangereuse sont punis par la loi et la jeune femme a été invitée à porter plainte.

Protestation ou vengeance ?

Habituellement, si un conducteur perd son sang-froid de cette manière, c’est qu’il y a eu une provocation ou un geste indélicat quelque temps avant, volontaire ou non. Cependant, le seul tort de la conductrice est peut-être de conduire une voiture électrique. Un phénomène qui se répand de plus en plus, majoritairement aux États-Unis.

Alors que l’Europe souhaite faire disparaître les moteurs thermiques d’ici 2035, une tendance réfractaire se développe de l’autre côté de l’Atlantique : le rolling coat. Il s’agit pour les propriétaires, pour la plupart de véhicules avec de gros moteurs diesel, de modifier le véhicule pour lui faire consommer le plus de carburant possible et surtout cracher le plus possible de fumée.

Image 2 : Tesla : une Model 3 victime d’un rolling coal indélicat filme la scène
Crédit : Youtube / FREED DIESEL

Certains sont prêts à débourser des sommes folles pour cette pratique. Ces adeptes de la grosse fumée noire y voient un sentiment de puissance, de fierté et une volonté de se rebeller contre la dictature écologique. Pour eux, le phénomène de réchauffement climatique n’est qu’un complot des écologistes puisqu’ils n’en ressentent pas clairement les effets.

Bien évidemment, les possesseurs de voitures électriques sont vus comme des vendus aux écologistes et tous les moyens sont bons pour signaler leur mécontentement. Panache de fumée juste devant un véhicule électrique et blocage des bornes deviennent de plus en plus fréquents. À noter que cette pratique a été interdite depuis juillet 2014, car contraire au Clean Air Act.

Perte de sang froid ou protestation, à vous de donner votre avis en commentaire.

Source : carscoops