Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant

La seconde mouture de la version ultra design du XPS 13 n’apporte pas grand chose de nouveau par rapport au XPS 13 Plus de l’année dernière. Toutefois, ce nouvel ultrabook doté d’un écran OLED tactile a de sérieux arguments pour convaincre.

Sommaire
Image 1 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide
Image 2 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
8/10

Dell XPS 13 Plus 9320

1859€ > Dell

Depuis longtemps, le XPS 13 est l’ultrabook vedette de Dell, qui allie portabilité, design et performances. Et le constructeur fait évoluer sa configuration lentement mais sûrement au fil des années. Toutefois, en 2022, le fabricant a décidé de commercialiser une version alternative du PC portable, estampillée XPS 13 Plus, qui se distingue principalement par un design innovant, plus moderne que celui du XPS 13 “classique”, qui continue sa route sur une trajectoire parallèle.

Depuis peu, la deuxième mouture du XPS 13 Plus est donc disponible sur le site du constructeur. Nous l’avons donc testée. Et, comme nous allons le voir, les différences avec le XPS 13 Plus de l’année dernière sont quasiment inexistantes. Si notre jugement final avait été assez sévère, l’année dernière, à l’issue de notre test, cette deuxième mouture du XPS 13 Plus va-t-elle nous réconcilier avec cet ultrabook pour le moins original ? Toutes les réponses se trouvent dans les paragraphes qui suivent…

Quel est le prix du Dell XPS 13 Plus ?

Sur le site de Dell, on constate que la version la plus modeste du XPS 13 Plus est proposée à seulement 1399 €, ce qui s’avère intéressant compte tenu de la qualité de fabrication et de finition de l’ultrabook. Pour ce petit prix, on bénéficie d’une configuration adaptée aux tâches bureautiques basiques du quotidien, qui embarque un processeur Intel Core i5-1340P, 8 Go de mémoire, un SSD de 512 Go ainsi qu’un écran LCD Full HD non tactile. Si on désire une configuration nettement mieux équipée, la facture peut grimper jusqu’à 2259 €. Le XPS 13 Plus dispose alors d’une puce Core i7-1360P, de 32 Go de mémoire, d’un SSD de 2 To (!) et d’un écran LCD 4K tactile.

Image 3 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Entre ces deux extrêmes, on trouve la configuration que nous avons testée, qui intègre la puce Intel Core i7-1360P, avec 32 Go de mémoire, un SSD de 512 Go, et un écran OLED tactile 3,5K. Cette version de l’ultrabook est proposée à 1859 €.

Et, grâce à une baisse de prix de 100 € valable jusqu’au 12 octobre, il faut compter 1659 € pour le modèle OLED ne disposant que de 16 Go de mémoire et 512 Go d’espace de stockage. Ce prix s’avère nettement plus intéressant que celui qui était demandé par Dell l’année dernière (2100 € avec l’écran OLED). D’ailleurs, le Dell XPS 13 Plus que nous avions testé, équipé du Core i7-1260P, est encore en vente sur Amazon à 2149 €, avec la puce Intel Core i7-1260P, 16 Go de mémoire, un SSD de 512 Go et un écran moins performant (LCD Full HD non tactile).

Image 4 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Quelles sont les caractéristiques techniques du Dell XPS 13 Plus ?

Le Dell XPS 13 Plus de cette année ne comporte aucune surprise. En effet, ce nouveau modèle ne présente aucune grande évolution par rapport à la configuration de l’année dernière, hormis le processeur Intel de 13ème génération (nom de code Raptor Lake), qui remplace le modèle Alder Lake de 2022. On peut (encore une fois) regretter que le PC portable n’intègre toujours pas une Webcam Full HD (alors que Acer est déjà passé à la phase d’après avec une Webcam 1440p sur son Swift Go 14).

On note, d’autre part, que le nouveau design introduit l’année dernière n’a toujours pas été exploité sur les plus grands XPS du constructeur (15 et 17 pouces).

Le XPS 13 Plus est disponible en deux couleurs : platine (gris) ou graphite (noir).

  • Processeur : Intel Core i-1360P
  • Processeur graphique : Intel Iris Xe
  • Mémoire : 8, 16 ou 32 Go
  • Stockage : 512 Go, 1 To, 2 To
  • Clavier : rétro éclairé
  • Ecran : 13,4 pouces, OLED, 16:10, 3456 x 2160 pixels, 60 Hz, HDR
  • Webcam : 720p infra-rouge
  • Connectivité : Wi-Fi 6E, 2 ports USB C compatibles Thunderbolt 4, Adaptateurs USB A et jack 3,5 mm
  • Batterie : 55 Wh
  • Chargeur : USB C 60 W
  • Sécurité : lecteur d’empreintes digitales
  • Dimensions : 29,5 x 19,9 x 1,5 cm
  • Poids : 1,27 kg
Image 5 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un design (un peu trop ?) sophistiqué

Avec son châssis en aluminium, le XPS 13 Plus arbore un format compact, en particulier avec une épaisseur de 1,5 cm, et léger (un peu moins de 1,3 kg). C’est un compagnon de voyage idéal lorsqu’il s’agit de l’emporter dans un sac et de l’utiliser dans un train ou un avion. Rappelons que si ces mensurations sont inférieures à celles de l’Acer Swift Go 14 (1,33 Kg pour 1,7 cm d’épaisseur), le Zenbook S13 OLED UX5304 d’Asus, que nous avons testé en mai dernier, s’avère encore plus léger (1 kg) et fin (1,1 cm).

Les PC portables XPS 13 de Dell ont toujours bénéficié d’un superbe design. Et ce modèle ne déroge pas à la règle, avec des finitions haut de gamme. On note que le clavier occupe parfaitement toute la largeur du PC portable, ce qui permet de bénéficier de touches de grandes dimensions.

Image 6 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Comme on peut le voir sur les photos ci-dessus, les deux principales différences, en termes de design, qui différencient le XPS 13 Plus du XPS 13 “traditionnel” (9315), sont les suivantes :

  • Le pavé tactile du XPS 13 Plus est réalisé en verre transparent. Résultat, il est invisible, car totalement intégré au repose-poignet, sans aucun contour apparent !
  • Les traditionnelles touches de fonction, physiques, ont été remplacées par des touches sensitives, elles aussi totalement intégrées au châssis du PC portable et visibles uniquement grâce à leur rétro éclairage. Par défaut, les modes F1 à F12 ne sont pas affichés. Il faut appuyer sur la touche Fn pour les faire apparaître. A la place, on ne voit que les fonctions de contrôle du volume, de la luminosité, etc.

Les touches du clavier sont rétro éclairées, avec deux niveaux d’intensité. Il est bien sur possible également de désactiver le rétro éclairage, sauf bien sûr celui des touches de fonctions, qui est toujours actif.

Au final, si ces deux caractéristiques esthétiques originales apportent indéniablement une touche de modernité à l’XPS 13 Plus, la disparition du pavé tactile pourrait dérouter certains utilisateurs, en particulier lorsqu’il faut utiliser les clics droit ou gauche. Toutefois, on repère assez rapidement que les bords gauche et droit du pavé tactile invisible se trouvent au niveau des extrémités de la barre d’espace.

Pour assurer la sécurité de l’ultrabook, un lecteur d’empreintes digitales est intégré au bouton de démarrage, qui se fait discret, juste au dessus de la touche Entrée. Autre bon point, la Webcam est en mesure de filmer en infra rouge afin d’identifier l’utilisateur avec une efficacité maximale, ce qui permet de déverrouiller facilement et rapidement l’accès à Windows (technologie Windows Hello).

C’est d’ailleurs son seul point positif, car pour le reste, elle ne filme l’utilisateur qu’en mode 720p. Les personnes situées de l’autre côté de la connexion ne bénéficient donc d’une image de piètre qualité en comparaison de nombreux ultrabooks qui sont équipés depuis l’année dernière qu’une Webcam 1080p (voire même 144p comme l’Acer Swift Go d’Acer !).

Pour le reste, le XPS 13 Plus est des plus sobres. Ainsi, aucun dispositif (touche, interrupteur ou volet) n’est présent pour s’assurer que l’on n’est pas filmés à notre insu. En revanche, une touche de fonction permet de couper le micro.

D’autre part, la connectique est réduite à sa plus simple expression (quoi qu’on pourrait encore faire pire !), avec juste deux ports USB C, certes compatibles Thunderbolt 4. Pour faire passer la pilule plus facilement, Dell fournit deux adaptateurs, si jamais on a besoin de connecter un périphérique USB A ou un casque filaire.

Enfin, comme son petit frère, le XPS 13 Plus intègre deux haut-parleurs, qui délivrent une bonne qualité audio, compte tenu du petit gabarit du PC portable ! La réserve de puissance est appréciable et le rendu audio s’avère convaincant (même si les basses sont sous représentées comme très souvent). Bon point, chacun peut personnaliser le son selon ses préférences, grâce à l’égaliseur à 10 bandes présent au sein de l’application MaxXAudio Pro.

Image 28 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Un écran OLED tactile haut en couleur et (un peu trop ?) précis

Alors que – l’année dernière – la première mouture du XPS 13 Plus que nous avait envoyé Dell était équipée d’un “simple” écran LCD Full HD, nous avons eu droit, pour ce deuxième essai, au modèle équipé d’une dalle OLED, gage de superbes couleurs et de noirs parfaits.

Au format 16:10, l’écran mesure toujours 13,4 pouces de diagonale. Bon point, si les reflets visibles dans les zones sombres de l’image sont toujours présents, ils nous ont semblés moins gênants que sur d’autres configurations dotées elles aussi d’une dalle OLED.

Image 29 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Autre avantage du XPS 13 Plus, il affiche des images sur quasiment toute la surface du panneau de la dalle, puisque les bordures s’avèrent très fines sur les quatre côtés de l’écran.

En revanche, le constructeur s’entête à intégrer des dalles un peu trop précises, selon nous. En l’occurrence, la définition d’affichage est de 3,5 Kpixels, soit 3456 x 2160 pixels. On est donc presque au niveau de précision du mode 4K, 3840 x 2160 pixels (une autre option proposée d’ailleurs avec une dalle LCD, et que nous conseillons d’éviter !), ce qui nous semble pas vraiment indispensable, dans la mesure où de nombreux utilisateurs vont devoir activer l’option de mise à l’échelle de Windows pour grossir les caractères et les icônes et améliorer ainsi la lisibilité.

Image 30 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

D’autres configurations, comme le Samsung Galaxy Book3 Pro 360, l’Asus Zenbook S13 OLED (UX5304) ou l’Acer Swift Go 14 ont plutôt misé sur une définition légèrement moins précise (2880 x 1800 pixels) pour leurs derniers ultrabooks OLED, mais tout à fait suffisante pour une taille d’écran comprise entre 13,3 et 16 pouces. Cette option aurait pu constituer une bonne alternative aux dalles LCD Full HD et 4K.

Pour le reste, la dalle tactile facilite la validation de certaines actions ou la navigation sur les sites Web. Encore une fois, cette option n’est pas vraiment nécessaire. Elle peut toutefois rassurer ceux qui ne seraient pas à l’aise avec le pavé tactile invisible !

Enfin, pour ce qui est du taux de rafraichissement de l’écran, Dell se limite au minimum syndical, avec une dalle qui ne supporte que le mode 60 Hz. Sans que cela soit dramatique pour autant, certains pourront trouver cela un peu juste, à l’heure où d’autres ultrabooks proposent un affichage en 120 Hz (Samsung GalaxyBook3 Pro 360 par exemple), ou en 90 Hz (Acer Swift Go), ce qui permet d’obtenir des défilements verticaux d’écran plus fluides.

Image 31 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Pour ce qui est des performances de la dalle OLED, Dell annonce une luminosité maximale de 400 nits. Nous avons vérifié cela, entre autre, à l’aide notre sonde X-Rite i1Display Pro Plus, en mode HDR (les résultats s’avèrent quasiment identiques en mode SDR). On obtient alors les résultats suivants :

  • Luminosité maximale de 413 nits. Si le contrat est donc rempli, on constate tout de même que la dalle OLED s’avère moins performante en la matière que la dalle LCD qui équipait le premier XPS 13 Plus. En effet, sur ce dernier, nous avions relevé à l’époque une luminosité maximale très satisfaisante, de 534 nits. Rien de problématique toutefois, car cette faiblesse – connue – de la technologie OLED est compensée par des noirs d’une profondeur extrême, qui permettent d’obtenir un taux de contraste quasi infini (ce qui n’est pas le cas sur les dalles LCD, pour lesquelles le taux de contraste plafonne dans le meilleur des cas à 2000:1).
  • Température moyenne des couleurs de 6481 K. L’affichage s’avère donc parfaitement neutre.
  • Enfin, la fidélité des couleurs est respectée, puisque le Delta E moyen a été mesuré à seulement 1,3.
Image 32 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une polyvalence appréciable

Le Dell XPS 13 Plus 9320 est équipé de la puce Intel Core i7-1360P, qui intègre 4 cœurs P (performants) cadencés à 2,2 / 5.0 GHz et 8 cœurs E (économiques) fonctionnant à 1,6 / 3,7 GHz, pour un total de 16 threads. Son TDP est de 28 W. Elle constitue un bon compromis entre les puces de la série U, moins énergivores mais aussi moins véloces, et celles de la série H, plus performantes mais consommant plus d’électricité ce qui réduit l’autonomie.

Si on n’a pas vraiment besoin de hautes performances, la puce Core i5-1340P est également disponible.

Image 33 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant

La puce AMD Ryzen 7 7735U est une des concurrentes du Core i7-1360P. Nous l’avons rencontrée par exemple dans l’ultrabook Asus Zenbook 15 UM3504. Elle intègre 8 cœurs / 16 threads cadencés à 2,7 / 4,75 GHz, avec le même TDP (28 W). Ce Ryzen 7 a toutefois l’avantage d’intégrer une puce graphique AMD Radeon 680M, plus véloce que le processeur Intel Iris Xe présent au sein du Core i7-1360P. Ainsi, l’indice 3D Mark Time Spy de ce dernier s’élève à 2019 (contre 2451 pour celui de la puce Radeon 680M).

En termes de puissance de calculs purs, le Core i7-1360P obtient des indices Cinebench R20 multi / single core de 3914 et 623, contre 4690 et 596 pour le Ryzen 7 7735U ! Globalement, les performances du Core i7-1360P s’avèrent dans le même ordre de grandeur que celles de la puce Intel de l’année dernière (Core i7-1260P).

Image 34 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant

En pratique, on peut jouer à certains jeux, pas trop complexes graphiquement, comme Fortnite. Mais pas dans la définition maximale de l’écran, ni avec la meilleure qualité graphique proposée par le jeu ! Et même si on se place en mode QHD (2560 x 1600 pixels), avec une qualité graphique Moyenne, on obtient des animations tout juste fluides, comprenant en moyenne entre 20 et 30 images par seconde. Il est donc préférable de se limiter au mode Full HD (1920 x 1200 pixels) pour bénéficier d’animations encore plus convaincantes, avec entre 30 et 40 images par secondes en toutes circonstances.

Image 35 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Une autonomie en retrait, surtout en streaming vidéo

Le Dell XPS 13 Plus embarque une batterie de 55 Wh, ce qui n’est pas énorme, à l’heure où certaines configurations concurrentes exploitent des batteries de 63 Wh (Acer Swift Go 14 ou Asus Zenbook S13 OLED), voire même de 76 Wh (Samsung Galaxy Book3 Pro 360). D’autant que l’écran du XPS 13 Plus comporte un peu moins de 7,5 millions de pixels, contre 5,2 millions pour ces configurations dont l’affichage s’effectue en mode 2880 x 1800 pixels. C’est donc presque 50 % de pixels en plus qu’il faut alimenter en électricité !

En résumé, avec une petite batterie et un écran 3,5 K, le risque d’une faible autonomie était à redouter.

Image 36 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant

Dans les faits, après avoir ajusté la luminosité de l’écran à 200 nits, soit 73 % de la luminosité maximale dans les paramètres de Windows, nos craintes se sont confirmées.

En effet, en utilisant le test d’autonomie bureautique / multimédia Modern Office de l’application PC Mark, le PC portable a fonctionné pendant 8 heures et 24 minutes. Ce résultat s’avère correct, sans plus, dans la mesure où une autonomie supérieure à 10 heures aurait été à la hauteur d’un ultrabook digne de ce nom.

Image 37 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

Et l’autonomie en streaming vidéo est encore moins bonne. En effet, un film de deux heures, lu en Wi-Fi sur Netflix, a fait baisser le niveau de la batterie de 30 %. Cela permet d’envisager une autonomie totale de seulement 6 heures et 40 minutes. C’est peu ! Très peu ! Trop peu ! Car il faudrait disposer d’une autonomie comprise entre 10 et 12 heures pour être à la hauteur des meilleurs ultrabooks.

Pourtant, cela correspond quasiment à l’autonomie annoncée par le constructeur (“jusqu’à 7 heures”), pour les configurations équipées d’un écran OLED ou 4K (avec une luminosité de 150 nits seulement et un processeur Intel Core i7 de douzième génération !).

Image 38 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant

Enfin, grâce au (tout petit) Chargeur USB C de 60 W fourni, la recharge de la batterie pourrait s’effectuer assez rapidement. Or, ce n’est pas ce qu’on constate ! En effet, au bout d’une demie heure, la batterie est seulement regonflée à hauteur de 25 %. Puis 48 % seulement au bout d’une heure. Il faut attendre une heure de plus pour que la batterie soit rechargée à 91 %.

Heureusement, si on modifie le réglage par défaut et qu’on active la charge express dans les paramètres de l’application MyDell, les choses s’améliorent grandement. En effet, la batterie retrouve alors 48 % de sa charge initiale après une demie heure de charge, puis 86 % au bout d’une heure.

Quels sont les concurrents du Dell XPS 13 Plus ?

Tous les constructeurs ont à leur catalogue un ou plusieurs ultrabooks. Parmi les PC portables que nous avons récemment testés, on peut mettre en avant les modèles suivants :

Le Samsung Galaxy Book3 Pro nous a particulièrement impressionné. Dans sa version 14 pouces, il est proposé à 1599 €, avec un écran OLED 2,8K 120 Hz non tactile, 16 Go de mémoire et un SSD de 512 Go.

Image 39 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
Dell XPS 13 Plus 9320 – Crédit : Xavier Regord / Tom’s Guide

L’Acer Swift Go 14 est quant à lui un PC portable très abordable. En effet, malgré ses atouts (écran OLED 2,8K 90 Hz, Webcam 1440p, lecteur microSD, chargeur USB C 100 W, etc.) il est commercialisé à 999 € avec un processeur Intel Core i5 de 13eme génération (Core i5-1335U) et 1199 € avec 16 Go de mémoire et un SSD de 512 To. Il faut compter 200 € de plus pour la version équipée de la puce Intel Core i7-1355U, de 16 Go de mémoire et d’un SSD de 1 To.

Enfin, l’Asus Zenbook S13 OLED (UX5304) est un ultrabook séduisant et endurant. Pour 1509 €, il dispose d’un écran OLED 2,8K 60 Hz, d’un processeur Core i7-1355U, de 32 Go de mémoire et d’un SSD de 1 To.

Notre verdict

Image 40 : Test Dell XPS 13 Plus (2023) : un ultrabook raffiné avec un écran OLED performant
8/10

Dell XPS 13 Plus 9320

  • dell xps 13 plus 9320
    890.65€
  • 890.65€
    Voir l’offre
On aime
  • Bonnes performances
  • Format compact et léger
  • Design sophistiqué et finitions impeccables
  • Excellente qualité d'affichage
  • Double dispositif biométrique
  • Adaptateurs USB A et jack 3,5 mm
  • Chargeur USB C de petite taille
  • Haut-parleurs de qualité
On n’aime pas
  • Autonomie limitée en streaming vidéo
  • Webcam 720p
  • connectique minimale
  • Définition un peu trop élevée pour cette taille d'écran
Verdict :

Avec son design épuré et moderne, le Dell XPS 13 Plus est un ultrabook particulièrement séduisant, surtout lorsqu’il est équipé d’un écran OLED tactile, qui offre une grande qualité d’affichage. De plus, son processeur lui apporte une bonne polyvalence, tandis que son lecteur d’empreintes digitales et sa Webcam infra rouge assurent un bon niveau de sécurité. On peut toutefois regretter que la définition soit un peu trop élevée pour une dalle de 13,4 pouces, ce qui rend la lisibilité difficile. De plus, cela augmente vraisemblablement la consommation électrique de l’écran, ce qui réduit l’autonomie de la configuration.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !