Accueil » Test » Test Honor 70 : design, photo, performances… ce smartphone frôle le sans-faute

Test Honor 70 : design, photo, performances… ce smartphone frôle le sans-faute

Le Honor 70 débarque en France avec un design soigné, de belles caractéristiques et, bonne nouvelle, un prix de lancement qui n’augmente pas par rapport à celui de son prédécesseur le Honor 50. Cela suffit-il à en faire le bon plan de la rentrée ?

Image 2 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
8,5/10

Honor 70

Un solide équipement dans un design compact

On aime
  • Le design vraiment séduisant
  • La légèreté du boîtier
  • Le grand écran Oled
  • Le rafraîchissement à 120 Hz
  • La qualité photo
  • Les nouveaux mode vidéo
  • L’autonomie irréprochable
  • La charge rapide 66 W
  • L’OS à jour (Android 12 + Magic UI 6.1)
On n’aime pas
  • L’absence d’étanchéité
  • Le haut-parleur mono
  • Le détourage des portraits de nuit
  • La puissance limitée du processeur
Verdict :

Le Honor 70 est un smartphone vraiment séduisant avec son boîtier tout en finesse et en légèreté qui parvient cependant à embarquer un grand écran Oled de qualité. Tout respire l’équilibre dans ce smartphone, du design bien léché à l’autonomie satisfaisante ou encore aux aptitudes photo vidéo assez convaincantes. Équipé d’Android 12 et de la dernière version de Magic UI (6.1), cet appareil compatible 5G offre de surcroît un fonctionnement plutôt fluide et agréable. Sa seule véritable limite ? La photo de nuit (normal à ce niveau de prix !) et les jeux 3D les plus sophistiqués pour lesquels son processeur milieu de gamme sera sous-dimensionné. Avec cette nouveauté, la marque montre une fois encore son savoir-faire, mais avec une facture qui, si elle n’augmente pas, reste assez élevée.

L’an dernier, Honor faisait son grand retour en France avec un smartphone milieu de gamme globalement réussi, mais qui ressemblait un peu trop au Huawei Nova 9… vendu moins cher ! Son successeur, baptisé Honor 70, vient d’être mis en avant par la marque, au salon IFA de Berlin, avec une commercialisation en Europe dans la foulée. On connaissait plus ou moins déjà les caractéristiques du smartphone, dévoilé il y a quelques mois en Chine ; on découvre désormais son prix de vente en France, qui, bonne surprise, n’est pas plus élevé que celui du Honor 50.

Image 3 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Pourtant, alors que certains constructeurs se contentent cette année d’un simple rafraîchissement, Honor n’a pas chômé avec son dernier-né. Un air de famille subsiste indubitablement, mais l’équipement a été revu en profondeur. Écran plus grand, batterie de meilleure capacité, nouvel appareil photo… Tout cela donc pour un prix, certes élevé, mais inchangé.

Image 4 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Décliné en deux versions, le Honor 70 coûte 549 euros en 8/128 Go et 599 euros en 8/256 Go. Plusieurs couleurs sont au programme, en Crystal Silver, une exclusivité sur le site de la marque, et en Midnight Black ou Emerald Green (celui que nous avons testé) chez la plupart des revendeurs. Pour le lancement, un coupon de réduction de 50 euros (à activer) est disponible sur HiHonor.com/fr jusqu’au 22 septembre avec une coque de protection et les écouteurs Honor Earbuds 3 Pro offerts (d’une valeur de 199 euros à leur lancement). Jusqu’au 29 septembre, ces écouteurs seront offerts en cashback pour tout achat chez les revendeurs.

Image 5 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Nous avons pu tester le Honor 70 quelques jours avant son lancement européen, voici ce que nous avons pensé de ce nouveau smartphone.

Honor 70 : les principaux points positifs

Après avoir évalué les principaux composants du Honor 70, force est de constater que ce smartphone dispose de nombreux atouts pour pimenter votre rentrée. Voici ceux qui pourraient bien vous faire craquer rapidement.

1. Un design fin et léger, très plaisant

Malgré ses composants boostés (écran et batterie notamment), le Honor 70 conserve, de façon assez étonnante, la ligne élancée de son prédécesseur, ne prenant au passage que 3 petits grammes.

Image 6 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Avec son écran et son dos légèrement incurvés, la prise en main de ce boîtier fin et léger (7,91 mm d’épaisseur pour 178 grammes seulement) s’avère très agréable. Scintillante, la coque ne prend pas les traces de doigts grâce à sa texture mate et d’une douceur agréable dans la paume.

Image 7 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Les bordures d’écran réduites qui font la part belle à l’affichage et les tranches brillantes du mobile confèrent au smartphone un caractère premium des plus engageants. À l’arrière on retrouve comme sur le Honor 50 un appareil photo composé de deux larges modules circulaires, un double anneau au design symétrique, comme des yeux.

Image 8 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Seule différence, ils ne s’inscrivent plus dans un bloc photo, mais sont joliment apposés sur la coque du mobile. Voilà qui ajoute le petit surplus d’originalité à un smartphone tout en élégance et simplicité.

2. Un écran plus grand, plus immersif

Avec un écran Full HD+ de 6,67 pouces (contre 6,57 pouces pour son prédécesseur), le Honor 70 fait partie des grands smartphones. Il offre donc une confortable surface d’affichage, aux fines bordures, qui favorise l’immersion dans les contenus vidéo (et multimédia en général).

Image 9 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

De technologie Oled, la dalle flatte l’œil immédiatement et pour une image bien fluide lorsque c’est nécessaire (qu’on scrolle dans une page web ou qu’on joue), elle peut être rafraîchie à 120 Hz. Par défaut, la fréquence est positionnée sur « Dynamique », c’est-à-dire qu’elle oscille automatiquement entre 60 et 120 Hz selon les contenus affichés afin de préserver l’autonomie. Mais il est possible de forcer l’un des deux modes « Elevée » ou « Standard ».

Image 10 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

La qualité d’affichage du Honor 70 est vraiment plaisante, avec une luminosité maximale moyenne proche de 450 cd/m², compensée par un pic de luminosité plus élevé pour l’utilisation en extérieur. Son mode « Normales » affiche des couleurs d’une très bonne fidélité, avec un DeltaE mesuré de 1,9 et une température de 6576 K.  

3. Bonne autonomie et charge rapide : le combo gagnant

Avec le Honor 70, la marque a fait un véritable effort au niveau de l’autonomie en troquant la batterie de 4300 mAh du Honor 50 contre un modèle de 4800 mAh. En pratique, l’appareil tient plus de 12h15 en streaming vidéo, luminosité d’écran réglée à fond. Soit un peu plus qu’un Xiaomi Redmi Note 11, pourtant un peu moins puissant et équipé d’une batterie de 5000 mAh (mais bien moins cher il est vrai !).  

Image 11 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Dans 3D Mark, le Honor 70 ne perd que 5 à 6% au stress test Wild Life Extreme de 20 minutes, ce qui laisse augurer d’une autonomie de 5 à 6 heures en jeu. Plutôt satisfaisant ! Il faut tout de même préciser que le processeur Snapdragon 778 G du Honor 70 – le même qui équipe le Nothing Phone(1) – n’est pas vraiment  conçu pour gérer des jeux très gourmands en ressources.

Image 12 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Une faiblesse associée de façon logique à une grande stabilité et une absence de chauffe pour des jeux moins exigeants… ce qui favorise l’autonomie.

Comme le Honor 50, le smartphone bénéficie de la charge rapide et il est livré avec un adaptateur rapide.

Image 13 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Nous ne sommes pas parvenus à atteindre la promesse de la marque soit le plein en 45 minutes et 60 % en 20 minutes. Mais on n’en était pas si loin puisqu’il nous a fallu respectivement 50 et 23 minutes pour y parvenir.

4. Tourné vers la photo et la vidéo

Sans détrôner les cadors de la photo, le Honor 70 bénéficie d’un équipement de bonne facture dans ce domaine, avec notamment un tout nouveau capteur associé à son objectif principal, l’IMX800 de Sony, dans la veine de l’illustre IMX766.

Image 14 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Ce capteur grand format de 54 mégapixels (1/1,49 contre 1/1,56 pour l’IMX766) fonctionne sur le principe du pixel binning (4 pixels en 1). Deux caractéristiques qui offrent au Honor 70 une qualité satisfaisante en basses lumières avec l’objectif principal.

Image 15 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Image 16 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Grand-angle
Image 17 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Ultra grand-angle
Image 18 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Grand-angle
Image 19 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Ultra grand-angle
Image 20 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Zoom 2x
Image 21 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Ce grand-angle est complété d’un capteur de profondeur de 2 mégapixels et d’un ultra grand-angle de 50 mégapixels. Ce dernier qui offre un champ de vision de 122 degrés, n’est pas un champion des clichés nocturnes, mais il permet, en revanche de réaliser des clichés « macro » assez convaincants.

Image 22 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Image 23 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Le mode portrait donne de son côté satisfaction, même s’il n’est pas possible de régler l’intensité du Bokeh, ce qui est un peu regrettable si on le trouve trop marqué. Même en soirée, la qualité reste très honorable à condition de ne pas trop zoomer dans les détails. Le détourage reste globalement satisfaisant mais les zones foncées comme les chevelures s’avèrent très pixelisées ce qui n’est pas le cas de jour. Un capteur de 32 mégapixels en façade permet de réaliser des selfies très réussis.

Image 24 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Image 25 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Image 26 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

Avec le Honor 70 met comme sur son prédécesseur des outils au service des vlogueurs et autres amateurs de vidéo en général. La marque est la première à lancer un mode « Solo cut » qui permet de capturer deux vidéos en simultané avec la scène dans sa globalité à laquelle s’ajoute un focus sur un des personnages de la même scène.

Honor 70 : les principaux points négatifs

Malgré tous ses atouts, le Honor 70 n’est pas exempt de défauts. A un certain niveau de prix, on attend beaucoup d’un smartphone. Quelques lacunes nous ont un peu déçus sur le dernier-né de la marque.

1. Pour le prix, on en attendait un peu plus

Commercialisé plus de 500 euros, même en profitant de la réduction de 50 euros sur le site HiHonor.com, le Honor 70 est un smartphone milieu de gamme qui flirte par certains aspects avec le haut de gamme. Malgré ce positionnement, quelques équipements ou caractéristiques manquent à l’appel. L’appareil ne bénéficie pas d’une quelconque certification d’étanchéité ou de résistance aux éclaboussures alors que le Galaxy A53 5G, plus de 100 euros moins cher, est IP67.

Image 27 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute

On aurait également apprécié un son stéréo. Le haut-parleur mono est très puissant, mais manque de finesse. Enfin, sur ce type d’appareil, on peut se demander si la version 128 Go ne sera pas trop vite étriquée. Et en l’absence de lecteur microSD, impossible de « repousser les murs » sauf à tout stocker dans le cloud !

2. Où est passé le Honor d’autrefois ?

Dans le même esprit, autant le processeur 5G assure un fonctionnement confortable dans la plupart des usages (aidé par une mémoire confortable de 8 Go + 2 Go virtuels), autant le gamer invétéré ne trouvera pas son compte sur de « gros » jeux.

Image 28 : Test Honor 70 : design, photo, performances... ce smartphone frôle le sans-faute
Avec le Honor 70, on peut jouer à Genshin Impact, mais avec une qualité des graphismes réglée sur faible par défaut.

Si telles sont vos attentes, mieux vaut vous tourner vers une marque du constructeur Xiaomi comme Poco. Récemment testé par la rédaction, le Poco F4 offre une puissance de tir bien supérieure avec son processeur Snapdragon 870. Et en version 8/256 Go, il est commercialisé 200 euros moins cher que le Honor 70 dans une version équivalente. La marque nous avait habitués à des rapports qualité-prix imbattables il y a quelques années quand elle était sous le giron de Huawei. Cette époque semble révolue.