Accueil » Test » [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d’Ultimate Ears

[Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d’Ultimate Ears

Nouvelle venue dans la gamme des enceintes Bluetooth d’Ultimate Ears, la MegaBoom 3 promet de faire du bruit. Voici notre test.

Image 2 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears
9/10

Ultimate Ears MegaBoom 3

On aime
  • L'autonomie
  • La qualité sonore
  • La simplicité d'utilisation
On n’aime pas
  • Pas de prise jack
  • Toujours pas de NFC
Verdict :

C’est presque un sans faute pour la MegaBoom 3. Ultimate Ears présente ici un produit qui prouve son savoir faire indéniable en matière d’enceintes Bluetooth, avec un son très équilibré, une facilité d’utilisation exemplaire et des fonctions originales. On regrettera quelques sacrifices, comme la disparition de la prise jack 3,5 mm ou l’absence de NFC pour simplifier l’appairage, mais ces détails sont vite oubliés devant la simplicité et la qualité de cette enceinte Bluetooth.

plus

>>> Comparatif : quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ?

Un peu plus d’un an après la sortie de la WonderBoom, Ultimate Ears remet un coup de polish à sa gamme d’enceintes Bluetooth avec un nouveau modèle : la MegaBoom 3, accompagnée de sa petite sœur la Boom 3. L’enceinte se permet d’ailleurs de sauter un numéro de version, puisqu’elle succède directement à la MegaBoom première du nom, Ultimate Ears ayant préféré passer un chiffre à la trappe pour harmoniser sa gamme.

Image 3 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears

Oui, pour le design revisité

L’Ultimate Ears MegaBoom 3 profite donc d’un nouveau design qui puise en grande partie dans les anciens produits du constructeur. On retrouve ainsi la forme cylindrique de la précédente MegaBoom, remise au goût du jour en empruntant quelques traits à la WonderBoom, notamment la disparition de la bande de caoutchouc sous les énormes boutons « + » et « - ». Ceux-ci se voient désormais apposés directement sur le tissu, qui fait lui-même tout le tour complet de l’enceinte et lui donne une apparence plus uniforme. Ce même tissu sort d’ailleurs en plusieurs coloris selon les versions (rouge, bleu, noir et violet).

Autre amélioration venant de la WonderBoom : la disposition du port microUSB, qui passe désormais sur le côté de la base de l’enceinte et non plus en dessous, ce qui permet de la charger en la gardant « debout », bien que cela occasionne une disparition de la prise jack 3,5 mm. Cette volonté se retrouve d’ailleurs dans la présence d’une bague en métal sous l’enceinte, qui permet de l’utiliser avec le chargeur sans fil « Power Up », vendu séparément.

Image 4 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears

Au niveau des dimensions, cette MegaBoom 3 est très comparable à l’originale : 225 mm de haut (226 pour la MegaBoom) pour un diamètre de 85 mm (83 mm auparavant). Elle prend toutefois un peu de poids, avec 930 grammes sur la balance, contre 877 pour la MegaBoom. La Boom 3 suit également la même logique avec des dimensions très proches de la Boom 2 : 183 mm de haut (contre 180 avant) pour 70 mm de diamètre (67 mm pour la Boom 2).

Oui, pour la facilité de prise en main

Au niveau de la prise en mains, on reste à première vue sur des bases assez classiques en termes d’enceinte Bluetooth. En plus des deux fameuses touches dédiées au volume, trois boutons sont présents au sommet de l’appareil : un pour l’allumage, un pour l’appairage Bluetooth, et un bouton de lecture/pause qui fait également office de « Magic Button », sur lequel nous reviendrons.

Image 5 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears

S’il est possible d’appairer l’enceinte avec un ordinateur, c’est avec un smartphone que les choses deviennent plus intéressantes, une fois l’application Ultimate Ears installée. Celle-ci permet notamment d’accéder à un égaliseur afin de personnaliser un minimum le son rendu par l’enceinte, mais aussi d’utiliser le mode « PartyUp », qui donne la possibilité de diffuser sa musique sur plusieurs enceintes en même temps. Pour l’occasion, le mode est compatible avec les précédents modèles qui en profitaient déjà.

Mais la principale nouveauté de cette MegaBoom 3 vient de sa fonction « Playlists en un clic », qui fait usage du fameux « Magic Button » de la MegaBoom 3. En maintenant le bouton appuyé pendant 3 secondes, l’enceinte s’allume et lance automatiquement la lecture d’une des quatre playlists enregistrée dans l’application d’Ultimate Ears. Une nouvelle pression de 3 secondes sur ce même bouton passe à la liste suivante. La fonction est plutôt appréciable, pour peu qu’on prenne le temps de se construire des listes de lecture à écouter selon ses humeurs, mais il convient de noter qu’elle répond à quelques contraintes. Pour l’heure, les iPhone sont limités à des playlists provenant d’Apple Music, tandis que les smartphones sous Android accueilleront celles de Deezer. Ultimate Ears indique déjà travailler à l’inclusion d’un plus grand nombre de services, mais il serait surtout appréciable de pouvoir y transférer des playlists locales, ne nécessitant pas d’abonnement particulier.

Image 6 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears

Oui, pour la bonne qualité sonore

Avec ce design uniforme, Ultimate Ears met plus que jamais l’accent sur une particularité de ses enceintes avec cette MegaBoom 3 : la diffusion du son à 360 degrés. Elle offre en effet une bonne spatialisation sonore, y compris lorsque celle-ci est placée au centre d’une pièce assez grande.

Le son lui-même est de très bonne facture : très clair et précis sur les aigus et les médiums, même à haut volume, il se fait légèrement plus discret sur les graves. Dommage pour une enceinte qui s’appelle « MegaBoom », sans toutefois que ça lui porte particulièrement préjudice. En outre, l’application permet d’arranger les réglages selon sa convenance, pour donner plus d’importance aux aigus ou aux graves, histoire de contenter aussi les amateurs de gros son, sans toutefois faire de miracles.

Oui, pour l’excellente autonomie


Avec une autonomie théorique annoncée à 20 heures, nos tests ont montré, avec un niveau sonore environ à la moitié de sa capacité maximale (donc assez pour une musique d’ambiance dans une pièce de taille moyenne) qu’elle pouvait même approcher les 24 heures. En outre, le smartphone a montré des signes de fatigue bien avant que l’enceinte ne flanche. Notons aussi qu’avec la nouvelle disposition de la prise microUSB sur le côté ainsi que l’arrivée d’une base de charge sans fil, il est désormais possible de la charger tout en la laissant « debout », et donc tout à fait utilisable pour un usage sédentaire. À ce propos, il n’existe pas d’indication visuelle vous permettant de vous rendre compte du niveau de batterie, mais Ultimate Ears donne accès à deux méthodes : le bon vieux raccourci, qui consiste à appuyer sur « + » et « - » en même temps pour qu’une voix l’énonce, ou en passant par l’application qui affiche directement un pourcentage.

Concernant la Boom 3, Ultimate Ears annonce une autonomie de 15 heures, très acceptable compte tenu de l’encombrement moindre de l’enceinte.

Image 8 : [Test] MegaBoom 3 : la méga enceinte Bluetooth d'Ultimate Ears