Test des Samsung Galaxy Buds FE : les écouteurs true wireless du juste compromis ?

FE, deux lettres qui marquent souvent chez Samsung la bonne affaire, le point de juste compromis entre les fonctions et le prix. Avec les Galaxy Buds FE, le géant coréen applique à ses écouteurs cette stratégie, avec succès ?

Sommaire
Les Samsung Galaxy Buds FE sont extrêmement discrets.
Les Samsung Galaxy Buds FE sont extrêmement discrets.
Samsung Galaxy Buds FE
Image 1 : Test des Samsung Galaxy Buds FE : les écouteurs true wireless du juste compromis ?
  • Samsung Galaxy Buds FE
    99€
  • Amazon
    99€
  • Rakuten
    68.90€
  • RueDuCommerce
    89.52€
  • Fnac
    89.99€
  • Cdiscount
    90€
  • E.Leclerc
    99€
  • Samsung
    99€
  • SFR
    99.99€
  • Darty
    99.99€
  • Boulanger
    99.99€
  • Carrefour
    99.99€
Plus d'offres

Depuis que les AirPods ont insufflé de la vie dans le marché, pré-existant, comme souvent, des écouteurs true wireless, ou sans-fil, on ne compte plus les marques et les produits qui se positionnent sur ce segment. Certains définissent l’offre par le haut, comme le Sony WF-1000XM5, les Oppo Enco X2, ou encore les Galaxy Buds2 Pro de Samsung, ou par le bas ou milieu de gamme, comme les Nothing Ear 2, par exemple.

En l’occurrence, ce sont plutôt les modèles d’entrée de gamme, auxquels souhaitent s’attaquer Samsung avec ses Galaxy Buds FE.

💸 Prix des Samsung Galaxy Buds FE

Pour ses nouveaux écouteurs d’entrée de gamme à réduction de bruit (ANC, en anglais), Samsung ne fait pas dans la dentelle. Les Galaxy Buds FE sont vendus 99 euros.

Un prix attractif mais qui ne les place pas tout en bas de l’entrée de gamme. Mais ce tarif est déjà malmené en ligne (la saison voulant que les réductions pleuvent drues) et il est donc possible de les trouver pour moins cher. Les écouteurs true wireless de Samsung sont en tout cas déclinés en deux coloris : graphite (noir) et blanc.

Les Galaxy Buds FE, de Samsung, à côté de leur boîtier de charge.
Il est possible de retirer l’ailette qui maintient l’écouteur dans l’oreille, si cela vous dérange.

🎛️ Caractéristiques techniques : qu’ont à offrir les Galaxy Buds FE ?

Pour moins de 100 euros, il est évident que Samsung a dû faire des compromis et que les futurs utilisateurs des Buds FE auront à faire quelques concessions. On en relèvera trois qui nous semblent être de vrais manques, et un autre qui nous paraît plus anecdotique, et plus justifiable dans l’optique où le géant coréen devait réussir à réduire ses prix.
Le premier compromis est l’absence de recharge sans-fil du boîtier. Certes, l’USB-C fait très bien les choses, mais ce genre de produit gagne à offrir cette petite souplesse qui évitera de se retrouver avec un boîtier déchargé et des écouteurs à sec au mauvais moment. C’est d’autant plus surprenant que Samsung nous a habitué à placer cette technologie dans ses autres appareils et ce depuis un moment. C’était déjà le cas des Buds+ sortis en 2020.

Le deuxième est la certification IPX2 seulement. Cela signifie que vos écouteurs true wireless pourront résister à quelques gouttes d’eau, une petite pluie, mais ne sont pas prêts à vous accompagner courir sous une averse d’automne aux faux airs de mousson.

Les Galaxy Buds FE dans leur boîtier.
Les Galaxy Buds FE ne sont pas très résistants à l’eau…

Une protection certifiée IPX4 aurait été plus appréciable et davantage dans la « norme » de ce qui est proposée souvent. Après tout, les Buds 2 Pro sont IPX7.

Le troisième compromis tient à l’absence de détection d’insertion dans l’oreille quand on écoute de la musique. Samsung a prévu la fonction pour les appels téléphoniques. Mais si vous ôtez un écouteur pour parler à quelqu’un, par exemple, la musique que vous êtes en train d’écouter ne s’arrêtera pas… C’est pourtant un peu la base.

Le quatrième point est l’absence du support de l’audio spatialisé, appelé Audio 360 chez Samsung. On peut entendre que c’est un confort supplémentaire, une fonction premium, mais à partir du moment où de plus en plus d’albums récents en tirent parti, on peut regretter que des écouteurs récents, eux aussi, ne laissent pas les utilisateurs en profiter.

Les Galaxy Buds FE et leur boîtier.
Les écouteurs se rechargent grâce aux deux connecteurs métalliques au fond du boîtier.
  • Poids d’un écouteur : 5,6 g
  • Capacité de la batterie : 60 mAh
  • Poids de l’étui : 40 g
  • Capacité de la batterie :  479 mAh
  • Recharge : USB-C (4,5 W)
  • Autonomies annoncées : 8h30 / 30 h (sans ANC) – 6h/21h (avec ANC)
  • Dimensions des écouteurs : 1,92 x 1,71, 2,22 cm
  • Dimensions du boîtier : 5 x 5 x 2,77 cm
  • Bluetooth : 5.2 (A2DP, AVRCP, HFP)
  • Capteurs : Tactile, de proximité, à effet Hall
  • Audio : Réduction de bruit active, mode son environnant
  • Audio codec : SSC (Samsung Scalable Codec), AAC, SBC
  • Compatibilité : Android 8.0 et supérieur
  • Résistance : IPX2
  • Autres : deux jeux d’embouts supplémentaires livrés S/M et M/L, câble USB-C

Mais trêve de regret, l’essentiel en définitive est que la réduction de bruit soit opérationnelle, et que les surfaces tactiles sur chaque écouteur soient réactives et faciles à utiliser.

Samsung Galaxy Buds FE
Image 1 : Test des Samsung Galaxy Buds FE : les écouteurs true wireless du juste compromis ?
  • Samsung Galaxy Buds FE
    99€
  • Amazon
    99€
  • Rakuten
    68.90€
  • RueDuCommerce
    89.52€
  • Fnac
    89.99€
  • Cdiscount
    90€
  • E.Leclerc
    99€
  • Samsung
    99€
  • SFR
    99.99€
  • Darty
    99.99€
  • Boulanger
    99.99€
  • Carrefour
    99.99€
Plus d'offres
Les Galaxy Buds FE sans leur boîtier.
Les Galaxy Buds FE peuvent se débarrasser de leur ailette, si elle ne vous convient pas.

🎉 Ergonomie et design : déjà vu mais revu

On parlait plus haut des Galaxy Buds+, et ce n’était pas tout à fait un hasard. Les Galaxy Buds FE reprennent en effet le design très appréciés à l’époque de ses modèles plus anciens, avec quelques points revus, pour le mieux d’ailleurs. On retrouve donc des écouteurs true wireless intra-auriculaires sans tige. Ils disparaissent presque dans votre oreille, ou sont en tout cas très discrets.

Les écouteurs en eux-mêmes sont extrêmement dépouillés et tout petits. Notre modèle en plastique blanc et mat est discret. Seule la surface plate et tactile des écouteurs est recouverte d’un revêtement brillant. Tout en rondeur et au volume doux, les Buds FE sont vraiment très légers (5,6 g chacun).

On pourrait alors craindre qu’ils ne tiennent pas bien dans le pavillon de l’oreille ou seulement par l’embout qui se niche dans le conduit auditif. Pas d’inquiétude, Samsung les a doté d’une petite ailette discrète qui sert aussi bien à assurer une meilleure saisie quand on les sort du boîtier que quand on les glisse dans l’oreille. Elle se bloque contre la paroi de la conque et évite que l’écouteur ne bouge. Vous pourrez courir et sauter sur place sans grand risque de voir un des Galaxy Buds FE s’éjecter. A noter que si vous n’aimez pas la légère pression de l’ailette dans votre oreille, il est possible de l’ôter et de la remplacer par une partie lisse.

Un écouteur des Galaxy Buds FE.
Un écouteur du Galaxy Buds, et son embout souple qui épouse la forme du conduit auditif, et son ailette.

Dans les deux cas, les Buds FE se logeront sans encombre dans leur boîtier. Blanc et brillant, il est lui aussi compact (5 x 5 x 2,77 cm), léger (40 g), et plaisant. Il sait ainsi se faire discret en main et en poche – on regrettera juste qu’il n’offre pas le plaisir quasi addictif d’ouverture et fermeture des boîtiers AirPods, qui deviennent souvent une sorte de komboloï tech. D’ailleurs, pour aller plus vite, il vous faudra deux mains pour ouvrir le boîter, ce qui n’est pas pratique quand on tient déjà son téléphone en appel d’une main. On l’a dit, ce boîtier ne se recharge pas en sans-fil (technologie Qi), mais en USB-C. Le port est d’ailleurs la seule aspérité notable sur le boîtier. Dépouillé à l’extrême, il affiche un unique témoin lumineux en façade, qui donne une indication de son taux de charge : vert, orange ou rouge. Un autre, à l’intérieur, indique celui des écouteurs.

Les Galaxy Buds FE à côté du Samsung Galaxt S23 Ultra.
Les Galaxy Buds FE fonctionnent avec tous les smartphones Android, en version 8 et supérieure.

📱 Galaxy Wearable, une application qui va à l’essentiel

Pour pouvoir utiliser les Galaxy Buds FE, il vous faudra assez logiquement – la pratique étant courante – installer l’application dédiée, Galaxy Wearable, depuis le Play Store. Si vous êtes un utilisateur d’iPhone, pas de chance, l’application Galaxy Buds, disponible sur l’App Store, ne pourra rien pour vous. Elle ne semble prendre en compte que les Buds Live et Buds+. Au temps pour les Buds FE du coup.

La première mise en route est simple, ouvrez le boîtier des Buds FE à côté de votre téléphone Android, sur lequel les réglages Bluetooth sont ouverts. Sélectionnez les écouteurs dans la liste qui se met à jour et la magie de Samsung devrait faire le reste.

Des exemples d'interface de l'application Galaxy Wearable, de Samsung.
La configuration des Galaxy Buds FE passe par l’application maison Galaxy Wearable.

Le géant coréen a eu la bonne idée d’intégrer une fonction de connexion automatique des écouteurs, pour évoluer facilement dans l’univers Samsung, d’un smartphone à une tablette par exemple. C’est un moyen intelligent de contourner l’absence de support du Bluetooth multipoint, mais cela implique d’évoluer dans l’écosystème Samsung.

Quoi qu’il en soit la version Android (compatible avec les versions 8 et supérieures) de l’appli donne accès à tous les réglages des Buds FE, à commencer par ceux de contrôle du bruit. A savoir avec la réduction de bruit active activée, désactivée et seulement le filtrage des sons environnants. C’est également d’ici que vous pourrez jouer avec l’égaliseur, nous y reviendrons, faire en sorte que Bixby (euh, vraiment ?) puisse être activé à la voix ou que la détection d’insertion dans l’oreille soit fonctionnelle pour les appels.

Samsung Galaxy Buds FE
Image 1 : Test des Samsung Galaxy Buds FE : les écouteurs true wireless du juste compromis ?
  • Samsung Galaxy Buds FE
    99€
  • Amazon
    99€
  • Rakuten
    68.90€
  • RueDuCommerce
    89.52€
  • Fnac
    89.99€
  • Cdiscount
    90€
  • E.Leclerc
    99€
  • Samsung
    99€
  • SFR
    99.99€
  • Darty
    99.99€
  • Boulanger
    99.99€
  • Carrefour
    99.99€
Plus d'offres
L'interface de l'application Galaxy Wearable.
L’application Galaxy Wearable est claire et riche en option, comme ici les réglages des surfaces tactiles. Il est aussi possible d’accéder aux informations et réglages de l’ANC via un Widget dans Android.

C’est aussi là, sur l’interface d’accueil de l’application que vous pourrez configurer les contrôles tactiles des Buds. Ils vous permettent de lancer la lecture ou de la mettre en pause d’une pression, de passer au morceau suivant de deux ou de revenir au précédent de trois pressions. Vous pourrez aussi contrôler le passage d’un contrôle du bruit à une autre depuis la surface tactile ou même régler le volume sonore d’un appui prolongé (vers le haut à droite, vers le bas à gauche).

Dans les faits, on trouve facilement la surface du bout des doigts et les écouteurs tiennent suffisamment bien dans l’oreille pour que ce ne soit pas désagréable de devoir les tapoter ou presser.

🎼 Qualité audio : un son honnête, mais sans plus

Que dire maintenant de la qualité audio ? Nous avons réussi à passer des appels sans problème dans des endroits venteux et bruyants. Les trois micros (par écouteur) ont bien fait leur travail, saisissant notre voix sans trop souffrir du vent ou du bruit ambiant. Pour ce qui est du son produit, la voix de notre interlocuteur était claire et très audible. Notre contact semblait lui aussi bien nous entendre.

Interface de l'égaliseur de l'application Galaxy Wearable, de Samsung.
L’application Galaxy Wearable propose des préréglages de l’égaliseur. Dommage qu’on ne puisse pas faire des ajustements manuellement.

Passons maintenant à l’audio quand on regarde un film ou écoute de la musique. Vous l’aurez relevé plus haut dans les caractéristiques, les Buds FE ne supportent pas de codecs hi-fi. On ne peut que le regretter, mais on peut comprendre qu’il s’agisse d’un effet de gamme.

Quoi qu’il en soit le rendu audio est plutôt honnête. Les mediums nous paraissent un peu discrets et les aigus pourraient gagner à être plus détaillés, mais Samsung avait annoncé vouloir mettre les basses en avant, et de ce côté-ci, le résultat est plus probant. Même si elles manquent un peu de rondeur et de présence pour accompagner certains titres que nous connaissons bien. Ainsi, certains de nos morceaux « de test » nous ont paru bien fades.

Les Galaxy Buds FE à côté du Galaxy S23 Ultra, de Samsung.
Si vous avez égaré vos écouteurs, vous pourrez les faire sonner pour les localiser plus facilement.

On pourra toujours jouer d’un des six préréglages de l’égaliseur pour essayer d’obtenir un son davantage à son oreille. Sur ce point, on aurait apprécié d’avoir plus d’options, dont celle d’établir des réglages personnalisés car on a parfois la sensation que les modifications apportées sont mineures.

Enfin, dernier point, que vaut la réduction de bruit active ? Pour avoir eu l’occasion de l’essayer pendant un long trajet en train et en avion, on profite d’une réduction correcte des bruits constants environnants, surtout dans les basses, même si on entendra toujours le bruit sourd des moteurs de l’avion, par exemple. On insiste sur le terme réduction et non suppression, comme cela peut être le cas sur les meilleurs modèles. On gagne en confort, donc, mais sans être aussi bien isolé qu’avec des appareils plus coûteux, tels que les AirPods Pro 2, par exemple. Même si on a conscience qu’on a dans les oreilles un casque à moins de 100 euros, il est difficile de ne pas être un peu déçu.

Le boîtier des Galaxy Buds FE se recharge uniquement en USB-C.
Le boîtier des Galaxy Buds FE se recharge uniquement en USB-C.

🔋 Autonomie : jamais en panne…

Comme toujours pour ce genre d’écouteurs, Samsung donne deux fourchettes d’autonomie, l’une avec la réduction de bruit activée, l’autre sans. Nous avons le plus souvent utilisé les Galaxy Buds FE avec l’ANC activée. Nous avons pu à plusieurs reprises constater qu’avec une charge des écouteurs nous avons tenu entre 5h30 et 5h45, sans pousser le volume trop fort pour ménager nos oreilles. Nous ne sommes donc pas loin des 6 heures annoncées par Samsung.

Mais plus important encore, nous n’avons jamais été pris de court par des écouteurs déchargés. C’est en fait l’essentiel, et c’est là tout l’intérêt de ces boîtiers qui rechargent les écouteurs pour qu’ils soient toujours prêts. Sur ce point, les Galaxy Buds FE tiennent parfaitement leurs promesses. Grâce au boîtier, on retrouve les 100% en une trentaine de minutes, et les 50% en moins d’un quart d’heure.

Le boîtier des Galaxy Buds FE, à côté du Galaxy S23 Ultra.
Le boîtier des Galaxy Buds FE, à côté du Galaxy S23 Ultra.

Notre verdict du test des Samsung Galaxy Buds FE

Image 4 : Test des Samsung Galaxy Buds FE : les écouteurs true wireless du juste compromis ?
8/10

Samsung Galaxy Buds FE

  • Samsung Galaxy Buds FE Écouteurs…
    99€
  • 99€
    Voir l’offre
  • 68.90€
    Voir l’offre
  • 89.52€
    Voir l’offre
  • 89.99€
    Voir l’offre
  • 90€
    Voir l’offre
  • 99€
    Voir l’offre
  • 99€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
Plus d’offres
On aime
  • Le design
  • La zone tactile est facile à utiliser et réactive
  • L’autonomie
  • Le prix
  • La réduction de bruit active correcte…
On n’aime pas
  • … mais à l'efficacité un peu trop limitée
  • La détection d’oreille seulement pour les appels téléphoniques
  • Pas d’audio spatialisé
  • Pas de recharge sans-fil pour le boîtier
  • Pas de Bluetooth multipoint
  • IPX2 seulement
Verdict :

Doté d’un design agréable, d’une finition soignée, et d’une bonne autonomie, les Galaxy Buds FE pourraient avoir de quoi séduire. Toutefois, les quelques allègements fonctionnels relevés, la réduction de bruit un peu trop limitée et la partie audio qui nous semble manquer d’une certaine dynamique et d’un son vraiment plaisant font qu’on préférera se tourner vers d’autres solutions, compatibles Bluetooth multipoint, par exemple, ou meilleures, tout simplement. Comme les Galaxy Buds2 Pro, qui peuvent régulièrement être trouvés en promotion. Et il semblerait que Samsung l’ait bien compris qui casse déjà le prix des Buds FE, si peu de temps après son lancement.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !