Accueil » Actualité » The Batman : Gotham City s’inspire d’une ville qui n’existe plus

The Batman : Gotham City s’inspire d’une ville qui n’existe plus

Avec The Batman, le réalisateur Matt Reeves a donné vie à Gotham City, une ville sombre et violente rongée par le crime. Gotham City s’inspire de New York au niveau de l’esthétique à une époque où la ville connaissait un fort taux de criminalité.

Dans le nouveau film The Batman adoré par la presse avec d’excellents avis, le décor de Gotham City occupe une place presque aussi importante que l’homme chauve-souris. Comme Robert Pattinson l’explique au début du film avec sa voix dramatique de super-héros, le pouvoir de Batman provient de la peur. Gotham City est rongée par le crime avec ses ruelles sombres et ses gares désaffectées qui grouillent de criminels.

Bruce Wayne surplombe Gotham City dans The Batman
Bruce Wayne surplombe Gotham City dans The Batman – Crédit : Warner Bros. Pictures

Au niveau de l’esthétique, Gotham ressemble à une version moderne de New York, mais en beaucoup plus sombre. En effet, de nombreux éléments du film font penser à la capitale économique des États-Unis. Entre l’architecture, la digue, les journaux, les magazines et l’accent des personnages, tout fait penser à New York. Seulement voilà, la version de New York dépeinte par The Batman correspond à une époque où le taux de criminalité était très élevé.  

Dans The Batman, Gotham City est une version de New York des années 1970-1980

Depuis les années 1990, le taux de criminalité est en baisse à New York. Il y a de moins en moins de meurtres et de fusillades dans la ville de 8 millions d’habitants. La police new-yorkaise se félicite d’ailleurs de ces résultats positifs par rapport à d’autres villes américaines comme Chicago qui a vu sa criminalité exploser.

Pour créer Gotham de The Batman, Matt Reeves s’est donc inspiré de New York dans les années 1970-1980. À cette époque, la mafia dominait l’infrastructure économique de la ville. Times Square à Manhattan était même un quartier particulièrement dangereux, sans compter que la corruption sévissait chez la police. Cela se reflète bien dans The Batman. Matt Reeves s’est d’ailleurs aussi basé sur Chicago pour imaginer sa propre version de Gotham.

En réalité, The Batman n’a pas été tourné à New York. Matt Reeves a utilisé quelques plans de drone au-dessus de New York, mais la majorité du film a été tournée en studio. Robert Pattinson qui a volé trop de chaussettes sur le tournage a effectivement révélé que 90 % du film ont été tournés dans les studios de Leavesden, en Angleterre. Quelques scènes en extérieur ont aussi été filmées au Royaume-Uni et plus précisément à Liverpool et à Glasgow. Les gratte-ciels new-yorkais ont évidemment été créés avec des CGI.

Source : Gizmodo