Accueil » Actualité » The Flash : d’excellents retours en projo test malgré la polémique Ezra Miller

The Flash : d’excellents retours en projo test malgré la polémique Ezra Miller

Si Ezra Miller enchaîne les polémiques, il se murmure que la projo test de The Flash a d’excellents retours de la part des spectateurs.

Image 1 : The Flash : d'excellents retours en projo test malgré la polémique Ezra Miller
Une bonne réception pour le film – Crédit : Warner Bros.

Vous n’êtes pas sans savoir que rien ne va plus chez Warner-Discovery. Le film Batgirl a été annulé alors qu’une photo de Michael Keaton en Batman a été dévoilée. Sans oublier qu’il se murmure que Supergirl pourrait connaître le même destin tragique. Mais du côté de The Flash, rien malgré les lourdes accusations qui pèsent sur sa star Ezra Miller. La major ne semble pas décidée à annuler ce blockbuster périlleux. Sans oublier que selon un rapport de ViewerAnon, initié de l’industrie, The Flash est « l’un des films de la Warner auxquels le public a répondu avec le plus d’enthousiasme » en projo test.

À lire > Ezra Miller accusé de cambriolage et de vol d’alcool, The Flash menacé ?

Le plus haut taux de satisfaction de tous les films DCEU

The Flash est « l’un des films de la Warner auxquels le public a répondu avec le plus d’enthousiasme » selon ViewerAnon. Cet initié de l’industrie précise même que « le taux de satisfaction du film est le plus haut de tous ceux du DCEU ». Cette déclaration confirme de précédentes informations qui parlent d’un « grand engouement lors des tests » malgré les allégations autour d’Ezra Miller. Vu l’ambition du projet, ses excellents retours selon les rumeurs et l’argent investi, la Warner semble ne pas vouloir tirer un trait dessus. Quitte à promouvoir un acteur accusé de violences et autres délits graves.

Selon une autre rumeur, la Warner songe à trois plans pour The Flash. Le premier consiste à sortir le film avec une interview d’Ezra Miller pour s’expliquer puis une faible présence pendant la promotion. La seconde consiste à l’écarter de tout marketing. La troisième, sans doute la moins envisageable, c’est d’annuler purement et simplement le long-métrage. Il se murmure que cette solution sera choisie si l’acteur continue ses frasques. 

Parmi les controverses, Ezra Miller a hébergé une mère et ses trois enfants dans une ferme où se trouvaient du cannabis mais aussi des armes. L’acteur a parcouru les USA armé avec un gilet pare-balles, convaincu que le FBI et le KKK voulaient l’attraper. La star se retrouve désormais accusée du cambriolage d’une maison du Vermont. Des faits filmés.

The Flash représente aussi un projet de longue date débuté en 2014 pour une sortie autrefois fixée à 2018. Plusieurs réalisateurs et scénaristes se sont enchaînés jusqu’à ce qu’Andy Muschietti s’empare du projet.

Source : CBR