Accueil » Actualité » The Mandalorian a corrigé la plus grande erreur des dernières trilogies Star Wars

The Mandalorian a corrigé la plus grande erreur des dernières trilogies Star Wars

The Mandalorian a réussi à redonner un nouveau souffle à la franchise Star Wars. Car la série Disney+ a su corriger un des plus gros problèmes des dernières trilogies.

Après l’échec de L’Ascension de Skywalker, la saga Star Wars doit désormais se réinventer, pour ne pas perdre définitivement ses fans les plus critiques, et réussir à attirer un nouveau public. Avec la série Disney+ The Mandalorian, Jon Favreau semble avoir trouvé le juste équilibre pour relever ce défi.

Din Djarin et L'Enfant, héros de The Mandalorian
Din Djarin et L’Enfant, héros de The Mandalorian – Crédit : Lucasfilm/Disney+

Au cours des deux dernières décennies, les films Star Wars n’ont cessé de recycler la recette de la nostalgie des fans. On comprend que les prequels se soient largement inspirés des histoires de la première trilogie de Georges Lucas, mais cette tendance a un peu trop duré. Film après film, les scénaristes ont continué de beaucoup (trop) miser sur l’attachement des fans pour les héros originaux de la saga.

Bien que la suite ait introduit de nouveaux personnages, l’essentiel de l’histoire tournait encore une fois autour de Luke, Leia et Han. Les références à la saga originale sont certes toujours réjouissantes pour la plupart des fans. Mais elles semblent avoir un peu trop freiné la créativité des scénaristes, fermant ainsi la porte à de potentielles nouvelles intrigues et surtout à un nouveau public.

The Mandalorian : un équilibre entre passé et présent

Avec The Mandalorian, Lucasfilm et Disney ont su rouvrir la saga Star Wars à un nouveau public. Qu’on ait vu ou non les trilogies de films, les aventures de Mando et Bébé Yoda sont tout aussi intéressantes et accessibles. Ces deux personnages, et surtout l’Enfant, sont en outre particulièrement attachants. Après l’annonce du retour de Boba Fett et des premières apparitions live-action d’Ahsoka Tano et de Bo-Katan, certains ont craint que la saison 2 retombe dans les mêmes travers que les trilogies. Mais les cinq premiers épisodes ont prouvé le contraire.

Les héros de The Mandalorian sont toujours bien Din Djarin et l’Enfant, que le public a découverts pour la première fois dans la saison 1. Les téléspectateurs continuent de tout découvrir dans les yeux du chasseur de primes, qui ignore lui-même encore beaucoup de choses sur la galaxie Star Wars. Les personnages familiers de la franchise restent secondaires. Connaître leur passé est un bonus pour les fans, mais pas essentiel pour le nouveau public.

Avec The Mandalorian, Jon Favreau a donc réussi à mettre un terme cette nostalgie systématique, tout en respectant l’héritage de la saga. « Nous pensons qu’il y a une responsabilité pour les produits qui existaient avant nous, donc vous travaillez avec des héritages. Comment pouvons-nous faire quelque chose qui est pertinent, qui est nouveau, qui contribue à cet héritage et non quelque chose qui le répète ? », a-t-il déclaré dans une interview pour Vanity Fair. La saison 2 de The Mandalorian semble être une parfaite réponse à cette question.

The Mandalorian : Ce clin d’œil au Réveil de la Force que vous avez peut-être manqué

Source : SCREEN RANT