Accueil » Actualité » Tourisme spatial du pauvre : un vol en montgolfière à 30 km de hauteur

Tourisme spatial du pauvre : un vol en montgolfière à 30 km de hauteur

La société World View souhaite lancer une offre de « tourisme spatial » d’ici 2024, en proposant d’admirer la Terre pour 50 000 $ dans une montgolfière stratosphérique.

Image d’artiste du voyage en ballon stratosphérique. (Source : World View/Gizmodo)
Image d’artiste du voyage en ballon stratosphérique. (Source : World View/Gizmodo)

Bien peu d’humains sont assez riches pour s’offrir le rêve de s’envoler dans l’espace. Beaucoup de multi-milliardaires ont récemment tenté l’aventure avec leur propre société de construction spatiale, comme Jeff Bezos avec Blue Origin, qui s’est entraîné durement pour supporter le vol. L’entreprise World View souhaite ouvrir cette possibilité au plus grand nombre grâce à un ballon qui s’élèvera à 30 kilomètres de hauteur.

Un panorama spectaculaire de la Terre à 1600 kilomètres dans toutes les directions

Une telle hauteur est littéralement stratosphérique. Elle est d’ailleurs tout à fait suffisante pour admirer la courbure de la Terre, et vous devrez être équipé d’une combinaison respiratoire, à l’instar des véritables astronautes. Surtout, World View propose de vivre cette fabuleuse aventure à une fraction du coût actuel imposé par SpaceX ou Blue Origin pour s’élancer dans l’espace.

À lire aussi > Blue Origin : le capitaine Kirk voyagera bientôt dans l’espace

La limite entre la Terre et l’espace s’appelle la ligne de Karmán. Elle se situe officiellement à 100 km au-dessus du niveau de la mer. Le ballon stratosphérique, appelé parafoil en anglais, ne sera donc pas officiellement « dans l’espace », mais la hauteur permettra de voir l’obscurité de l’espace, avec les étoiles clairement visibles et fixes dans le ciel, puisque la basse atmosphère les fait normalement scintiller.

Un ticket d’entrée à 50 000 dollars (contre 25 millions pour un vol spatial classique)

Surtout, la vue plongeante sur la Terre sera époustouflante à cette distance, et donc « la plus proche des conditions d’un voyage spatial », similaire à celle que les astronautes ont filmé à l’iPhone lors de l’expédition Inspiration4 lancée le mois dernier. Le ballon stratosphérique de World View permettra en effet d’admirer le panorama à pas moins de 1 600 kilomètres de distance dans toutes les directions.

Prix de cette excursion vers les étoiles : 50 000 dollars tout de même, ce qui reste sensiblement inférieur aux vols spatiaux touristiques aujourd’hui proposés par les agences spatiales privées. Celles-ci facturent en effet leurs vols spatiaux privés 25 millions de dollars le siège, prix plancher qui peut monter rapidement aux enchères tant les places sont prisées.

World View espère lancer son service de ballon touristique dans la stratosphère en 2024. Pour l’heure, l’entreprise teste son concept avec des ballons sans équipage, capables de déplacer et faire monter des équipements d’imagerie et de communication à très haute altitude durant plusieurs semaines.

Source : Gizmodo