Accueil » Actualité » Twitter : des employés critiquent publiquement Elon Musk, il les vire

Twitter : des employés critiquent publiquement Elon Musk, il les vire

L’arrivée d’Elon Musk n’est pas de tout repos pour les employés de Twitter. Certains ont eu le malheur de critiquer leur nouveau patron sur le réseau social. La sanction n’a pas tardé à tomber.

Image 1 : Twitter : des employés critiquent publiquement Elon Musk, il les vire
Elon Musk est le nouveau patron de Twitter © @elonmusk

Après avoir renvoyé une grande partie des employés de Twitter, Elon Musk continue de sévir. Au moins trois employés ayant survécu à la vague de licenciement massif ont subi les foudres du milliardaire. Celui qui se présente pourtant comme un chantre de la liberté d’expression a visiblement très peu apprécié les critiques faites par ses collaborateurs, de sucroît à la vue de tous.

Dans plusieurs tweets, Elon Musk avait fait son mea culpa sur les performances médiocres de l’application Twitter (Android) en Inde et dans d’autres pays. Selon lui, une mauvaise répartition des appels de procédure à distance serait en cause. Une justification jugée erronée par l’employé Eric Frohnhoefer qui a ensuite exposé les causes des lenteurs à la demande de Musk.

À lire > Elon Musk veut faire de Twitter une plateforme « chaleureuse et accueillante pour tous »

Musk sévit contre les employés qui les critiquent

Temps de réponse du réseau, fonctionnalités trop importantes, dette technologique… La conversation entre Musk et Frohnhoefer s’est poursuivie sur plusieurs fils de discussion. Avant que le milliardaire ne révèle son renvoi. L’ancien ingénieur de l’application Twitter a déclaré à Forbes qu’il n’avait reçu aucun avertissement au sujet de son licenciement. Son ordinateur portable « s’est simplement éteint ». « On ne fait plus confiance à personne au sein de l’entreprise ».

Un autre ingénieur nommé Ben Leib a également été licencié, d’après Bloomberg. Celui-ci avait répondu au même tweet de Musk sur les lenteurs de l’applications Android. En sa qualité d’ancien « responsable technique de l’infrastructure des délais sur Twitter », Leib avait indiqué que leur nouveau patron ne savait pas de quoi il parlait. Il a été renvoyé dans la foulée tout comme la responsable technique Sasha Solomon qui avait également mis son grain de sel.

Ces renvois brutaux ne vont pas redorer l’image d’Elon Musk, déjà vivement critiqué pour avoir rendu la certification Twitter payante, une décision qui a d’ailleurs été suspendue.