Accueil » Actualité » Un astéroïde menace la Terre, Oreo enferme ses biscuits dans un bunker pour les survivants

Un astéroïde menace la Terre, Oreo enferme ses biscuits dans un bunker pour les survivants

Alors qu’un astéroïde s’approche et pourrait même s’écraser sur Terre le 2 novembre prochain, Oreo a préparé l’humanité au pire en enfermant ses biscuits et la recette de ses biscuits dans un bunker pour les chanceux survivants.

Image 1 : Un astéroïde menace la Terre, Oreo enferme ses biscuits dans un bunker pour les survivants
Le bunker où se trouvent les Oreo bien à l’abri de l’astéroïde 2018 VP1.
Crédits : Oreo

Superbe opération publicitaire pour Oreo qui devrait faire parler de la marque dans les prochaines semaines avec l’approche de 2018 VP1, un astéroïde de 2 mètres d’envergure qui menace de s’écraser sur Terre le 2 novembre à 11 h 12.

Les Oreo survivront à la fin de l’Humanité

Bien que les chances d’une éradication de l’espèce humaine soient minimes, après tout 2018 VP1 n’a que 0,41 % de chance de toucher le sol de notre bonne vieille Terre, Oreo préfère prévenir que guérir. Dans l’éventualité d’une catastrophe majeure, les survivants pourront retrouver un peu de plaisir dans ce monde post-apocalyptique grâce aux biscuits laissés par la marque dans un bunker situé dans le nord de la Norvège.

L’île du Svalbard héberge en effet plusieurs bunkers dans le permafrost, dont la plus grande réserve de graines au monde et le datacenter le plus sûr au monde. C’est dans cet environnement qu’Oreo a donc enfermé la précieuse et secrète recette ainsi qu’un stock conséquent de ses fameux biscuits. Les heureux survivants devront donc se rendre aux coordonnées GPS 78° 08′ 58.1″ N et 16° 01′ 59.7″ E pour se sustenter. Pas de chance toutefois pour les fans de Twinkies comme Woody Harrelson dans Zombieland.

Pour mettre toutes les chances de son côté, les Oreos sont empaquetés dans une couche de mylar prévue pour résister à des températures de -60 à +150 °C. Tout cela a été publié sur YouTube dans une série de vidéos hilarantes. On peut y voir le « bunker » construit en 30 jours seulement grâce à un chef de projet de grand « talent ». Il faut maintenant espérer que les ours polaires ne trouvent pas les biscuits les premiers.

Source : CNET