Accueil » Actualité » Un « serpent géant » se balade sur le Soleil (vidéo)

Un « serpent géant » se balade sur le Soleil (vidéo)

Le Solar Orbiter a capté un phénomène étonnant survenu sur le Soleil : un tube de plasma se déplaçant à la manière d’un serpent.

Soleil serpent
Il existe évidemment une explication scientifique derrière l’apparition de ce « serpent » © ESA

L’Agence spatiale européenne a lancé le Solar Orbiter il y a deux ans. Ce satellite d’observation a pour mission de collecter des données expliquant la formation du vent solaire, des particules solaires énergétiques ou encore du champ magnétique de notre étoile. Dernièrement, le Solar Orbiter nous a gratifiés d’une séquence étonnante où l’on a l’impression qu’un serpent se faufile sinueusement à la surface du Soleil.

Repéré le 5 septembre dernier, ce « serpent » est en réalité « un tube de plasma froid suspendu par des champs magnétiques dans le plasma environnant plus chaud de l’atmosphère du Soleil », précise l’ESA. « Vous obtenez du plasma circulant d’un côté à l’autre, mais le champ magnétique est vraiment tordu. Donc, vous obtenez ce changement de direction parce que nous regardons vers le bas une structure tordue », explique David Long qui chapeaute l’enquête sur le phénomène.

À lire > L’activité de notre soleil s’intensifie, des éruptions solaires attendues

Le serpent de plasma, un précurseur ?

Ce qui rend le serpent si intrigant, c’est qu’il a commencé son chemin depuis une région solaire active qui a ensuite éclaté, éjectant des milliards de tonnes de plasma dans l’espace. Il est ainsi possible que le serpent ait été une sorte de précurseur. L’éruption a été l’un des événements de particules énergétiques solaires les plus intenses repérés jusqu’à présent par le détecteur de particules énergétiques EPD.

Longue de 11 secondes, la vidéo partagée par l’ESA est un time-lapse construit à partir des images captées par l’Imageur ultraviolet extrême de Solar Orbiter. En réalité, le serpent a mis trois heures à effectuer sa traversée, se déplaçant à environ 170 km par seconde. Vous pouvez admirer cette vidéo singulière ci-dessous :