Accueil » Actualité » Une technologie au plasma pourrait changer les voyages dans l’espace

Une technologie au plasma pourrait changer les voyages dans l’espace

Le scientifique chinois primé Jau Tang veut révolutionner les moteurs actuels. Il souhaite pour cela utiliser des techniques de propulsion neutres en carbone avec du plasma obtenu par ionisation de micro-ondes.

Jau Tang, inventeur de renom et professeur à l’université de Wuhan, et ses collègues de l’Institut des sciences technologiques Dan Ye et Jun Li pourraient être sur le point de révolutionner les moteurs à réaction et les moteurs de fusée. Ceci à condition que leur dernière invention puisse être reproduite à grande échelle et donne des résultats équivalents en dehors d’un environnement de laboratoire.

Image 1 : Une technologie au plasma pourrait changer les voyages dans l'espace
Crédit : skeeze / Pixabay

L’idée essentielle est que son prototype transforme l’électricité directement en poussée, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des combustibles fossiles. Le procédé utilise des micro-ondes pour transformer l’air comprimé en un plasma pour le diriger vers l’extérieur sous forme d’un propulseur semblable à un moteur à réaction.

NASA : un astronaute perd son miroir dans l’Espace

« Le but de cette technologie est d’essayer d’utiliser l’électricité et l’air pour remplacer l’essence », a déclaré Tang au Futurisme. « Le réchauffement climatique est une menace majeure pour la civilisation humaine. Une technologie sans combustible fossile utilisant un plasma d’air à micro-ondes pourrait être une solution. Je pense que le moteur à réaction est plus efficace que le moteur électrique, vous pouvez conduire une voiture à des vitesses beaucoup plus élevées. C’est ce que j’ai en tête : combiner le moteur à jet de plasma avec une turbine pour entraîner une voiture ».

Ce n’est plus de la science fiction

Espace : que pense la Russie du succès de SpaceX et Crew Dragon ?

Ce dispositif comprend une alimentation en micro-ondes, d’un compresseur d’air, d’un guide de micro-ondes comprimé et d’un allumeur de flamme. Leurs conclusions ont été récemment publiées dans la revue scientifique en ligne AIP Advances.

L’ambitieuse conviction de Tang est que sa technologie de jet de plasma pourrait être exploitée pour propulser des drones et, en l’espace d’une décennie, être utilisée pour alimenter des fusées, des automobiles, des armes à projectiles, des hors-bords, des avions commerciaux et militaires, et même un fourneau de cuisine ultra-moderne.

Espace : un mystérieux signal radio se répète tous les 157 jours, d’où vient-il ?

Les propulseurs à plasma ne sont pas nouveaux, de nombreuses tentatives pour les généraliser ont échoué, comme les satellites à propulseur à plasma de la NASA utilisés en 2006. En 2017, la sonde Dawn de l’agence spatiale a utilisé du plasma au xénon qui ne pouvait pas compenser la friction dans l’atmosphère terrestre et n’était pas assez puissant pour fonctionner dans le transport aérien.

Pour remédier à ce problème, le propulseur à jet de plasma de Tang génère le plasma à haute température et haute pression nécessaire en utilisant de l’air injecté et de l’électricité. Cependant, un autre type de propulseur serait nécessaire dans le vide de l’espace.

Source : futurism