Accueil » Actualité » Voici l’éclair le plus puissant au monde

Voici l’éclair le plus puissant au monde

Si certains éclairs transfèrent leur énergie depuis les nuages vers le sol, d’autres se comportent de manière opposée. Et ceux-ci sont tout simplement les éclairs les plus puissants au monde.

Les éclairs que nous connaissons sont d’une puissance extraordinaire. Certains peuvent même détruire un arbre en un clin d’œil. Mais les phénomènes dont il est ici question sont appelés jets bleus. Ceux-ci, au lieu d’impacter la surface terrestre, s’élancent au contraire vers l’espace. Ils constituent le type d’éclair le plus rare et le plus puissant, ne se produisant que 1 000 fois par an et émettant plus de 50 fois plus d’énergie que ceux que nous connaissons bien.

Jet bleu - Crédit : Chris Holmes
Jet bleu – Crédit : Chris Holmes

Des chercheurs ont ainsi analysé un phénomène de ce type qui a jailli d’un nuage au-dessus de l’Oklahoma en 2018. Le jet a déplacé environ 300 coulombs d’énergie du sommet des nuages vers la basse ionosphère, soit environ 60 fois la puissance d’un éclair typique. Celui-ci est le jet bleu le plus imposant jamais enregistré. L’équipe indique ainsi : « Le transfert de charge est presque deux fois plus important que le précédent, et est comparable au plus important jamais enregistré« .

Un heureux concours de circonstances

Mais l’observation du jet a nécessité beaucoup de chance. Un citoyen basé à Hawley, au Texas, a tout d’abord filmé l’éclair avec une caméra à faible luminosité le 14 mai 2018. De plus, le jet s’est produit très près du centre d’un grand réseau de cartographie de la foudre (LMA), un réseau d’antennes radio au sol utilisé pour cartographier les emplacements et les heures des foudroiements. Enfin, le phénomène s’est produit à proximité de plusieurs radars météorologiques, ainsi que d’un réseau de satellites d’observation météorologique.

Cerise sur le gâteau : les jets bleus se produisent généralement dans les régions tropicales, contrairement à celui-ci qui a eu lieu dans une région relativement tempérée, ce qui a facilité son observation. Grâce à la combinaison de ces sources, les chercheurs ont pu étudier la taille, la forme et la production d’énergie du gigantesque jet avec une précision sans précédent. 

À lire > NASA : éruptions solaires en augmentation, un danger grandissant
À lire > Un astéroïde « potentiellement dangereux » de la taille d’une baleine bleue va traverser l’orbite terrestre

Source : space.com