Accueil » Actualité » ID.3 R : Volkswagen ne veut pas limiter sa sportive électrique à un 0 à 100 km/h impressionnant

ID.3 R : Volkswagen ne veut pas limiter sa sportive électrique à un 0 à 100 km/h impressionnant

Le responsable de la branche R dédiée aux véhicules sportifs de la marque Volkswagen a confirmé que les véhicules électriques arriveraient en version R, mais qu’il fallait d’abord comprendre l’excitation que les clients en attendent.

Image 1 : ID.3 R : Volkswagen ne veut pas limiter sa sportive électrique à un 0 à 100 km/h impressionnant
Crédits : Volkswagen

R est la branche préparant les véhicules sportifs du constructeur. Sa fonction est similaire à celle d’AMG pour Mercedes qui travaillerait aussi sur lEQS, d’Abarth pour Fiat ou pour rester dans l’Hexagone de Citroën Racing, Peugeot Sport et Renault Sport. À ce titre, c’est elle qui a la charge des modèles les plus sportifs de Volkswagen, dont bientôt la gamme électrique ID.

L’ID.3 R doit être radicale à toutes les vitesses

Depuis plusieurs mois maintenant, les déclarations des cadres de Volkswagen laissent entendre que certains véhicules de la gamme électrique du constructeur allemand passeront entre les mains de son préparateur R afin d’en créer des versions survoltées. En février déjà, nous vous annoncions qu’un SUV sportif ID.4 R était en cours de réflexion. Avec la sortie imminente de l’ID.3, les déclarations se multiplient.

Jürgen Stackmann, l’un des membres du conseil de Volkswagen, a ainsi déclaré à TopGear la semaine passée que « le futur de R doit être et sera électrique ». Plus récemment, c’est Jost Capito, directeur de Volkswagen R qui a donné une entrevue à Motor Trend : « Nous avons l’ID.3 qui sort cette année. Donc nous pensons être dans une situation parfaite pour faire un modèle R électrique. Mais d’abord, nous devons comprendre quelle est l’excitation pour un véhicule sportif électrique. »

Pour lui, il est « relativement aisé » d’atteindre un 0 à 100 km/h impressionnant avec une voiture électrique, il pense qu’elles doivent « avoir plus de caractère que seulement ça ». Il ajoute que l’important est d’avoir une bonne accélération de 100 à 200 km/h et de 130 à 200 km/h.

Le premier pas de R dans le monde de l’électrique s’est fait avec l’ID.R, une voiture de sport sans concession qui a établi de nombre de records. Fort de l’expérience acquise par le développement de cette ID.R, le patron de R « veut maintenant voir à quoi cela ressemblerait dans une voiture de série ». Avec Volkswagen qui souhaiterait son roadster, R pourrait être appelé à la rescousse.

L’ID.3 R, de son côté, utilisera une batterie spécifique ID.R, développée tout spécialement pour la gamme électrique badgée R. Elle utilisera la plateforme MEB qui sert déjà de base à l’ID.3. Pour maximiser ses performances, elle se verra équipée également d’un second moteur sur son essieu avant, lui donnant ainsi une transmission intégrale. Si l’ID.3 est attendu pour juin 2020, il faudra attendre 2024 pour s’asseoir au volant de sa version suvoltée, l’ID.3 R.

Source : Electrek