Accueil » Actualité » Mercedes EQS : AMG produirait un modèle de 600 chevaux pour concurrencer Tesla

Mercedes EQS : AMG produirait un modèle de 600 chevaux pour concurrencer Tesla

AMG, préparateur Mercedes bien connu pour les gains de puissance notables qu’il apporte aux véhicules thermiques, devrait bientôt se lancer dans l’amélioration des modèles électriques du constructeur allemand en commençant par offrir 600 chevaux à l’EQS.

Image 1 : Mercedes EQS : AMG produirait un modèle de 600 chevaux pour concurrencer Tesla
Crédits : Daimler

La berline électrique de Mercedes-Benz, l’EQS, ne sera lancée qu’en 2021 voire 2022, pourtant elle a déjà été aperçue en phase de tests. Elle se place sur un segment haut de gamme, réputation du constructeur allemand oblige, et sera en concurrence frontale avec la Tesla Model S, la Porsche Taycan, la Jaguar XJ ou la Lucid Air dont nous parlions il y a quelques jours pour son autonomie de 640 km en conditions réelles.

Tesla garde ses versions Plaid en embuscade

Quand on parle d’AMG, on entend souvent moteur vrombissant et échappement direct. Pourtant, l’électrification des véhicules force le préparateur à revoir sa stratégie. En tant que préparateur officiel, devenu même filiale de Mercedes-Benz en 1999, AMG a amélioré quasiment tous les modèles de série du constructeur afin de leur faire gagner de précieux chevaux. Cela passe par une amélioration de l’aérodynamisme, l’utilisation de matériaux plus légers comme la fibre de carbone, mais aussi un minutieux travail sur les moteurs.

Image 3 : Mercedes EQS : AMG produirait un modèle de 600 chevaux pour concurrencer Tesla
8/10

Thrustmaster TS-XW RACER Sparco P310

699€ > Amazon

Or, avec l’électrification des véhicules, la marge de manœuvre pour améliorer un véhicule semble plus faible. Qu’à cela ne tienne, AMG travaillerait sur un système modulaire maison qui lui permettrait de remplacer certains composants des véhicules de série, dont les moteurs. Une démarche similaire est pensée par le préparateur R pour le SUV Volkswagen ID.4. Le but serait de fournir à la belle EQS une motorisation développant 600 chevaux et 900 Nm de couple. Ces chiffres aussi impressionnants soient-ils restent inférieurs à la Tesla Model S Performance actuelle. La version Plaid, plus performante encore, est même sur le point de faire son arrivée.

En septembre dernier, le PDG du groupe Daimler, Ola Källenius, annonçait travailler également sur des véhicules entièrement conçus par AMG. Rien n’a filtré depuis. Il faudra donc attendre l’arrivée de cette EQS AMG, probablement suivie par le reste de la gamme électrique de Mercedes dont le SUV EQC, le SUV compact EQA, la compacte EQB et le van EQV avant de voir un véhicule électrique original sous la marque AMG.

Source : Electrek