Apple Music : C'est quoi ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ?

Apple a tenu hier la Keynote d’ouverture de sa conférence annuelle WWDC (Worldwide Developer Conference). Si aucune annonce fracassante n’a été faite concernant les systèmes d’exploitation de la marque (OS X, iOS ou watchOS), un « One more thing… » est venu chasser l’ennui : Apple Music. Comme les rumeurs le laissaient penser depuis plusieurs semaines, la firme a décidé de se lancer dans le streaming musical, avec un service qui entend se différencier de la concurrence.

1 - Apple Music : qu’est-ce que c’est ?

Apple Music est un service de streaming audio qui se compose de cinq sous-services. Il prend la forme d'une mise à jour de l’application « Musique » d’iOS. Celle-ci, va donc intégrer 5 nouvelles fonctionnalités qui présente chacune une spécificité :

  • For You se veut être une sélection d’albums, de morceaux ou de playlists propre aux goûts de chacun. Apple insiste sur le fait que ces recommandations ne sont pas le seul fruit d’un algorithme, mais que des humains interviennent dans le processus. Au premier démarrage, un écran demande à l’utilisateur de désigner plusieurs artistes qu’il apprécie afin d’affiner son profil.
  • New affiche les dernières arrivées sur le magasin iTunes Store, indépendamment des préférences de l’utilisateur.
  • Radio permet de se connecter à l’autre particularité d’Apple Music : Beats 1. Apple mise en effet sur une véritable radio plutôt que de simples playlists, avec des programmes spécifiques diffusés 24/7 à travers le monde depuis trois grandes villes : Londres, Los Angeles et New York.
  • Connect est ni plus ni moins que la réincarnation de Ping. Il s’agit d’un réseau social censé rapprocher les artistes de leurs fans. Les premiers peuvent publier des photos, des vidéos ou simplement donner des nouvelles. Puisque Ping, lancé en 2010, a été l’un des plus grands flops en matière de réseaux sociaux, difficile de voir plus d’avenir à cette refonte cinq ans plus tard.
  • My Music, enfin, permet de retrouver ses musiques stockées sur l’appareil grâce à la synchronisation avec iTunes, comme pour les versions précédentes d’iOS.

2 - Quel est le catalogue d'Apple Music ?

Sur le papier, les abonnés d’Apple Music auront accès au catalogue de l’iTunes Store. Pour autant, les premiers retours semblent indiquer que quelques exceptions demeurent. Cela est cohérent avec la communication d’Apple, qui parle d’un catalogue de plus de 30 millions de titres pour Apple Music, là où l’iTunes Store en compte 37 millions. Le chiffre est comparable à Spotify ou Google Play Music, qui atteignent eux aussi les 30 millions de chansons.

3 - Haute définition ? AAC ? Quelle sera la qualité audio de Music ?

Contrairement à certains services, tels que Qobuz ou plus récemment Tidal, qui misent sur des fichiers « haute définition », Apple conserve le même format que dans l’iTunes Store : AAC 256 kbit/s. Face à lui, Google Play Music utilise du MP3 320 kbit/s et Spotify du OGG 320 kbit/s. Dans les faits, l’AAC tend à offrir une compression supérieure et une perte de qualité moindre que le MP3. Plus important encore, la musique pourra être écoutée hors-ligne, au même titre que la concurrence.

4 - Qui pourra utiliser Apple Music ?

Apple Music est lancé pour le grand public à partir du 30 juin prochain dans 100 pays, dont la France. Pour les utilisateurs d’iOS, cela va passer par une mise à jour du logiciel « Musique ». Puis, et c’est une sacrée nouvelle venant d’Apple, une application Android sera disponible en automne, une première pour la marque à la pomme. Sinon, une application est également prévue pour Windows. Réservé aux utilisateurs d'Apple dans un premier temps, le service sera donc ouvert à tous d'ici quelques mois.

5 - Quel est le prix d'Apple Music ?

Apple Music ne compte pas révolutionner les tarifs en matière de streaming musical. Le service sera facturé 10 euros par mois (sans engagement) tandis qu’une offre pour la famille permettra d’en faire bénéficier six personnes de son foyer pour seulement 15 euros par mois. Par contre, il n’existe pas de déclinaison gratuite, comme chez Spotify. Seule la radio Beats 1 peut être écoutée sans souscription, mais les autres radios (héritées d’iTunes Radio) ainsi que le catalogue seront inaccessibles aux non abonnés. On se consolera avec les trois premiers mois gratuits, pour essayer le service en intégralité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Si Apple aurait voulu innover, il nous aurait balancé du FLAC
    0