Accueil » Actualité » Android 13 pourrait signer la fin des cartes SIM dans les smartphones

Android 13 pourrait signer la fin des cartes SIM dans les smartphones

Google pourrait bien pousser les fabricants de smartphones à abandonner les emplacements pour cartes SIM dans leurs smartphones avec Android 13. Une nouvelle fonctionnalité permettrait d’améliorer l’eSIM.

Les cartes SIM sont présentes dans nos smartphones depuis plusieurs années maintenant, mais elles pourraient bientôt devenir une relique grâce à une nouvelle technologie que Google introduirait avec Android 13.

Smartphone Android Pexels
Smartphone Android – Crédit : Pexels

Les fabricants de smartphones et opérateurs téléphoniques proposent déjà une alternative très intéressante aux cartes SIM physiques : l’eSIM numérique. Pour ceux qui ne le savent pas, l’eSIM est une carte SIM intégrée, qui vous permet de télécharger et activer votre profil pour bénéficier des services mobiles sans insérer de carte SIM physique. De plus en plus d’opérateurs à travers le monde commencent à proposer des forfaits compatibles eSIM. Orange avait lancé la technologie en 2019, tandis que SFR avait lui attendu le début de l’année 2020 pour adopter l’eSIM.

La plupart des smartphones haut de gamme sont déjà compatibles avec la technologie. Le seul inconvénient de l’eSIM est qu’elle ne permet pas de se connecter à plusieurs opérateurs différents, mais Google pourrait bien avoir une solution à ce problème avec sa future mise à jour Android 13 qui arrivera en fin d’année.

Google pourrait permettre à l’eSIM de se connecter à plusieurs opérateurs

La solution de Google utilise ce qu’elle appelle des profils activés multiples (MEP) pour permettre plusieurs profils SIM actifs sur une seule eSIM, comme le détaille Mishaal Rahman d’Esper. En d’autres termes, une seule eSIM pourra se connecter simultanément à deux opérateurs différents. L’ajout de plusieurs profils sur une seule carte eSIM facilitera grandement la tâche des personnes souhaitant passer d’un réseau à l’autre, et pourrait donc supprimer la limitation actuelle de la technologie eSIM qui empêchait jusqu’à présent les fabricants de smartphones de retirer les tiroirs SIM physiques de leurs appareils.

La nouvelle technologie de Google pourrait également aider les fabricants à réduire les coûts de fabrication de leurs smartphones, puisqu’ils n’auraient plus à ajouter de tiroirs SIM à leurs appareils. Au lieu de cela, les fabricants pourraient utiliser cet espace pour augmenter la taille de la batterie ou prévoir un emplacement pour un stockage extensible via une carte micro SD.

Rahman prédit que cette approche fera ses débuts dans Android 13 après avoir trouvé des preuves que Google a testé la solution MEP sur « du matériel Pixel non spécifié ». De plus, bonne nouvelle pour tous les internautes, cette solution ne serait pas spécifique à Android. En d’autres termes, cette nouvelle technologie pourrait également être utilisée sur iOS ou encore dans les PC Windows. Cela corrobore une autre fuite, qui annonçait que les iPhone 15 Pro pourraient être les premiers smartphones d’Apple à abandonner les cartes SIM.

Source : Esper