[Test] Jabra Elite 65t : les AirPods ont un sérieux rival

Jabra, le spécialiste danois de l’audio lance ses nouveaux intras sans fil. Les Elite 65t, sont le second essai du constructeur dans les full Wireless après les Elite sport sortis en 2017. Moins sportifs mais pas moins ambitieux que valent ces nouveaux écouteurs de Jabra ?

Oui – Pour leur format ultra compact et le design soigné



Le design et l’ergonomie des Elite 65t sont parmi les principales réussites des intras de Jabra. Compacts à souhait, ils ont été pensés pour se loger parfaitement dans l’oreille sans donner à leur porteur l’impression d’avoir des antennes. Malgré cette compacité, leur maintien est tout simplement impressionnant et digne d’intras sportifs. Conséquence de ce design très réussi : l’isolation passive est de très bon niveau. Cette isolation conjuguée à leur extrême compacité peut donner des situations ubuesques où vos interlocuteurs vous parlent sans se rendre compte que vous portez un casque. Inversement, il y a peu de chances pour que vous les entendiez…

Enfin soulignons également que les Jabra Elite 65t affichent une certification IP55 qui les rend résistants aux éclaboussures d’eau. Une fonctionnalité très rare pour des intras non sportifs.

Non – Pour les quelques pertes de signal Bluetooth

C’est le lot de nombreux intras sans fil : des pertes de signal Bluetooth sur l’un ou les deux écouteurs. Mis à part quelques rares exceptions (Apple Airpods et Jaybird Run) ce mal touche la plupart des modèles et, quelques rares fois les Jabra Elite 65t. Il ne s’agit pas d’un souci persistant mais il convient tout de même de noter que ces couacs peuvent perturber l’écoute par moment. Il est possible que Jabra corrige ce léger désagrément via une future mise à jour, mais en attendant mieux vaut être prévenu.

Oui – Pour l’application Jabra Sound+

En matière de casques et écouteurs, l’application peut paraître très accessoire. Mais pas quand elle ajoute une palanquée de fonctionnalités. C’est le cas ici avec les 65t. Leur application compagnon, Jabra Sound+ leur offre une dimension supplémentaire en permettant non seulement de les personnaliser mais aussi de les rendre plus performants dans certaines conditions.

On peut, par exemple, les coupler avec l’assistant vocal de son choix (Siri et très bientôt Alexa), on peut choisir le niveau d’isolation souhaitée et la mise en pause ou non de l’écoute lorsqu’on décroche l’un des deux écouteurs. Enfin, ceux qui utilisent leurs écouteurs pour des appels vocaux apprécieront également les nombreux réglages disponibles pour cet usage précis. A tout point de vue, l’application des full wireless de Jabra est un atout qui les différencie de nombre de leurs concurrents, à commencer par Apple.

Oui – Pour le bon son

La qualité audio est généralement le point faible des intras full wireless. Sur la petite dizaine d’écouteurs testés jusqu’ici seul les Bose SoundSport Free nous ont agréablement surpris par leur qualité audio. Les Elite 65t arrivent juste derrière avec un son de très bonne facture, très équilibré et qu’il est possible d’ajuster via l’application sur son smartphone. Ce très bon travail sur le son de la part de Jabra se retrouve également sur les appels audio.

En règle générale, lorsque vous répondez à un appel audio avec écouteurs, votre interlocuteur est capable de reconnaître leur son caverneux et la triste qualité audio. Les Elite 65t ne rentrent pas dans cette catégorie et Jabra a fait un scellent job pour les doter d’une bonne qualité audio dans toutes les circonstances.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
1 commentaire
Commenter depuis le forum