Surface Book 2 : on a testé le nouveau portable hybride de Microsoft

Windows 10 est un système d’exploitation adapté aussi bien aux PC qu’aux tablettes. La preuve s’il en faut avec le Surface Book 2. Ce nouveau modèle de 13 pouces conserve la même formule avec une machine taillée pour la productivité, et dont l’écran détachable devient une tablette à part entière.

Cette nouvelle version conserve le même design innovant et moderne, tout en intégrant un processeur Intel de 8e génération et une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1050. De quoi disposer d’une machine suffisamment puissante pour monter des vidéos en mode PC portable, mais également polyvalente pour dessiner ou prendre des notes en mode tablette. Alors bien sûr le Surface Book 2 est cher, surtout comparé à d’autres ultraportables haut de gamme, mais il n’existe aucun appareil aujourd’hui qui offre de telles performances et une belle autonomie dans un format détachable.

>> lire aussi : [Test] Surface Laptop : un PC portable trop bien, mais trop cher

Cinq raisons de craquer (ou pas) pour le Surface Book 2

Oui, pour le design

Ce n’est pas vraiment flagrant, mais le Surface Book 2 est une vraie nouveauté. Son design n’a pas beaucoup changé quand on le compare à la précédente version. A ce titre, il conserve la même conception avec son écran détachable qui permet de l’utiliser une comme une vraie tablette. L’ordinateur est toujours habillé de magnésium gris avec son logo Windows réfléchissant sur le dessus. Et dans la pure tradition des Surface Book, il n’est pas possible de le fermer complètement, la faute à la charnière pivotante. Cette dernière est censée être plus solide que celle du précédent modèle, mais dans la pratique, elle s’affaisse toujours un peu sous le poids de l’écran quand le Surface Book 2 est posé sur le genou.

Avec un poids de 1,63 kg et des dimensions de 31,2 x 23,1 x 2,3 cm, le Surface Book 2 est le plus grand des 13 pouces qui sont actuellement disponibles. Le HP Spectre x360 HP pèse 1,31 kg et affiche des dimensions de 30,5 x 21,8 x 1,3 cm, contre 30,5 x 20 x 1,5 cm et 1,27 kg pour le Dell XPS 13. Le Lenovo Miix 720 est encore plus léger avec 1,17 kg et 29,2 x 21,6 x 1,5 cm. Ceci étant, aucun de ces concurrents n’est équipé d’un écran détachable.

Le Surface Book 2 est aussi un peu plus chiche au niveau de sa connectique. Deux ports USB 3.1 et un lecteur de carte SD sont intégrés sur le côté gauche tandis qu’un port USB Type-C et un port propriétaire Surface Connect prennent place sur la droite. Un autre port Surface Connect est intégré dans la base de la tablette pour la recharger indépendamment. La prise casque est-elle intégrée dans le côté droit de la tablette, ce qui peut s’avérer gênant avec le câble qui pendouille. Il n’empêche, c’est un mal nécessaire pour pouvoir utiliser un casque audio en mode nomade.

L'USB Type-C est un gros plus, mais pour le prix, on aurait aimé que le Surface Book 2 propose également le Thunderbolt 3 qui assure des vitesses de transfert de données plus rapides.

Oui, pour l’écran

L'écran du Surface Book 2 est toujours l’un des meilleurs de sa catégorie. La dalle d’une diagonale de 13,5 pouces au format 3:2 affiche 3000 x 2000 pixels d’une netteté, d’une brillance et avec un rendu des couleurs de premier ordre. Il suffit de regarder un film 4K open source tel que Tears of Steel pour en prendre plein la vue avec un festival d’hologrammes bleu, orange, vert et violet, avec des détails parfaitement rendus.

L'écran impressionne également avec une couverture de 130% de l’espace colorimétrique sRVB, à l’instar du Miix. La moyenne des ultraportables est plus basse avec 103% tandis que le XPS 13 reproduit 112%de l’espace sRVB contre 109% pour le Spectre.

Par ailleurs nous avons mesuré une luminosité de 374 nits, soit bien plus que la moyenne de 289 nits, ou encore que les scores affichés par le XPS 13 (368 nits), le Miix (361 nits) et le Spectre (313 nits).

Oui pour les performances

Le Surface Book 2 est équipé d’un processeur Intel Core i7-8650U, de 8 Go de RAM, d’un SSD de 256 Go et d’un GPU Nvidia GeForce GTX 1050 avec 2 Go de VRAM. Il dispose ainsi d'une puissance suffisante pour le multitâche. Nous n’avons déploré aucun ralentissement malgré 25 onglets ouverts dans Chrome, dont une vidéo Full HD en streaming du Daily Show avec Trevor Noah, et tout en dessinant avec Sketchpad dans Windows Ink Workspace.

Avec Geekbench 4 qui mesure les performances globales, le Surface Book 2 a obtenu un score de 12 221, dépassant la moyenne des ultraportables (7 658) et le score du Miix 720 (8 434 avec un Core i7-7550U). En revanche il s’incline face au Spectre (13 568 avec un Core i7-8550U) et au XPS 13 (14 158 avec son Core i7-8550U).

Par ailleurs nous avons transféré 4,97Go de données en 2 secondes avec le Surface Book 2, soit un débit de 203,6 MBit/s. Il fait donc jeu égal avec le Miix 720 tout en restant en dessous de la moyenne qui s’établit à 230,66 MBit/s. Le XPS 13 (508 MBit/s) et le Spectre x360 (565,5 MBit/s) sont tous les deux beaucoup plus rapides.

De plus, il a fallu 3 minutes et 8 secondes au MBit/s pour relier 20 000 noms et adresses avec une macro dans le tableur OpenOffice. C'est plus rapide que la moyenne (5 minutes 40), mais aussi que le Miix (3:34), le Spectre x360 (3:23) et le XPS 13 (3:09).

Grâce à son GPU GTX 1050 avec 2 Go de VRAM, le Surface book 2 permet de jouer à certains jeux, à condition de ne pas opter pour les paramètres les plus élevés. Nous avons lancé Rise of the Tomb Raider avec différents réglages plus ou moins élevés, et en activant l'anticrénelage SMAA. L’ordinateur affichait alors 33 images par seconde. Cette carte vous permettra également de profiter d’applications gourmandes telles que Photoshop ou d'autres programmes de rendu graphique.

Sur 3DMark Ice Storm Unlimited, l’hybride de Microsoft a obtenu un score de 135,2777, surpassant largement la moyenne des ultraportables (59,950), ainsi que les scores des XPS 13 (81,837), Spectre x360 (79,528) et Miix 720 (49,088). Tous ces concurrents sont équipés d’une puce HD 620 intégrée d'Intel.

Oui pour le clavier et le stylet

Le clavier du Surface Book 2 est relativement fin ce qui se traduit par une course de 1,2 millimètre seulement et une pression de 70g. Ceci étant, les touches sont confortables et agréables pour la saisie. Concrètement, nous avons atteint 119 mots à la minute sur le test de frappe 10fastfingers.com, soit plus que notre moyenne habituelle qui tourne autour de 107 à 116 mots minute. A cela s’ajoute un taux d'erreur de 1% seulement, soit la moitié de notre taux d'erreur habituel.

Le touchpad est lisse et il profite des pilotes de précision que Microsoft a conçus pour Windows. Rien de surprenant donc à ce qu’il reconnaisse instantanément les gestes. Faire défiler le navigateur Web ou invoquer Cortana d’une simple pression fonctionne à chaque fois du premier coup.

Le stylet Surface Pen est vendu séparément. C’est toujours le meilleur modèle sur le marché aujourd’hui. On ne déplore pratiquement aucune latence et la sensibilité est au rendez-vous avec 4 096 niveaux de pression. Le stylet est censé se fixer uniquement sur le côté gauche de la tablette grâce à un système magnétique, mais il est possible de l’accrocher sur les côtés de la version 15 pouces du Surface book 2. Lors de notre test, l’aimant s’est également accroché à la base de temps à autre.

Oui pour l’autonomie de la batterie

Avec son clavier détachable, le Surface Book 2 bénéficie d’une autonomie suffisante pour tenir toute la journée. Il a fonctionné pendant 13 heures et sept minutes lors de notre test maison d’autonomie qui consiste à surfer en continu sur une page Web en utilisant la connexion Wi-Fi, avec une luminosité fixe. Seul le XPS 13, fait mieux avec 16 heures et 5 minutes, mais ce dernier est dépourvu d'écran tactile. La moyenne des ultraportables est de 8h24, tandis que le Spectre affiche une autonomie de 8h26, et seulement 5h37 pour le Miix.

En revanche il faudra rester à proximité d’une prise de courant en utilisant la tablette seule. Ce mode affiche en effet une autonomie de 3h04 seulement au même test.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • pch57000
    "nous avons transféré 4,97Go de données en 2 secondes avec le Surface Book 2, soit un débit de 203,6 MBit/s."

    Haaaaaaa elle est bien bonne celle là !!!!
    alors pour simplifier, 1Go = 8000 Mbit (en considérant 1 octet à 8 bits)
    donc 4,97Go en 2 secondes, ça ferait autour de 20 000 Mbit/s