Accueil » Guide d'achat » Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

1 : Faut-il craquer pour une batterie externe ?

Comment choisir sa batterie externe ?

Image 1 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Quelle batterie pour son smartphone et sa tablette ?

Dans une très large majorité, les batteries externes sont compatibles avec tous les appareils supportant la charge en USB. Smartphones, tablettes et liseuses ne doivent donc pas poser de problème. En revanche, nous avons tenté de brancher une batterie externe sur un appareil photo Panasonic qui l’a reconnu comme un support de stockage. Cela dépend donc du matériel à charger. Un iPad, en revanche, ne rechigne pas à accueillir la précieuse énergie distillée par une batterie d’appoint.

Côté smartphones, tout est plus simple puisque la majorité des appareils sont compatibles. Pour être sûr de ne pas se tromper, rien ne vaut une vérification sur le site du fabricant. Enfin, l’apparition de la charge sans fil en natif sur certains smartphones haut de gamme (Galaxy S7, S8, iPhone X, iPhone 8, etc.) à lancé une nouvelle dynamique chez les accessoiristes. Il est désormais possible de se procurer une batterie externe compatible avec ce type de recharge, plus simple à mettre en oeuvre.

Quel batterie pour son PC portable ?

Auparavant, les fabricants de PC portables vendaient, en option ou en kit, une batterie additionnelle. Cette pratique est révolue, et l’achat d’une batterie externe pour son PC portable est souvent essentiel. Attention, toutes les batteries externes ne sont pas capables de charger des ordinateurs portables, la faute à leur raccordement en USB qui limite la charge délivrée à 5V. Aussi pour dépasser cette limite, il faut passer par un adaptateur (vendu avec les batteries spécialisées) qui vient se brancher sur l’alimentation du PC. Ainsi la batterie externe peut délivrer des tensions de 12, 14 ou 19 volts. Plus cette valeur est élevée, moins le temps de charge est long.

Image 2 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Une batterie externe en USB Type-C : le meilleur choix pour l’avenir ?

L’USB Type-C va s’imposer comme nouveau standard sur la plupart des appareils, à commencer par les tablettes, smartphones, ordinateurs et même les casques audio. Compact et réversible, ce connecteur est aussi capable de faire passer suffisamment de courant pour charger un ordinateur portable, de quoi faire gagner de la place aux constructeurs. Le MacBook 12” d’Apple est d’ailleurs la première machine à avoir fait l’impasse sur un connecteur d’alimentation classique, ne s’en remettant qu’à un USB Type-C.

Ainsi, si votre ordinateur dispose d’un tel port et que celui-ci est à même de gérer l’alimentation, vous pouvez acquérir une batterie externe compatible pour le charger en déplacement. Attention tout de même à prendre un modèle d’assez grande capacité afin de remplir convenablement la charge de la batterie du PC. À titre d’exemple, une batterie de 20000 mAh, qui fait partie des plus grandes, peut charger une fois un MacBook 12”.

Une question de compatibilité

Image 3 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Le premier élément à prendre en considération est la liste des appareils compatibles mis en avant par le constructeur de la batterie externe. Si son appareil y figure, c’est tout bon. Dans le cas inverse, on peut limiter les incertitudes en comparant le chargeur d’origine de son appareil avec la fiche de la batterie externe.

Il suffit d’observer l’intensité des deux appareils pour savoir s’ils fonctionneront ensemble. En général, 1 A suffit pour tous les smartphones. En revanche, disposant de plus gros accumulateurs, les tablettes réclameront plutôt 2 A.

Une question de capacité

Après avoir validé cette étape, il faut encore trouver la batterie qui chargera au mieux son appareil. Pour cela, on s’intéresse à l’énergie de sa batterie et de l’accumulateur externe. Il faut savoir qu’une batterie externe ne délivrera pas toute cette énergie à l’appareil chargé. Une partie sera perdue lors de l’opération. On appelle cela la déperdition énergétique. Elle a tout d’abord lieu lors de la conversion de la tension de la batterie vers l’USB (de 3,7 Volts à 5 Volts) puis de nouveau entre l’USB et l’appareil mobile (de 5 Volts à 3,7 Volts). Ensuite, il faut également prendre en compte la consommation de la batterie elle-même (diodes, composants, etc.). Au final, on perd en moyenne 50 % de sa capacité. Aussi, pour espérer une charge complète, faut-il que la charge électrique de la batterie externe (en mAh) soit plus importante que celle du smartphone ou de la tablette à charger.

Image 4 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Une question de sécurité

Gadget, une batterie externe n’est pas inoffensive. Contenant du lithium-ion, elle est susceptible d’exploser ou de prendre feu. Ces risques sont favorisés par une mauvaise conception qui ne respecte pas les standards fixés par l’Europe. Aussi, est-il indispensable de s’assurer de la présence du logo CE sur la batterie convoitée. Attention aux logos contrefaits. Les fabricants chinois savent que pour vendre un produit en Europe il doit être frappé du sceau CE. Aussi, certains importateurs peu scrupuleux ajoutent eux-mêmes ce logo qui, contrefait, ne certifie en rien la qualité de la batterie.

Un autre logo doit également apparaître. Il s’agit de la marque RoHS. Issue d’une directive européenne, elle vise à limiter l’utilisation de certaines substances dangereuses telles que le plomb, le mercure ou encore le cadmium.

Image 5 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Une tablette + un smartphone = une batterie

Nul besoin d’acheter une batterie pour chacun de ses appareils. Certains constructeurs proposent des modèles disposant de deux sorties USB, chacune étant capable d’en accueillir deux en même temps. En général, d’ailleurs, ils proposent des intensités différentes de 1 A et 2 A afin de charger aussi bien un smartphone qu’une tablette, simultanément.

Image 6 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Temps de charge

La batterie externe est l’accessoire du dernier espoir. On l’utilise lorsque la batterie clignote dans le rouge et que l’on en grignote les précieux derniers pour cent. Aussi, lorsque l’on branche une batterie externe à son téléphone ou sa tablette, tout ce que l’on souhaite c’est que son appareil reprenne rapidement des couleurs. Sur ce terrain, tous les modèles ne se valent pas. Tout dépend de la conception de la batterie et de la qualité de son électronique.

Il en va de même pour le temps de charge de la batterie elle-même. Néanmoins, sur ce point, le moyen de charge est aussi en cause. Le plus souvent livrées sans adaptateur secteur, elles sont vouées à échouer sur le port USB d’un ordinateur. Ce dernier ne délivrant que 0,5 A, il aura bien du mal à distiller rapidement l’énergie réclamée par l’accumulateur. On recommandera plutôt de charger une batterie externe via un adaptateur secteur délivrant 1 A ou 2 A.

Le problème du temps de charge peut tout de même être atténué en préférant des batteries de marques connues. Sony, Xiaomi ou encore Samsung proposent leurs propres modèles. On peut également se référer aux divers tests que l’on peut trouver sur Internet ou dans les magazines spécialisés. Dernière option : acheter le produit sur Internet et profiter de son droit de retour s’il ne convient pas à ses attentes.

Image 7 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

Les technologies de charge rapide

On trouve désormais des batteries externes compatibles QuickCharge. Cette technologie a été inventée par Qualcomm, le fondeur des processeurs Snapdragon qui équipent une bonne partie du parc Android. Elle permet de réduire le temps de charge de la batterie. Avec le QuickCharge 3.0, troisième version de cette fonctionnalité et la plus répandue, il est possible de recharger une batterie de 3300 mAh de 0 à 70 % en 30 minutes.

Disponible depuis l’an dernier Quick Charge 4+ améliore encore ces performances en offrant 50% d’autonomie en 15 minutes ou 5 heures d’autonomie en seulement cinq minutes de charge. En revanche, cette version n’équipe encore que peu d’appareils. Pour savoir si votre smarpthone ou tablette est compatible avec cette technologie, Qualcomm met une liste à disposition à cette adresse.

Image 8 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?

QuickCharge a fait des émules. Sans s’appuyer sur un lien avec le processeur, quelques constructeurs de batteries externes ont mis au point des fonctions similaires, comme le PowerIQ d’Anker. Pour ce faire, ils augmentent l’intensité délivrée par les ports USB, modification qui a pour effet d’accélérer la charge. Ces solutions alternatives ont l’avantage d’être compatibles avec n’importe quel appareil. Outre des batteries externes, on peut également trouver des hub USB, adaptateurs ou prises allume-cigare disponibles en charge rapide.

La charge par induction

Autre innovation apportée par les smartphones, la charge par induction. Plus besoin de brancher son mobile avec un câble. De nombreux modèles (haut de gamme pour la plupart) sont compatibles avec ce système. Il suffit de les poser sur une base à induction pour qu’ils reprennent de l’énergie en toute simplicité. Les derniers iPhone, le Pixel 3, le Huawei P30 ou encore le Galaxy S10 sont quelques exemples des modèles éligibles. 

Image 9 : Batterie externe : comment choisir ? Laquelle acheter ?
Xtorm FSXW302

Les constructeurs de batteries externes n’ignorent pas cette technologie. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des modèles l’embarquant. Une des face de la batterie fait alors office de base de charge.

A noter que l’induction partage encore les avis. Tout d’abord, elle est plus lente qu’une charge par câble. Elle consomme également beaucoup plus d’énergie qu’elle n’en apporte à l’appareil chargé. Enfin, subsiste un doute concernant la dangerosité de cette technologie pour la durée de vie de la batterie ainsi chargée.

Sommaire :

  1. Faut-il craquer pour une batterie externe ?
  2. Comment choisir sa batterie externe ?