Accueil » Actualité » Black Widow : pourquoi Natasha Romanoff est-elle la plus morale des Avengers ?

Black Widow : pourquoi Natasha Romanoff est-elle la plus morale des Avengers ?

Avec son sens de l’éthique et sa haute moralité, Black Widow apparaît désormais comme un Avenger aussi moderne qu’irréprochable.

Depuis son arrivée parmi les Avengers, si Black Widow sait jouer sur les deux tableaux, elle n’en reste pas moins un personnage de haute moralité. Si elle est parfois difficile à appréhender, elle fait continuellement preuve de sagesse. L’éthique est une valeur importante pour l’héroïne. Au fil des années, la jeune femme a su faire preuve d’une dévotion sans bornes pour ses co-équipiers. Sa fidélité n’est plus à prouver. C’est ainsi qu’elle accepte de se sacrifier dans la quête pour la Pierre d’Âme. Avec son sens aiguisé du bien et du mal, elle fait preuve d’une étonnante modernité.

Black Widow : une moralité sans bornes
Black Widow : une moralité sans bornes – Crédit : Marvel Studios

Pourtant, Natasha sait parfaitement faire la différence entre la bonté et la gentillesse. Et cela joue un rôle important dans son évolution au sein du MCU. Si elle sait faire la part des choses, elle n’en demeure pas moins quelqu’un de raisonné qui ne laisse pas marcher sur les pieds. Malgré son hyper sexualisation, Black Widow est une femme forte et sûre d’elle.

Black Widow : quand la moralité devient synonyme de modernité

La frontière entre la gentillesse et la bonté est certes mince, mais elle a son importance dans l’histoire de Black Widow. Être gentil pour donner le change ne signifie absolument pas que l’on agit par bonté. Et c’est exactement ce que le personnage a compris. Elle sait évaluer le caractère d’une personne rapidement en se montrant ouverte et à l’écoute. Cela lui permet de rapidement comprendre à qui elle a affaire. Sa gentillesse lui permet ainsi de devancer les besoins des autres.

Ainsi la compassion devient une arme de pointe pour Natasha. A la mort de Peggy Carter, l’héroïne enlève son manteau de super-héros pour celui de femme, à l’écoute de ses proches. Donner un avertissement à Steeve sur les accords de Sokovie ne la motive pas, elle veut simplement être près de son coéquipier pour le soutenir dans ce moment douloureux. « Je ne voulais pas que tu sois seul », dit-elle avant de le serrer dans ses bras. Elle connaît le lien qui unissait Steeve à Peggy et ce que cette séparation peut engendrer dans l’esprit de son camarade.

Mais si Natasha est gentille, sa bonté est bien plus difficile à obtenir. Parfois, la jeune femme sait jouer avec une cruauté mesurée pour déjouer de nombreuses situations. Cela se ressent notamment dans sa relation à Hulk. Ainsi, dans Age of Ultron, elle n’hésite pas à forcer la transformation de Banner pour sauver des millions de civils. Qu’importe si elle sait que cela est douloureux pour lui, la situation ne permet pas de faire dans la dentelle. Elle sait que c’est une bonne chose et que son « ami » ne lui en tiendra pas rigueur.

Si ses choix sont déroutants, Black Widow agit toujours en ayant parfaitement mesuré chaque situation. Elle ne donne pas dans la méchanceté gratuitement. Même si ses actes peuvent sembler parfois abruptes, elle fait les choses pour le bien commun, faisant fi quand il le faut de tout sentiment. Cela la rend encore plus moderne. Sa disparition du MCU risque d’être une perte majeure pour les Avengers.

Source : Screenrant