Accueil » Actualité » Covid-19 : 299 décès en France aujourd’hui, et des nouveaux cas en baisse

Covid-19 : 299 décès en France aujourd’hui, et des nouveaux cas en baisse

Le Covid-19 progresse en France. Les chiffres s’emballent encore malgré le confinement de la population.

Image 1 : Covid-19 : 299 décès en France aujourd'hui, et des nouveaux cas en baisse

Le Covid-19 sévit depuis plusieurs mois maintenant en France, depuis le 24 janvier précisément. Malgré la décision de réduction des contacts et déplacements, prise par le chef de l’État, ce nouveau coronavirus ne dégonfle pas encore. La pandémie gagne de plus en plus de terrain partout à travers le Monde. En France, les chiffres aussi ne cessent d’augmenter.

Nombre de nouveaux cas et de décès dans les dernières 24 heures en France

Chaque jour, le Ministère des Solidarités et de la Santé fait un point sur la situation en France. Nombre de personnes infectées et nombre de morts sont mis à jour quotidiennement. Ce vendredi 27 mars, 3809 personnes en plus sont infectées par le Covid-19 et le virus a tué 299 personnes en plus.

Comment savoir si on est infecté par le Covid-19 ? Un site officiel analyse vos symptômes

Nombre d’infectésComparé à J-1
3809-3%
Nombre de mortsComparé à J-1
299-18%

Nombre de cas avérés et de décès depuis le début de l’épidémie en France

Depuis le début de l’épidémie, 32 964 personnes ont été dépistés positifs au Covid-19. 1995 personnes sont décédées des suites de leur infection dans les environnements hospitaliers qui « ne représentent qu’une faible part de la mortalité » en France, avance le directeur de la Santé, Jérôme Salomon. Ce décompte ne tient pas compte des décès dans les Ehpad. Ils seront intégrés la semaine prochaine a promis Jérôme Salomon, afin d’avoir un « nombre de décès global sur l’ensemble du territoire dès la semaine prochaine ».

Infectés32 964
Hospitalisés15 732
En réanimation3 787
Morts (hors Ehpad)1995

Quelle est la progression de l’épidémie de Covid-19 ?

Le confinement qui ne dit pas son nom devait durer quinze jours au minimum, soit jusqu’au 31 mars. Edouard Philippe vient d’annoncer ce 27 mars qu’il sera prolongé au minimum jusqu’au 15 avril. Santé Publique France avait donc raison en avançant qu’une prolongation était « vraisemblablement nécessaire ».

En tout, 176 pays sur 198 sont touchés par l’épidémie et plus de 500 millions de personnes sont actuellement astreintes à rester chez elles sur l’ensemble de la planète.

La Chine et la Corée du Sud sont les seuls pays qui commencent à voir leurs chiffres diminuer. Mais de nouveaux cas commencent à y apparaître dus à l’arrêt progressif de leur confinement et aux retours dans ces pays.

L’Apple Watch et l’app Cardiogram peuvent vous aider à détecter les symptômes du COVID-19

Image 2 : Covid-19 : 299 décès en France aujourd'hui, et des nouveaux cas en baisse
Courbe d’évolution du coronavirus – Crédit : Statista

En France, « la situation va continuer de s’aggraver ces prochains jours avant que les effets du confinement strict ne fassent ralentir l’épidémie », a indiqué le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors de son point presse du dimanche 22 mars.

Le pic devrait être atteint dans l’Hexagone dans huit jours, a-t-il ajouté. Les dégâts sanitaires que l’on devra connaître dépendent du respect du confinement imposé par le gouvernement français. Et le Professeur Jérôme Salomon de poursuivre : « la levée du confinement dépendra de l’inflexion de la courbe épidémique », soit une inversion de la courbe des individus infectés par le Covid-19.

Dans son point presse du 24 mars, Olivier Véran, Ministre de la Santé, a annoncé que le confinement pourrait durer peut-être 5 ou 6 semaines, d’après les connaissances actuelles du conseil scientifique, « mais grande prudence, nous sommes là dans estimations qui sont basées sur des expertises. D’autres expertises ne sont pas dans ce conseil scientifique. » Ensuite, « nous verrons si ce déconfinement sera général ou par territoire en fonction des profils épidémiques », ajoute Olivier Véran.

Carte de France des infections et décès dus au Covid-19

ESRI France a mis en place une carte dynamique mise à jour quotidiennement avec les données officielles transmises par Santé publique France. Actuellement, l’Île-de-France et le Grand Est sont les deux régions les plus touchées. Elles sont suivies de prêt par le sud-est de la France. La direction est aisément visible. Venant d’Italie ou d’Allemagne, le virus gagne peu à peu du terrain et se déplace d’est en ouest. Cette carte devrait lourdement évoluer dans les prochains jours.

Carte du monde de l’épidémie du coronavirus

Si Microsoft a lancé son propre tracker permettant de suivre la progression de l’épidémie de Covid-19 à travers le monde, l’outil de l’Université Johns Hopkins reste encore le plus complet du moment. Il ne détaille pas précisément la situation dans chaque pays touché – pour cela il y a la carte d’ESRI France – mais donne des chiffres mis à jour

Image 3 : Covid-19 : 299 décès en France aujourd'hui, et des nouveaux cas en baisse
Fiche d’information Covid-19 – Crédit : Ministère de la Santé