Accueil » Actualité » COVID-19 : La FDA révèle ce qu’il se passe si vous ne recevez qu’une seule dose du vaccin

COVID-19 : La FDA révèle ce qu’il se passe si vous ne recevez qu’une seule dose du vaccin

Le vaccin commercialisé par Pfizer nécessite deux injections pour garantir son efficacité. Une seule dose ne serait efficace qu’à 52% pour se protéger du virus.

La FDA vient tout juste de publier un document clé sur l’arrivée du vaccin développé conjointement par Pfizer et BioNTech. Dans ce rapport détaillé, les autorités rappellent qu’une injection en deux phases garantit l’efficacité de ce dernier. Ce briefing complet arrive en amont d’une réunion de concertation sur l’octroi d’une utilisation d’urgence du dit vaccin.

Un vaccin efficace en deux injections
Un vaccin efficace en deux injections – Crédit : Pfizer

Comme l’a confirmé le laboratoire, une deuxième dose administrée trois semaines après la première s’avère efficace à 95% pour empêcher la COVID-19 de s’installer.

Tous les espoirs placés sur l’arrivée d’un vaccin

Selon le rapport de la FDA, une dose unique du vaccin offre une protection insuffisante contre le coronavirus. Celle-ci est évaluée à 52%. La protection offerte par le vaccin devient efficace 10 jours après la première injection. Commentant la question, le Dr William C. Gruber a déclaré au New York Times que l’efficacité de la première dose était probablement d’environ 52%, contre 95% après la deuxième dose.

Il convient également de noter que l’efficacité du vaccin ne semble pas varier selon l’âge, le sexe ou la race du patient. Quant à la composition démographique de l’étude, 57% des volontaires étaient âgés de 16 à 55 ans. 81,8% des volontaires étaient blancs, 9,8% étaient afro-américains et 4,4% étaient asiatiques. Le briefing indique en outre que les effets secondaires graves du vaccin surviennent généralement après la deuxième dose.

Des effets indésirables graves sont survenus chez 0,0 à 4,6% des participants. Il étaient plus fréquents après la dose 2 qu’après la dose 1. Mais ils ne concerneraient qu’une tranche de la population adulte mature. L’incidence des effets secondaires est faible, la fatigue étant l’un des symptômes les plus courants. Un volontaire qui a ressenti un effet secondaire du vaccin l’a comparé à une « gueule de bois sévère ».

Les vaccins développés par Pfizer et Moderna ont démontré une efficacité certaine. Mais le docteur Fauci rappelle que ces vaccins ne seront viables que si une majorité de la population accepte de les prendre. En France, la campagne de vaccination continue de préciser son agenda, alimentant de nombreux espoirs.

Source : BGR

COVID-19 : Quels sont les risques de transmission en intérieur ?