Accueil » Actualité » Des chercheurs découvrent un « monde océanique » à 100 années-lumière de la Terre

Des chercheurs découvrent un « monde océanique » à 100 années-lumière de la Terre

Une nouvelle exoplanète un peu particulière a été découverte par le télescope spatial TESS de la NASA. Les chercheurs qualifient cette planète de « monde océanique » car elle semble avoir un océan incroyablement profond, à 100 années-lumière de la Terre.

Le télescope spatial TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la NASA a été lancé en 2018. Son objectif est de découvrir et d’étudier de nouvelles exoplanètes. Il a jusqu’à présent bien réussi sa mission car nous avons pu découvrir des exoplanètes comme la planète GJ 367b où une année dure 8 heures. Sa masse fait aussi la moitié de celle de la Terre. Plus récemment, TESS a identifié une nouvelle exoplanète située à 100 années-lumière qui fascine les chercheurs.

Illustration du télescope TESS de la NASA
Illustration du télescope TESS de la NASA – Crédit : NASA

Cette semaine, les chercheurs qui étudient cette planète ont annoncé qu’il s’agit probablement d’un « monde océanique ». Sa surface serait effectivement recouverte d’un océan incroyablement profond. Cette découverte est très importante pour la communauté scientifique qui scrute depuis toujours l’univers à la recherche d’eau et donc de traces de vie.

Toutes les caractéristiques de cette planète indiquent la présence d’un océan très profond

L’exoplanète en question s’appelle TOI-1452 b et se trouve à 100 années-lumière de nous. Selon les chercheurs, elle est en orbite dans un système solaire binaire au sein de la constellation de Draco. Elle est environ 70 % plus grande que la Terre avec une masse 5 fois supérieure à la nôtre. De plus, son orbite dure 7 jours terrestres.

Ce qui est le plus impressionnant à propos de cette exoplanète TOI-1452 b est son atmosphère qui est propice à l’eau liquide. La température n’est effectivement ni trop chaude ni trop froide. De plus, sa densité signifie probablement qu’elle accueille un océan très profond. Par conséquent, il semblerait bien que cette exoplanète soit un véritable « monde océanique ».

Charles Cadieux qui est l’auteur principal de l’étude publiée dans The Astronomical Journal a expliqué que : « TOI-1452 b est l’une des meilleures candidates pour une planète océanique que nous ayons trouvée à ce jour. Son rayon et sa masse suggèrent une densité bien inférieure à ce à quoi on pourrait s’attendre pour une planète composée essentiellement de métal et de roche, comme la Terre ». 

Mais alors, comment confirmer que cette planète accueille un océan géant ? Comme vous vous en doutez probablement déjà, le célèbre télescope James Webb va prendre le relai. Après nous avoir fait découvrir de nouvelles images magnifiques de Jupiter, James Webb va pouvoir percer les secrets de ce monde océanique. Les chercheurs ont eux-mêmes confirmé que : « dès que nous le pourrons, nous réserverons du temps sur Webb pour observer ce monde étrange et merveilleux ». 

Source : CNET