Accueil » Actualité » Elden Ring : l’étymologie des noms des personnages décryptée

Elden Ring : l’étymologie des noms des personnages décryptée

Certains personnages d’Elden Ring ont des noms provenant de langues anciennes. Des étymologies avec une forte charge symbolique.

Elden Ring © FromSoftware
Elden Ring © FromSoftware

En un éclair, il a conquis son public. Certains apprécient sa difficulté extrême notamment lorsqu’il faut affronter les boss obligatoires d’Elden Ring comme le Duo Sanctechair. Outre le piment apporté par la complexité, la communauté apprécie aussi tout particulièrement l’univers de dark fantasy imaginé par George RR Martin et Hidetaka Miyazaki, président de FromSoftware. Pour le mettre sur pied, ils ont notamment puisé dans les langues anciennes comme on peut le constater en s’attardant sur les noms de certains PNJ.

Plusieurs personnages d’Elden Ring ont le préfixe « God » (dieu) au début de leur nom. On pense notamment à Godfrey qui n’est autre le premier Elden Lord. Son nom aux racines germaniques signifie plus ou moins « paix de Dieu » d’après la prosopographie de l’Angleterre anglo-saxonne. Ce qui est le comble quand on connaît la fureur guerrière légendaire de ce boss gratiné. Godfrey est le premier mari de Marika the Eternal si bien que leur enfant Godwyn the Golden bénéficie du statut de demi-dieu. D’ailleurs, ce nom anglo-saxon peut se traduire par « ami de dieu ».

Elden Ring : Marika, une référence à Jésus-Christ

Marika, déesse de l’Erdtree, a également un nom avec une origine intéressante. Marika est un prénom dérivé de Marie et de Myriam. On peut ainsi y voir une référence claire à Marie, la mère de Jésus qui l’a mis au monde grâce à l’« Immaculée Conception » selon la bible. Son fils aurait ensuite été crucifié par les Romains. Dans Elden Ring, Marika est représentée avec les bras écartés sur de nombreuses statues. Ce qui rappelle l’imagerie de la crucifixion.

À lire > Elden Ring : il bat le boss final avec un tapis de danse

Elden Ring : Rykard, « un dirigeant courageux »

Parmi les autres occurrences avec les langues anciennes, on peut également citer la mystérieuse sorcière Ranni. Son nom est construit autour du mot « Rani » qui peut se traduit par « reine » en sanskrit (langue classique indo-européenne) ou par « chanter » en hébreu. Boss notable d’Elden Ring, Rykard, le seigneur du Blasphème, possède un nom qui est une version archaïque du nom Richard. Celui-ci veut dire « dirigeant courageux » en vieux germanique.

De son côté, le général Radahn est un chef de guerre sans peur mais qui a également un grand cœur. Grâce à ses pouvoirs, il s’arrange ainsi pour que son corps volumineux ne fasse pas souffrir son cheval fétiche. Le préfixe « Rad » signifie « heureux/volontaire » dans les langues slaves.

Source : Screen Rant