Accueil » Actualité » Fortnite : la star de YouTube, FaZe Jarvis, bannie du jeu pour triche

Fortnite : la star de YouTube, FaZe Jarvis, bannie du jeu pour triche

Epic Games a décidé de bannir à vie le YouTuber Faze Jarvis pour avoir utilisé des bots permettant de tricher dans Fortnite pendant le tournage de certaines de ses vidéos.

Epic Games dit avoir une politique très stricte en ce qui concerne la triche. Pourtant des voix s’élèvent pour dénoncer un système à deux poids deux mesures, certains compétiteurs ayant reçu des punitions plus faibles.

Image 1 : Fortnite : la star de YouTube, FaZe Jarvis, bannie du jeu pour triche

FaZe Jarvis, en pleurs, regrette d’avoir triché à Fortnite

Les fans de Fortnite le connaissent, les autres peut-être pas. Le YouTuber de 16 ans FaZe Jarvis est membre du FaZe Clan, une équipe d’E-sport, avec son grand frère FaZe Kay. Son jeu de prédilection est Fortnite. Ou plutôt « était », car Epic Games vient de prendre la décision de le bannir à vie. Tous ces comptes ont été supprimés et s’il est découvert créant un nouveau compte, celui-ci aussi sera radié. Il ne pourra plus faire partie de la communauté Fortnite ni assister aux évènements. Une décision aux répercussions importantes pour Jarvis.

Dans une vidéo publiée hier, il explique être désolé et qu’il n’imaginait pas être banni pour l’utilisation de ces aimbots (qui permettent un tir parfait en toutes circonstances). S’il lisait Tom’s Guide, il saurait pourtant qu’Epic est même allé jusqu’à porter plainte contre un joueur de 14 ans et contre deux Youtubers pour cette même triche. En pleurs, il dit regretter cette décision qui le prive du jeu qui a changé sa vie. Toutefois, à aucun moment il ne s’excuse auprès des joueurs contre qui il a triché et qui n’avaient donc aucune chance de gagner, sans même le savoir. Il ne s’excuse pas non plus auprès d’Epic Games pour avoir contrevenu aux règles d’utilisation du jeu ni pour demander leur clémence.

Une décision qui divise la communauté

Si les commentaires la majorité de la centaine de milliers de commentaires sous sa vidéo vue plus de 3 millions de fois sont plutôt acerbes à l’égard du jeune joueur, certains tout de même prennent sa défense. En effet, par le passé d’autres cas de triche ont été constatés dans Fortnite. Par exemple, les deux joueurs professionnels Xxif et Ronaldo s’étaient associés à d’autres joueurs se laissant tuer sans résister leur assurant une qualification à la coupe du monde Fortnite, qui a permis à son champion de remporter 3 millions de dollars. Cela ne leur a valu que 14 jours de suspension, durée suffisamment pour leur permettre de participer tout de même à la compétition, leur assurant un gain minimum de 50 000 dollars.

Face à la controverse, Epic Games a donc réagi en déclarant que les deux situations n’étaient pas comparables. Pour le studio, leur politique de triche par utilisation de bots ou de hacks est très stricte. On peut comprendre la position d’Epic Games. Si l’attitude de Xxif et Ronaldo est dommageable, elle n’impacte « que » le petit monde de la compétition, alors qu’en faisant la promotion de systèmes de triche sur YouTube, Jarvis risque de ruiner l’expérience vidéoludique de millions de joueurs. L’avenir dira si le studio a été sensible aux larmes du joueur.