Accueil » Actualité » Freebox Pro à 39,99 € : une box Fibre 7 Gbits et un forfait 5G pour télétravailleurs, PME et TPE

Freebox Pro à 39,99 € : une box Fibre 7 Gbits et un forfait 5G pour télétravailleurs, PME et TPE

Free s’attaque enfin aux marché professionnel en lançant sa Freebox Pro et une offre tout compris (fibre et mobile) à moins de 50 euros par mois, avec une remise mensuelle de 10 euros la première année.

Freebox Pro
Crédit : Free

Presque 20 ans après avoir lancé sa première box Internet destinée au grand public, Free (et sa maison mère Iliad) décide enfin de s’attaquer au marché professionnel avec le lancement d’une offre dédiée aux entreprises. L’opérateur a pris son temps pour cela, passant par quelques acquisitions sur le marché et une centaines d’accords d’interconnexion. Plusieurs années de recherche et développement ont été nécessaires pour mettre au point cette offre, les besoins professionnels étant bien différents de ceux du grand public. Les particuliers (hors cas spécifique du télétravail) n’ont d’ailleurs aucun intérêt à migrer vers cette offre depuis leur offre, on leur conseillera plutôt une offre Freebox Pop (ou autre), plus adaptée.

Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box Internet ?

Une offre Free pensée pour les entreprises

Concrètement, l’offre d’accès à Internet repose sur une Freebox Pro dédiée, exclusivement compatible fibre FTTH (TPE et PME en xDSL, passez votre chemin), avec un backup en 4G via un modem externe. Destinée aux entreprises, cette box est bien entendu rackable afin de faciliter son intégration dans une armoire informatique. Elle embarque par défaut un disque dur SATA de 1 To, auquel on peut rajouter un second disque dur de 1 To (en option), configurable en RAID 1. Il est également possible, en option, de remplacer ces disques durs par des SSD. Dans tous les cas, l’offre comprend une synchronisation des données dans le cloud, avec 200 Go d’espace de stockage.

Freebox Pro
Crédit : Free

Côté débits, cette Freebox Pro compatible 10G-PON offre des débits pouvant atteindre 7 Gbps en téléchargement et 1 Gbps en envoi. Le WiFi n’est pas oublié puisque la Freebox Pro bénéficie du WiFi Tri-band (compatible WiFi 5), un réseau WiFi dédié aux invités étant également présent. Afin d’étendre le réseau WiFi dans son entreprise, Free propose par ailleurs des répéteurs WiFi « Pro ». La sécurité n’est pas mise de côté puisque la Freebox Pro intègre un pare-feu de qualité professionnelle et la possibilité de monter un VPN, une fonctionnalité particulièrement utile pour le télétravail. L’IPv6 est bien entendu de la partie, et il est possible d’activer gratuitement une IPv4 fixe après la souscription à l’offre.

Télétravail efficace : les meilleurs logiciels et services gratuits ou payants pour le confinement

Freebox Pro
Crédit : Free

Cette offre professionnelle s’accompagne d’un support dédié, avec une garantie de temps d’intervention en moins de 8 heures, week-ends compris. Aucune GTR (Garantie de Temps de Rétablissement) n’est en revanche proposée contractuellement. La Freebox Pro intègre d’ailleurs un système auto-diagnostic intelligent pour prévenir les éventuels problèmes. Adaptée aux environnement professionnels, cette box est annoncée comme robuste et conçue pour durer 10 ans, avec un soin particulier à la consommation électrique (moins de 30W). La plupart de ses éléments sont recyclables.

Comme d’habitude, Free se montre particulièrement agressif côté tarification. L’offre sans engagement est ainsi proposée à 49,99 euros HT par mois, avec une remise de 10 euros par mois la première année. Deux lignes VoIP avec appels illimités vers les fixes et mobiles ainsi qu’une ligne mobile compatible 4G/4G+/5G sont intégrées à l’offre, toute ligne mobile supplémentaire étant facturée 9,99 euros HT par mois, sans engagement, gestion de flotte comprise. Les frais de raccordement s’élèvent enfin à 50 euros HT. L’objectif de Free avec cette offre est d’atteindre 5% de parts de marché d’ici 2024, avec un chiffre d’affaires estimé entre 400 et 500 millions d’euros. L’offre Pro est d’ores et déjà disponible sur le site de l’opérateur.