Accueil » Actualité » House of the Dragon : pourquoi Otto Hightower n’a-t-il toujours pas été assassiné ?

House of the Dragon : pourquoi Otto Hightower n’a-t-il toujours pas été assassiné ?

Otto Hightower, incarné par Rhys Ifans dans la série House of the Dragon, est l’homme le plus calculateur et méprisable de la série. À ce stade, on pourrait toutefois se demander pourquoi personne ne l’a encore assassiné. Les occasions ne manquaient pourtant pas à l’appel.

Otto Hightower
Otto Hightower, l’homme aux commandes © HBO

AVERTISSEMENT : cet article contient des SPOILERS pour House of the Dragon.

La saison 1 de House of the Dragon aura apporté son lot de montagnes russes émotionnelles. Des sauts dans le temps aux changements d’acteurs, en passant par les scènes de naissance horribles et les drames familiaux toxiques, le spin-off de Game of Thrones aura réussi le pari de convaincre une vaste majorité de téléspectateurs.

Comme nous vous l’avions précédemment expliqué, à notre sens, Otto Hightower (Rhys Ifans) est le personnage le plus méprisable (et le plus intelligent) de la série. Dès le début, il voit sa fille comme un simple pion pour remplacer Viserys Targaryen (Paddy Considine), devenu veuf. Otto est rusé, cruel et sournois, manipulant souvent ses proches pour son propre profit. Il est prêt à prendre le pouvoir par tous les moyens nécessaires, même s’il faut tuer. Mais pourquoi personne n’a réussi à l’arrêter ?

Otto Hightower aurait pourtant pu être brûlé vif à plusieurs reprises

L’avant-dernier épisode commence par la mort de Viserys. La reine Alicent Hightower (Olivia Cooke) appelle le conseil pour placer le prince Aegon II Targaryen (Tom Glynn-Carney) sur le trône de fer, usurpant la princesse Rhaenyra Targaryen (Emma D’arcy). À la grande surprise d’Alicent, cela a toujours été le plan des Verts, Otto étant spécifiquement disposé à assassiner Rhaenyra et ses enfants pour qu’il en soit ainsi. Alicent, en soi, n’y est pour rien. Otto en est l’unique chef d’orchestre.

Plus tard, alors qu’Aegon II et les Hightower profitent d’un instant de triomphe, Rhaenys Targeryan (Eve Best) arrive avec Meleys en plein couronnement, intimide les Verts avec son dragon et repart pour Peyredragon. Mais pourquoi Rhaenys, en position de force à cet instant, ne pousse pas Meleys à jeter un Dracarys jubilatoire sur Otto et les Verts ? Tout simplement parce que la série se serait arrêtée ici, comme nous vous l’avions expliqué.

Meleys
Tout aurait pu s’arrêter ici © HBO

Une fois couronnée par les Noirs, Rhaenyra adopte une approche prudente de son règne, choisissant de compter ses alliés au cas où la guerre éclaterait plutôt que d’en déclencher dans l’immédiat. Lorsque Otto arrive à Peyredragon pour « négocier », Syrax, le dragon de Rhaenyra, se positionne sur le pont. Alors qu’il était pris en sandwich, personne n’aura saisi l’opportunité de d’assassiner Otto. Au lieu de cela, Rhaenyra l’écoute et accepte de considérer son offre : accepter le règne d’Aegon II à la place du sien. Alors qu’elle aurait pu le faire, elle ne le tue pas, et empêche même son oncle Daemon (Matt Smith) de le faire à sa place. Otto repart, une fois de plus, en un seul morceau, indemne.

À lire : House of the Dragon : pourquoi Aemond a un œil bleu similaire à celui des Marcheurs Blancs ?

Une question de guerre

Les téléspectateurs savent ce que Rhaenyra ne sait pas : qu’il est possible que cette négociation soit fausse, étant donné qu’Otto avait déjà clairement indiqué qu’il avait l’intention de la tuer, elle et sa famille. Reprenant les idées (et la couronne dorée) de son père, Viserys le Pacifique, Rhaenyra préfère faire le choix de garder les royaumes unis.

À ce stade, elle sait que si l’un des Noirs devait tuer Otto, il s’agirait d’un pur acte de guerre. Rhaenyra ne sait pas non plus qui sont ses alliés. Pour Daemon, les Noirs ont beaucoup plus de dragons, mais pour Rhaenyra, une guerre impliquant des dragons détruirait les royaumes et tous ceux qui y vivent.

Un couple, deux ambitions
Un couple, deux ambitions © HBO

En soi, Rhaenyra est l’antithèse d’Otto Hightower. Lui cherche à gagner le pouvoir par tous les moyens nécessaires ; elle ne cherche qu’à remplir son devoir : maintenir la paix et l’unité de Westeros. Elle sait pertinemment que tuer Otto condamnerait Westeros à la guerre, et même si la guerre est inévitable, elle pense qu’il est de son devoir de ne pas la déclencher.

Un Chant de glace et de feu

Maintenant que Viserys est mort, seule Rhaenyra connaît le Chant de glace et de feu, la prophétie (Alicent aussi, en soi, même si elle aura cru comprendre que la prophétie parlait de son fils, et pas de Jon Snow). Rhaenyra sait que la survie et l’unité des royaumes est nécessaire pour empêcher la fin de l’homme. Elle sait qu’il faut qu’un Targaryen soit assis sur le trône de fer le jour où l’Hiver arrivera. Elle sait que son ambition personnelle de monter sur le trône est un pari risqué, car cela pourrait mener à la guerre. Une guerre qui pourrait potentiellement empêcher un Targaryen de régner le jour où les marcheurs blancs arriveront.

La guerre est déclarée dans House of the Dragon © HBO
Rhanerya risque de vite changer d’avis dans la saison 2 © HBO

En soi, la seule raison pour laquelle le méprisable Otto Hightower est toujours en vie est la sensibilité et l’altruisme de Rhaenys et de Rhaenyra, qui agissent toutes les deux dans l’exercice de leurs fonctions en tant que membres d’une famille dirigeante. Les sentiments de Rhaenyra ont en revanche bien changé maintenant que Lucerys, son fils, a été tué par le dragon d’Aemond, qui n’avait pas réussi à le contrôler.

Otto Hightower survivra-t-il à la vengeance de Rhaenyra ? Nous le verrons bien dans la saison 2 de House of the Dragon.