Accueil » Actualité » Apex Legends : il se frappe le visage avec son clavier, Twitch le bannit à vie

Apex Legends : il se frappe le visage avec son clavier, Twitch le bannit à vie

Le streamer Dellor a été banni indéfiniment de Twitch pour s’être frappé la tête avec son clavier pendant une partie d’Apex Legends. La plateforme a indiqué au joueur qu’elle le sanctionnait à cause de son comportement relevant de « l’automutilation ».

Image 1 : Apex Legends : il se frappe le visage avec son clavier, Twitch le bannit à vie

Twitch ne plaisante pas avec la violence. La plateforme impose des règles de plus en plus strictes pour modérer ses contenus et n’hésite pas à bannir ceux qui les enfreignent. Le dernier utilisateur à en avoir fait les frais est Dellor, un ancien joueur professionnel d’Overwatch.

Banni à vie pour « automutilation »

Cette fois, c’est en jouant à Apex Legends que l’américain de 31 ans a perdu son sang-froid et commis l’irréparable. Frustré par la tournure que prenait sa partie, Dellor s’est emparé de son clavier et s’est soudainement mis à se frapper le visage avec à plusieurs reprises, au point de le briser en deux. Twitch n’a pas perdu de temps et a banni le joueur quelques minutes plus tard, et ce pour une durée indéfinie.

Dellor a ensuite publié un message sur son compte Twitter expliquant sa situation : « Banni indéfiniment pour « automutilation » pour avoir brisé un clavier. J’ai acheté ces claviers spécifiquement parce qu’ils ne sont pas chers et fragiles. J’en ai cassé des centaines et je ne me suis jamais égratigné. ». Le joueur a fait appel de la décision de Twitch, mais ne semble pas trop croire en ses chances : « il faudra probablement attendre un mois avant d’entendre refusé ».

La sanction de trop

Ce bannissement intervient à un mauvais moment pour Dellor puisqu’il devait ce jour-là retrouver ses partenariats perdus l’année dernière. Le streamer dont la chaîne totalise 500 000 abonnés, avait en effet été à l’époque banni temporairement et avait perdu ses contrats après avoir émis des commentaires sexistes à l’égard de sa partenaire de jeu.

Dévasté par cette nouvelle sanction, Dellor a publié cette semaine plusieurs tweets inquiétants, dans lesquels il évoque « une torture mentale » et exprime des idées suicidaires. Poussé par les messages de soutien de ses fans, il s’est rendu finalement à l’hôpital pour suivre un traitement psychiatrique. À sa sortie, Dellor a rassuré ses abonnés et invité ceux rencontrant des problèmes psychologiques similaires à obtenir une aide professionnelle.

Source : Ubergizmo