IPTV illégal : il vendait des boîtiers sur Facebook, son amende dépasse le million de dollars

La justice vient de condamner un homme qui vendait des boîtiers IPTV illégaux contenant des abonnements à des services de streaming et à des chaînes payantes. Il écope d’une amende de plus d’un million de dollars.

IPTV illégal boîtiers Facebook
© Envato

Face au prix des différents abonnements nécessaires pour suivre le football tout au long de l’année, de nombreux fans de ballon rond préfèrent se tourner vers l’IPTV illégal. Cette solution interdite est aussi privilégiée par les amateurs de films ou de séries.

Vous abonner à un IPTV illégal peut vous exposer à de lourdes sanctions, quel que soit votre motif. La justice se montre encore plus impitoyable avec ceux qui commercialisent des boîtiers IPTV. Un homme vient justement d’être lourdement condamné pour son activité illégale.

Il vend des boîtiers IPTV illégaux sur Facebook, la justice le condamne fermement

Marcelino Padilla et Danny Contreras, vendaient des boîtiers IPTV comprenant des abonnements à tous les services de streaming et à des chaînes payantes directement sur Facebook. Malheureusement pour les californiens, leur activité n’a échappé ni à DISH Network, exploitant plusieurs chaînes TV payantes, ni à Sling TV, un service de streaming américain.

À lire > IPTV : contenus, prix, légalité, plateformes, voici tout ce qu’il faut savoir sur la TV par Internet

Les deux sociétés ont déposé plainte contre Danny Contreras et Marcelino Padilla en mai dernier. Ce dernier se servait de son vrai nom et pour vendre les boîtiers IPTV, permettant aux ayants droit et à la justice de l’identifier facilement.

IPTV streaming illégal
© Envato

L’offre conçue par les deux fournisseurs était particulièrement attrayante pour les acheteurs, car ces derniers n’avaient besoin de payer qu’une somme unique pour accéder à un large choix de chaînes et de services de streaming.

« Les défendeurs vendent leurs services pour un coût unique d’environ 350,00 $. Les messages de Padilla sur Facebook soulignent qu’après le paiement initial, il n’y avait pas de frais mensuels, contrairement aux services légitimes de télévision payante qui facturent des frais d’abonnement mensuels », note DISH dans la plainte.

Le 5 juillet dernier, un tribunal a rendu sa décision dans cette affaire : pour violation du DMCA, Marcelino Padilla doit verser 2 500 $ de dommages et intérêts aux ayants droit pour chacun des 500 boîtiers vendus, soit 1 250 000 $. Danny Contreras, lui, n’est pas inquiété. Une nouvelle preuve que la justice n’hésite pas à sévir avec les fournisseurs de boîtiers IPTV illégaux.

  • Un homme vendait des boîtiers IPTV contenant des abonnements illégaux à des services de streaming et des chaînes payantes
  • Il opérait sur Facebook, ce qui a permis aux ayants droit de le retrouver facilement
  • La justice l’a condamné à verser 1 250 000 $ de dommages et intérêts aux deux sociétés plaignantes

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !